Suite des articles sur les armes à feu dans Chroniques Oubliées Contemporain. Nous avons déjà abordé les armes plus anciennes, ici, ici, et

Avec cet article nous allons voir la période des armes à cartouches métalliques. En gros, cela correspond à une période qui va de la Guerre de Sécession américaine à… maintenant.

Ici un Colt 1851 Navy converti pour pouvoir être chargé avec des cartouches métalliques. C’est l’arme qu’utilise « l’homme sans nom » AKA « Blondin » dans « Le Bon, La Brute et le Truand » (joué par Clint Eastwood)

Mais ici on va rester dans la période la plus ancienne. Et rester à ce que l’on a pu trouver avant la première guerre mondiale. En gros on est encore dans la période victorienne. C’est la période Western, Sherlock Holmes, et Jules Verne… à quelques années près.

Les cartouches métalliques

Les armes à feu qui utilisent des cartouches métalliques reposent sur l’innovation du système à percussion, combinant le capsule de fulminate, la charge de poudre et la balle elle-même dans une seule cartouche en métal facilement chargée dans l’arme.

Les cartouches facilitent le chargement des armes à feu et permettent d’avoir des armes à répétition (ou automatiques).

Les armes de poing utilisant des cartouches métalliques

Revolver Tranter

Cet énorme revolver britannique à simple action, est conçu
décourager les adversaires de s’approcher de près en combat, il apparaît dans tous les coins de l’Empire britannique, même
si peu de ces armes ont été fabriquées.

Yip Man (ou Ip-Man) dans les années 20-30 a été officier de police en Chine. On y retrouve assez logiquement des armes d’origine britannique.

Double Derringer

C’est l’arme classique des joueurs de cartes dans les saloons du Far West. Souvent cachés dans la manche ou dans la botte de son utilisateur.

Les Revolvers de poche

Conçus comme arme de légitime défense, ces petits revolvers sont des armes personnelles populaires, presque aussi populaires que le Derringer. Avec l’avantage d’avoir 5 ou 6 coups, ce qui n’est pas négligeable.

Colt Peacemaker

L’arme la plus célèbre du Far West, le Peacemaker (ou Colt Single Action Army) est largement disponible, puissant et robuste. Il a les mêmes statistiques qui pourraient aussi décrire des armes similaires de différents calibres, tels que le calibre .38 Colt Lightning ou Thunder.

Revolver Nagant M1895

Fabriqué pour l’armée russe puis soviétique de 1895 à 1944, le Nagant 1895 fut inventé par la firme belge Nagant. Il a deux particularités : C’est un des rares revolvers qui peut être pourvu d’un silencieux et qui soit réellement efficace, et son barillet peut contenir 7 cartouches.

Mauser « Broomhandle »

Ce pistolet populaire, a le chargeur monté devant le gâchette, ce qui le rend un peu lourd et déséquilibré. Son surnom vient de la poignée étroite, ressemblant au manche de différents outils ou ustensiles des années 1900, dont des « balayettes de table » . Une crosse peut être montée sur la poignée, lui donnant ainsi une meilleure stabilité.

D’autres armes illustrées et tables

Table des armes anciennes (Avant 1945)
Armes à feu modernes – COC – Volume 5

Publié par scriiipt

Scriiipt c'est le collectif Geek de scriiipt.com

%d blogueurs aiment cette page :