L’Appel de Cthulhu dans sa boite de 1984

Catégorisé comme Appel de Cthulhu

Est-il encore besoin de présenter L’Appel de Cthulhu (Call of Cthulhu) ? Ce jeu de rôle créé aux États-Unis en 1981 par Sandy Petersen. Petit rappel s’il était nécessaire, le titre du jeu vient de la nouvelle du même nom écrite par H. P. Lovecraft.

Je vais ici vous détailler un peu plus le contenu de la première version en langue française du jeu de rôle L’Appel de Cthulhu… Un retour aux sources du Mythe si l’on peu dire.

Le contenu de la boite

Chose assez classique dans les années 1980, les jeux de rôle étaient vendus dans des boites. Ici, la boîte en carton contient :

  • un livre de jeu de 96 pages ;
  • un livret sur les années 20 de 32 pages ;
  • des feuilles de personnages (double page A4) ;
  • une carte du monde 55x70cm ;
  • des dés (3D6, 1D8, 2D20) ;
  • et des tables cartonnées de silhouettes à découper.

Le livre de base en détail

Bien que ne faisant que 96 pages, le livre de base contient l’essentiel pour jouer à L’Appel de Cthulhu. Et après un bref chapitre de présentation du jeu, nous sommes vites mis dans le bain et il nous proposer de créer un investigateur pas à pas.

Appel de Cthulhu
Incontournable Harvey Walters

Ici, pour faire simple neuf professions (les occupations) sont proposées aux joueuses. Ces occupations vont devenir le point de départ le plus classique pour entrer dans l’aventure de manière aisée, en effet la plupart sont des professions libérales ou avec suffisamment d’autonomie.

Ensuite, un autre chapitre va présenter le système de jeu et les compétences : combat, armes à feu, chutes… C’est la colonne vertébrale du système. C’est simple et à base de pourcentages, ou éventuellement avec une table d’opposition.

Puis, vient l’autre point important du jeu : La santé mentale. Il faut bien un chapitre entier pour en faire le tour : une table des folies, une liste impressionnante de phobies diverses. Bref, on sent bien que les joueuses qui ratent plusieurs jets de santé mentale vont être au supplice.

Appel de Cthulhu

Et vient après une trentaine de pages consacrées au Mythe de Cthulhu et à tout le panthéon créé par H.P. Lovecraft. Tout est tiré des textes des romans. Et en plus avec toutes les caractéristiques…

Pour compléter cela, des règles sur la magie viennent expliciter la façon de lancer un sort, de contacter un Grand Ancien, ou d’enchanter un objet.

Le livre se termine par des conseils de jeux pour le « Gardien des Arcanes » (meneur de jeu), et une carte d’Arkham.

Nous n’en sommes pourtant pas encore tout à fait à la fin ! Le livre se conclu avec trois scénarios sont : La maison hantée, Le fou, et La maison Brockford, et une section Appendices vient fournir pêle-mêle une idée de campagne, des notes concernant les bibliothèques occultes, le Necronomicon, et la biographie de l’auteur des romans.

Le Guide des Années 20

Voici un tout petit livret qui pourtant devient vite indispensable, et faisant aussi tout le charme du jeu.

Appel de Cthulhu

Il contient une compilation d’info présentées en vrac sur l’époque (les années 1920), avec tout plein de plans de sites archéologiques.

Appel de Cthulhu

On y trouve aussi un calendrier de l’année 1920, des biographies des personnalités de l’époque, des infos sur la loi, la corruption, l’histoire… On y ajoute des professions optionnelles, des cultes, des tarifs de l’époque, quelques armes et le marché noir…. et on ajoute aussi les caractéristiques d’animaux (chiens, crocodiles…) ou de créatures surnaturelles « classiques » (vampires, spectre…).

Et dans la boite, il y a aussi…

La carte du monde mentionne l’emplacement des lieux occultes (R’lyeh, etc.), et les fiches de personnages sont en deux volets pour pouvoir noter tout ce qui est nécessaire sur son investigateur.

Appel de Cthulhu
Appel de Cthulhu

Télécharger “Fiche de Personnage Appel de Cthulhu 2ème Edition”

Fiche-de-Perso-AdC-2e.pdf – Téléchargé 70 fois – 1,10 Mo
Appel de Cthulhu
Appel de Cthulhu

Un avis

Ce jeu de rôle emprunte donc essentiellement à l’univers de H. P. Lovecraft : on y retrouve son ambiance mystérieuse et oppressante, ainsi que sa cosmogonie — le Mythe de Cthulhu — qui décrit un ensemble de terrifiantes puissances cosmiques : les Grands Anciens. Les joueuses comme les personnages des histoires vont être confrontées à des situations où elles devront déjouer les complots de ces créatures et de leurs adorateurs.

Même si les romans et nouvelles du Mythe se situent dans une temporalité plus large, dans cette édition du jeu les personnages vont essentiellement évoluer dans les années 1920. Le système de jeu quant à lui, est le Basic Role-Playing, rapide et simple d’utilisation. Il utilise presque tous les dés dont notablement trois dés à six faces pour définir les caractéristiques physiques et mentales des personnages et un dé à cent faces (réalisé en combinant deux dés à dix faces ou vingt faces) pour les jets de compétence.

Il est à noter que les éditions originales et les éditions françaises ne sont pas ce que l’on pense : En effet, le premier jeu de rôle L’Appel de Cthulhu publié en français correspond à la traduction de la 2ème édition US… Et il n’y a pas eu de traduction de la 3ème édition, on est passé directement à la V4 en France.

La première édition française

Pour qui a été habitué à jouer à D&D ou à d’autres jeu de rôle d’heroic-fantasy au début des années 80, il faut dire que L’Appel de Cthulhu avait de quoi surprendre. C’était totalement inhabituel. A la fois beaucoup plus simple et intuitif dans les règles, mais aussi très déstabilisant quant aux habitudes et aux réflexes de jeu.

L’Appel de Cthulhu est avant tout un jeu d’ambiance, un jeu de rôle où les Personnages n’ont qu’une mince chance d’en réchapper intacts. Ils s’en sortent vivants, parfois, et fous, assez souvent, comme dans les histoires écrites par H. P. Lovecraft et ses amis.

Mais… Le jeu est sorti en France en 1984…

Et peut-être que tous les fans de jeu de rôle de l’époque ne connaissaient pas encore assez bien l’univers si particulier d’H. P. Lovecraft. En voyant le jeu et en le situant dans les années 20 ou 30, souvent le premier réflexe est de se tourner vers un héros connu, Indiana Jones, un archéologue… ben voyons ! Dont les deux premiers films datent de 1981 et 1984.

Ainsi, il est plus que probable que de nombreuses parties de jeu de rôle de L’Appel de Cthulhu aient vite versées dans l’ambiance Pulp, plutôt que dans l’Horreur Cosmique. L’ambiance Pulp, n’était pas particulièrement prévue dans les règles des premières éditions de l’Appel de Cthulhu. De fait, c’était même terriblement mortel, et il fallait quelque peu « gonfler » les personnages pour qu’ils aient une petite chance de survivre.

Bref, tout cela pour expliquer que ce n’est qu’avec un peu de retard que j’ai découvert L’Appel de Cthulhu. C’est un jeu qu’il faut aborder sans être trop bourrin, l’idéal étant d’avoir lu les nouvelles de Lovecraft et de ses amis sur le Mythe de Cthulhu. Et de faire abstraction d’Indiana Jones pour plutôt jeter un œil aux épisodes de la série TV « Twilight Zone » (La Quatrième Dimension).

Quelques films pouvaient aussi donner une idée de l’ambiance (mais sans que cela soit tout à fait ça), parce qu’on est plus dans le gore et l’horreur : Evil Dead 1 & 2, Re-Animator I et II, From Beyond – Aux Portes de l’Au-delà. Petit plus pour le film « La Malédiction d’Arkham » qui date de 1963 et The Dunwich Horror qui date de 1970…

Par Iso

Tenancier et créateur de scriiipt.com Rôliste de très longue date et amateur de fantastique. Rien à ajouter.

1 commentaire

Les commentaires sont fermés.

%d blogueurs aiment cette page :