La rapière dans Glorantha ?

Dans le livre de base, on remarque que la rapière est une des armes culturelles d’Esrolia. C’est aussi l’arme qui est le plus souvent citée à titre d’exemple. On pourrait donc penser que c’est une arme assez courante.

La rapière dans Glorantha

Je ne sais pas vous, mais moi ça m’a fait bizarre de voir dans la liste des armes de Runequest – Aventures dans Glorantha une rapière.
Pour rappel, Runequest c’est l’Age du bronze, l’antiquité… certes magique et mythologique, mais quand même très inspiré de l’Age du bronze historique.

La rapière gloranthienne

Dans le livre de base, on remarque que la rapière est une des armes culturelles d’Esrolia. C’est aussi l’arme qui est le plus souvent citée à titre d’exemple. On pourrait donc penser que c’est une arme assez courante.

CatégorieNom% BaseFORDEXDégâtsPVENCDuréeRAType
Épée à 1 main (1M)Rapière107131d6+1+db811,22TE
Rapière : cette épée à lame fine est longue, souvent de plus
de un mètre de la garde à la pointe. Ce n’est pas une arme
élaborée, mais plutôt un instrument élémentaire de taille et
d’estoc. Une rapière nécessite une habileté considérable pour
être maniée correctement. Prix : 100 l.

La rapière dans le livre de base

La rapière dans Glorantha

La rapière dans le supplément « Armes & Équipements »

La rapière dans Glorantha
La rapière dans Glorantha

Dans le supplément The armies and the enemies of the Dragon Pass, il est précisé que la rapière est une arme d’estoc à lame fine avec une pointe aiguisée et tranchante. Rarement utilisée sur le champ de bataille.

La rapière dans Glorantha

Donc en résumé ?

La rapière gloranthienne est une arme chère (100 L), c’est une des armes à une seule main les plus chères, elle coute aussi cher que la lourde épée longue à deux mains…

Et cela pourrait se comprendre : c’est une arme légère et rapide (FOR 7), avec une allonge impressionnante pour une arme à une main ( 1,2 et RA 2).

Cependant elle est fragile (PV 8) et demande tout de même une certaine habileté (DEX min de 13). Et n’inflige pas autant de dégâts (1d6+1) qu’un Kopis ou une épée large.

Les rapières historiques

Alors, bien entendu, il était évident qu’il ne s’agit pas de la rapière européenne célèbre et très commune aux 16ème et 17ème siècle.

La rapière est une épée longue et fine, à la garde élaborée, à la lame flexible, destinée essentiellement aux coups d’estoc. La rapière, même si elle n’est pas faite pour trancher un homme en deux, est affûtée, et peut causer de sérieuses entailles si un coup à la volée atteint l’adversaire

Les rapières de l’âge du bronze

Donc, on pouvait raisonnable se demander à quoi peut bien ressembler une rapière de l’âge du bronze… Ces épées fines, de taille et d’estoc semblent bien avoir existé à l’age de bronze. Peut-être s’agissait il d’épées de cérémonies ou d’apparat ?

Autre inspiration ? Les épées chinoises de type Jian

L’épée jian est constitué d’une poignée à une main surmontée d’une garde très peu prononcée, et d’une lame à deux tranchants, relativement pointue, et dont l’épaisseur ne dépasse pas quelques millimètres. Cette finesse lui donne une grande souplesse.

Ces épées sont particulièrement fragiles mais extrêmement tranchantes. Le style de combat s’apparente à de la danse, car la fragilité de l’épée oblige l’épéiste à effectuer des mouvements amples. En revanche, la rapidité d’exécution d’un coup est fulgurante. Sont favorisées les piques et estafilades aux endroits vulnérables et les esquives.

Et encore une fois, comme pour les autres épées de ce style, c’est une arme qui a fini par quitter les champs de bataille, c’est une arme de gentilhomme ou de religieux, devenant plus une arme de collection ou d’apparat.

Revenons à Glorantha et Runequest

Si l’on tient compte de tous ces éléments… Les rapières gloranthiennes seraient donc souvent retrouvées entre les mains de nobles ou de prêtres, soit dans l’empire Lunar, soit dans Esrolia et plutôt chez des citadins.

De plus comme l’arme est fragile et chère, il serait incongru de la trouver comme un équipement de base de soldats ou miliciens.

Néanmoins, la rapière, comme d’autres armes et objets dans l’univers de Glorantha peut être enchantée.

Par ailleurs, les épéistes dans Glorantha utiliseraient des sorts comme Lame de Feu pour augmenter les dégâts ou Vivelame pour augmenter les dégâts et les chances de réussites. Et combinés à Coordination, cela peut donner de très bons résultats.


Un article de :

Commentaires

5 réponses à “La rapière dans Glorantha ?”

  1. Avatar de Justin Busch

    Un article bien éducatif. J’ignorais surtout les épées Jian.

    1. Avatar de Iso

      Pareillement. Je croyais que l’épée de tai-chi-chuan était une forme d’épée elle même. En fait, dans le tai-chi on utilise l’épée jian…

  2. Avatar de princecranoir

    Super article.

    1. Avatar de Iso

      Merci… Runequest est un jeu de rôle très plaisant. Et il est très agréable de chercher tout ce qui peut permettre en ore plus d’immersion dans cet univers…
      Et puis, il y a toujours des joueurs pour poser des questions sur un truc… La rapière c’est un de ces petits débats qu’on a eu.

      1. Avatar de Iso

        Le type Ci des épées grecques.
        Un blog super utile pour en savoir plus sur les épées de l’age du bronze : http://www.salimbeti.com/MICENEI/weapons1.htm

En savoir plus sur SCRiiiPT

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading