Catégories
Appel de Cthulhu

Le Manuel du Gardien

Le Manuel du Gardien contient les règles de base, la description de l’univers, les sorts et les monstres du jeu, ainsi que des conseils pour mener les parties.

Le Manuel du Gardien de l’Appel de Cthulhu est enfin arrivé. C’est le 28 août dernier que Black Books Editions annonçait la précommande possible des ouvrages indispensables : Le Manuel du Gardien, Le Manuel de l’Investigateur et les Accessoires du Gardien.

Le Manuel du Gardien

Le Manuel du Gardien contient les règles de base, la description de l’univers, les sorts et les monstres du jeu, ainsi que des conseils pour mener les parties. Il est destiné au Gardien des Arcanes, le joueur qui présentera l’aventure aux autres participants.

L'Appel de Cthulhu - Manuel du Gardien
La couverture du Manuel du Gardien

Voilà, déjà quelques mois après que Chaosium ai retiré sa licence d’exploitation de l’Appel de Cthulhu aux Editions Sans-Détour, pour accorder la licence à Edge.

Le nouvel ouvrage

Voilà le gros bouquin entre nos mains : 470 pages, tout couleur, 49,95 €. C’est un beau bébé qui pèse son poids.

Le Manuel du Gardien L'Appel de Cthulhu
Le dos du Manuel du Gardien.

Le feuilletage en vidéo

Le sommaire

La table des matières de ce manuel est très semblable à celle de la version originale (de chez Chaosium) et donc quelque peu différente de celle des Editions Sans-Détour.

1 – Introduction de 10 pages, avec le fameux « ce qu’est ce jeu de rôles »… Du très classique, avec l’exemple de dialogues d’une partie, et les dés spéciaux du jeu de rôle, et les conseils de lecture.

2 – H.P. Lovecraft et le Mythe de Cthulhu : 8 pages qui reviennent sur la vie de Howard Philip Lovecraft, le Mythe de Cthulhu, les créatures, les auteurs continuateurs de l’œuvre… Tout cela est presqu’inchangé depuis la création du jeu de l’Appel de Cthulhu. Ce qui signifie qu’il n’y a pas grand chose sur les aspects les plus problématiques : le racisme et la xénophobie de HPL.

3 – Création des investigateurs : 24 pages toujours très classiques pour qui connait l’Appel de Cthulhu. On y retrouve même l’indétrônable Harvey Walthers, ce personnage incarne l’exemple de création de personnage depuis la première édition du jeu.

4 – Compétences : 30 pages avec la liste des différentes compétences que l’on retrouve sur la fiche de perso. C’est plein d’exemples et de détails sur comment et pourquoi utiliser telle ou telle compétence.

5 – Système de jeu : 20 pages pour comprendre comment utiliser le système qui a fait la célébrité de l’Appel, ce système à base de pourcentages.

6 – Combat : 30 pages détaillant la plupart des situations de combats et de blessures auxquelles les investigateurs auront à faire. L’Appel de Cthulhu est toujours un jeu où les combats peuvent être mortels.

7 – Poursuites : 20 pages avec les règles des cas de poursuites à pied ou en véhicule. Vous trouverez aussi les règles optionnelles et une table de véhicules.

8 – Santé Mentale : 20 pages, c’est le grand classique de l’Appel de Cthulhu, c’est a peu près inchangé par rapport aux anciennes éditions.

9 – Magie : 12 pages pour savoir règles comment apprendre des sortilèges dans les ouvrages du Mythe.

10 – Conseils au Gardien : 40 pages, avec de nombreux conseils :la recherche de joueurs, la préparation d’une partie, les séances de création d’Investigateurs, la gestion des PNJ. Comment doser la difficulté d’une action, donner du rythme aux parties. Et aussi la gestion des jets d’Idée, que j’aime pas beaucoup d’ailleurs, c’est assez artificiel. Et aussi plein d’autres choses.

11 – Bibliographie du Surnaturel : 20 pages.

12 – Grimoire : 30 pages.

13 – Artefacts et Machines Etranges : 10 pages, une vingtaine d’objets détaillés.

14 – Monstres, Animaux et Divinités Anciennes : 84 pages.

15 – Scénarios : 42 pages avec les mêmes scénarios que dans la version de Sans-Détour. C’est juste un peu dommage, pas de grande nouveauté à ce niveau.

16 – Annexes : 40 pages avec le glossaire, des tables diverses, des listes d’équipement, des aides mémoire et deux plans en couleur : le Comté de Miskatonic et Arkham.

Ce qui n’est plus là

Ce qui était présent dans la version Sans-Détour a disparu, Vous ne ne trouverez pas ici de Chapitre 17 : Annexes françaises (différents styles de jeu, les points de compétence, les règles d’aplomb). Vous ne trouverez pas non plus de fiche de personnage pour la période 1890.

En effet, dans cette version, vous ne trouvez que les fiches des années 1920 et de l’Epoque moderne.

Quelques changements ?

Quels autres changements ? La traduction de la version Edge et de la version Sans-Détour est clairement différente par endroits. Surtout dans la traduction des extraits de nouvelles et romans de Lovecraft, et des diverses citations qui parsèment l’ouvrage.

Bien entendu, la couleur et les nombreuses illustrations dans le bouquin, le fait que la maquette soit en 2 colonnes au lieu de 3, c’est aéré, c’est lisible.

Par Iso

Tenancier et créateur de scriiipt.com
Rôliste de très longue date et amateur de fantastique.
Rien à ajouter.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.