Aventuriers et français ? 1ere Partie 1980-1995

Un retour en arrière vers les sources d’inspiration pour incarner des personnages joueurs dans un cadre d’aventure française.

Première partie : les années 80 et 90, et les héros récurrents de la génération Dorothée !

Aventuriers et français ?

La France ce petit pays d’Europe de l’ouest… Avec son ambiance tranquille et “franchouillarde” comme on dit… Peut-on dire de ce pays que c’est une terre d’aventuriers, sans déclencher l’hilarité générale ? Comparés à Maigret et Nestor Burma, que sont Colombo ou Magnum ?…de bien pâles imitations !


Le MJ : Que prends-tu comme perso ?
Alfred : Un détective privé, ancien de la CIA, avec un 357 magnum et une Ferrari, qui a vachement bourlingué au Vietnam…
MJ : Encore ? Tu ne peux pas trouver autre chose ?
Al. : Quel genre ?
MJ : Un ancien gendarme marseillais, qui a un début de cirrhose, devenu “chercheur de personnes disparues” parce que sa fille a fait une fugue et n’est jamais revenue. Il roule dans une 206 toute pourrie, et se traîne dans tous les coins malfamés de France, et parfois il a fort à faire avec des sectes satanistes qui entr…
Al. : Ouais, mais il aurait pu travailler à la CIA ?
MJ : Non, et en plus il a un accent anglais à chier, il est gros, malade, et…
Al. : Attends c’est mon perso, je fais ce que je veux !!!
MJ : Tu veux quoi ? Faire du jeu de rôle ou faire MJ (ndlr : sic) ? Tu feras ce que tu veux une fois que t’auras fais un perso qui cadre à l’histoire que je t’ai préparée. Et en plus tu sais même pas jouer un agent de la CIA.
Al. : Ah ouais, et donc tu me vois ancien gendarme alcolo ?
MJ : Vu le nombre de fois qu’ils t’ont arrêté, tu dois commencer à connaître le milieu…

Trêves de plaisanteries, au cinéma heureusement qu’il y a Jean Reno, parce qu’avec la mort de Gabin, Belmondo, Ventura, et Delon, les aventuriers français ne sont plus nombreux1. On ne s’identifie plus, c’est dommage. Et dans le domaine des JdR, c’est toujours le héros américain qui tient le haut du palmarès. Combien de “privés” à la façon de Mike Hammer ou Magnum, combien d’ex-agents de la CIA ?

Profession : Héros Contemporain

Première partie : la fin du XXème SiècleNestor Burma

Attention ! On met en route la machine à remonter le temps, nous sommes dans les années 80/90, en plein Dorothéeisation de la France….

Le cinéma américain nous offre très régulièrement une dose de héros musclés bien dotés en testostérone, au sourire ravageur, à la virilité victorieuse et aux dialogues inoubliables…

« I’ll be back ! »

Allez hop de mémoire comme ça sans même trop avoir à fouiller dans des archives ou poser des questions tordues à des spécialistes, n’importe qui peut me citer ces icônes du cinéma d’action américain.

De la fin des années 80 jusqu’au milieu des années 90 (ce qui correspond presque à l’Age d’Or du jeu de rôle en France), les grand héros des films d’actions sont :

  • Arnold Schwarzenegger,
  • Sylvester Stallone,
  • Bruce Willis,
  • Harrison Ford
  • et Mel Gibson…

Sans oublier

  • Kevin Costner,
  • Michael Douglas,
  • Patrick Swaize,
  • Eddy Murphy,

et quelques seconds couteaux :

  • Jean-Claude Van Damme,
  • Dolph Lundgren,
  • Steven Seagal,
  • Michael Dudikof,
  • etc…

Dans ces années là, les jeunes Brad Pitt, Antonio Banderas ou Will Smith commencent à peine à se faire remarquer.

(Quelques sources chiffrées ici : http://fr.wikipedia.org/wiki/Box-office_France_1980, et années suivantes… je vais pas vous donner tous les liens un par un ?!)

Beaucoup moins évident de mettre le doigt sur les mêmes références dans le cinéma français. Les grands classiques sont :

  • Lino Ventura,
  • Alain Delon (« Ne réveillez pas un flic qui dort » MONUMENTAL !)
  • ou Jean-Paul Belmondo.

Ils sont dans notre mémoire collective grâce à leurs films multi rediffusés à la télévision et resteront certainement longtemps comme des modèles. Mais leurs exploits sont déjà lointains et appartiennent à une autre génération.

Pour la France des années 80 et 90 ?

Gérard Depardieu, Gérard Lanvin, Christophe Lambert, Jean Reno et Vincent Perez sont les acteurs qui se rapprochent le plus de ce que l’on attend d’un héros de film d’action… Et oui, le cinéma français ne produit pas pléthore de film d’action. Les films historiques en costume, les comédies familiales ou les drames intimistes sont des genres représentatifs des productions à succès en France dans les années 80 et 90.


Au passage, respect à Mr Bernard Giraudeau, un grand !

Seule la production de série télé arrive à nous donner des héros récurrents (avec un « h » minuscule s’il vous plait) qui marquent notre subconscient, mais sans plus nous faire frémir, et encore c’est souvent avec un sentiment de honte.

Navarro et ses mulets, Julie Lescaux et ses mulettes… Et le commissaire Moulin, le plus « actif » et le plus proche des modèles anglo-saxons ; on y trouve de vrais morceaux d’action avec de vraies cascades et des fusillades, si si !

Bon, là  Navarro, faut vraiment que je vous fasse subir le générique, c’est pour votre bien !

Et puis il y a tout le reste, je n’arriverai pas à les citer de mémoire tellement ça fait l’effet d’une bouillie infâme. De plus tous ces héros de télé à la française sont en très grande majorité des fonctionnaires ou des magistrats : des policiers, des gendarmes, des procureurs… manque plus que le journaliste, l’instit, le docteur, l’avocat et le pompier ; là on a fait le tour du Héros Français Contemporain (et le brocanteur, aussi, tiens je l’avais raté celui-là)

Bon, Louis la Brocante c’est déjà les années 2000… Nous en parlerons dans la suite.

Print Friendly
  1. ndlr : einh ? Ils sont morts tous ? C’est pas une info sûre à 100 % []
The following two tabs change content below.
Tenancier et créateur de scriiipt.com Rôliste de très longue date et amateur de fantastique. Rien à ajouter.