Suite de la série d’articles sur les armes à feu anciennes pour le jeu de rôle Chroniques Oubliées Contemporain.

Les armes à silex

Commençons par la platine à chenapan à la fin du XVIe siècle. En effet, le système du silex est un bond en avant dans les mécanismes de mise à feu des armes de guerre jusqu’au début du XIXe siècle. L’âge du silex voit également l’introduction du fusil (dès la fin du dix-huitième siècle), ce qui rend les armes longues beaucoup plus précise par le contrôle de la trajectoire de la balle.

De meilleures techniques d’armurerie permettent également le chargement par la culasse à peu près dans le même temps.

Mais comme les armes à feu plus anciennes, les armes à platine à silex sont difficiles à charger. Recharger une arme à feu à silex nécessite deux actions complètes.

Les armes à silex sont légèrement plus précises que celles à mèche et à rouet ; par conséquent, les personnages peuvent appliquer leurs modificateurs de dextérité pour les attaques à distance (ATD).

Leurs faible portée reflètent leur inexactitude par rapport aux armes à feu modernes.

Facultatif : comme les premières armes à feu, les silex sont difficiles à utiliser par temps humide. À la discrétion du MJ, une arme à silex peut connaitre des ratés à cause de la pluie ou d’autres conditions humides, sur une résultat naturel au lancer de 1 sur le d20.

Pistolet et mousquet à chenapan

La platine à chenapan (aussi appelé snaphance ou snaphaunce) est une forme précoce d’arme silex développée par les Hollandais entre 1550 et 1570.

(Le système Miquelet espagnol, développé à peu près à la même époque, est un mécanisme similaire.) En tirant sur la gâchette, vous ouvrez le couvercle du bassinet et cela frappe un morceau de silex contre de l’acier, créant des étincelles pour enflammer l’amorçage dans le bassinet. Bien qu’efficace, ce mécanisme est un peu plus complexe que le plus simple et le moins cher des silex qui se seront développés par la suite.

Les tromblons

Ces armes sont lourdes avec des canons courts et de gros calibres, chargés de petites grenailles.

Le canon en forme d’entonnoir n’est pas conçu pour augmenter la précision et la portée de l’arme, mais sert à tirer des projectiles multiples ou grenaille à courte portée. Cette forme permet également un chargement plus facile des munitions dans le canon. Ceci facilite beaucoup le réarmement du tromblon avec des projectiles de toutes sortes (balles de plomb mais aussi cailloux, morceaux de verre ou encore gros sel) dans les situations où ce ne serait pas normalement possible comme sur une diligence roulant sur une route dégradée.

Pistolet à quatre canons

Ce pistolet à silex a quatre canons identiques disposés de manière à ce que l’utilisateur puisse faire pivoter chaque canon sous le chien, permettant quatre coups avant de recharger. Recharger les quatre canons nécessitent trois actions complètes.

Les pistolets de duel

A la fin du XVIIIe siècle, les pistolets à silex spécialement conçus pour le duel sont créés. Ce sont souvent des armes richement décoré et viennent généralement par paire dans une attrayante et boîte en bois facilement transportable.

Le fusil Brown Bess

Il s’agit de l’arme longue standard de l’armée britannique pendant plus de 200 ans, le mousquet à silex «Brown Bess» est bon marché et fiable.

Le fusil Fergusson

Il s’agit du premier fusil à chargement par la culasse utilisé dans un conflit, le Ferguson aurait pu révolutionner la guerre (et peut-être changé l’issue de la révolution américaine) si l’armée britannique avait pleinement reconnu son potentiel.

Et oui, on peut recharger très rapidement un fusil Fergusson…

Un personnage utilisant un Ferguson peut recharger avec une seule action complète, ou en mouvement.

Les fusils des plaines

Les fameux fusils de commerce fournis à diverses nations indienne à la fin du XVIIIe siècle et au début du XIXe siècle. Ces armes sont également populaires auprès de la première vague de trappeurs, d’éclaireurs et de pionniers qui se sont dirigés vers l’ouest avant la guerre de Sécession.

Le fusil Kentucky

La première arme à feu conçue dans les colonies américaines, cette pièce est particulièrement conçue pour la chasse. Son long canon augmente sa précision, lui permettant de faire mieux que les mousquets militaires contemporains.

Tables des armes

Armes à silex – COC (116 téléchargements)
%d blogueurs aiment cette page :