Star Wars Episode 8 et la saga en toute subjectivité

Ça y est, j’ai vu le Star Wars épisode 8. Quelques jours après sa sortie, en évitant soigneusement de lire quoi que ce soit dessus, et en évitant aussi le visionnage de toute bande annonce… Et franchement c’est pas facile facile.

Est-ce que je suis fan de Star Wars ?

C’est une question que je me suis posée afin de pouvoir répondre si d’aventure quelqu’un d’autre me le demandait.

Et bien je n’arrive pas à répondre par un « Oui » franc.

J’aime bien Star Wars, j’ai vu les films… tous… j’ai les DVD… je les revois avec plaisir si l’occasion se présente, une fois de temps en temps (une fois par an quoi). J’ai des jdr Star Wars et quelques bouquins sur la saga. Il m’est arrivé aussi d’acheter quelques objets promotionnels, des maquettes de vaisseaux.

En gros, j’aime bien, peut-être plus que certains, mais bien moins qu’un fan qui collectionne tout sur la saga et qui connait tout par cœur.

Mon opinion sur les opus précédents de la Saga ?

Dans l’ordre ou pas ?

Allez commençons par le plus ancien, l’épisode IV :

On sent déjà la bonne équipe de bras cassés, Luke est lourd en ado rebelle qui se la joue. Han est lourd en ado attardé. Leïa tente de remettre un peu de sérieux dans tout ça, mais on sent bien qu’elle a du mal à croire dans leur potentiel. Le film est drôle, et les deux droïdes sont vraiment très attachants.

Episode V :

très surprenant et beaucoup plus mature que le premier c’est l’épisode indispensable, mais très frustrant. Luke commence à devenir un peu plus intéressant, surtout à cause de ses faiblesses. Mais sa fâcheuse tendance aux caprices est lourde.  Et les droïdes sont toujours aussi drôles.

Episode VI :

Peut-être mon préféré. Luke y est enfin intéressant. Tout comme les autres personnages qui prennent plus d’épaisseur. Les droïdes sont toujours aussi drôles, d’ailleurs cet épisode est vraiment celui qui et le plus truffé de gags.

Episodes I, II et III :
Vous remarquez comme cette image se passe de commentaire ?

Mention spéciale pour le I, tellement attendu à l’époque… et quand je l’ai vu au cinéma, j’ai failli quitter la salle dès les premières minutes dès que les bidules de la Fédération du Commerce ont commencé à parler… J’ai trouvé le film long et chiant, à un tel point que je n’ai pas vu le II et le III au cinéma à leur sortie. Ce n’est que quelques années plus tard que je les ai vus à la TV.

C’est peu too much, mais dans l’ensemble ça se tient : Anakin est bien le père de son fils, aussi chiant et lourd en ado capricieux. La transition est vraiment bonne, c’est une prélogie finalement utile, même si elle comporte des défauts.

Rogue One ?

Ouais sympa, mais sans plus, je ne m’y attarde pas et je ne suis pas pressé de le revoir.

Episode 7

Un épisode 7 bien fait et intéressant. Comme vous l’aurez remarqué, je ne suis pas critique de film et n’ai aucune envie de me lancer là-dedans. Pourtant à la lecture de nombreuses critiques et commentaires négatifs lus sur les réseaux sociaux, je voulais moi aussi apporter ma modeste contribution.

Star Wars est politique

C’est comme ça que je perçois la saga : très fortement inspirée par la seconde guerre mondiale. Je pense que c’est l’évènement majeur qui guide cette histoire. Et finalement à cette lecture, par la suite tout devient logique : la saga s’inspire de l’histoire récente et même de l’histoire très récente parfois.

L’Empire

L’Empire, les méchants de la saga, l’Ennemi, les bad guys… Certes oui, mais aussi tout à fait légitimes. L’Empereur est arrivé au pouvoir par la manipulation, mais il y est arrivé légalement.

Bon, si nous n’avez pas vu le rapport direct avc les grandes dictatures du XXème siècle, c’est que vous avez sauté pas mal de cours… Nazis ou Communistes ou autres, l’Empire est bâti sur un culte de la personnalité (celle de l’Empereur) et sur l’obéissance à ses ordres, point.

Et face à l’Empire ?

La Rébellion (l’Alliance Rebelle)… notez bien le terme. Ils sont rebelles à l’autorité de l’Empereur et cherchent à restaurer la République… C’est-à-dire chercher à destituer un Empereur élu à vie pour le remplacer par un Chancelier élu par le Sénat (ce que l’empereur était).

Incroyable source d’inspiration : la Seconde Guerre

Star Wars 8 de la Rébellion à la Résistance

SW c’est plus une affaire de politique que de famille. Il apparait ainsi évident que l’une des sources d’inspiration principale pour la saga c’est la 2nde Guerre Mondiale. De la montée des nationalismes jusqu’à sa conclusion et sa suite.

En gros cela va de l’accession au pouvoir d’un tyran (comme Hitler par exemple) par des moyens légaux à sa chute, causée à la fois par une rébellion armée et par une trahison dans son propre camps (Darth Vader qui tue son mentor).

Quelle est donc la suite de tout ça ? Un peu comme dans la vraie histoire.

La démocratie (Nouvelle République) s’installe à nouveau sur les ruines fumantes de l’ancien régime. Mais ce dernier est resté au pouvoir très longtemps et ses racines (et réseaux) sont profonds. Et il menace de revenir s’installer encore plus fort, comme si la démocratie à l’échelle de la Galaxie ne parvenait pas à souder les peuples.

Et la Rébellion devient la Résistance.

Après la victoire de la bataille d’Endor (Dans le Retour du Jedi – episode VI), l’Alliance rebelle devient la Nouvelle République et instaure un nouveau sénat galactique sur Chandrila. Mais l’Empire galactique n’est pas mort, les vestiges de l’Empire menèrent de nombreuses batailles pour tenter d’écraser la nouvelle république.

Un peu de Chronologie, sinon j’y comprends rien

An 5 : Bataille de Jakku

L’Empire galactique n’est pas mort, quelques bâtiments non présents lors de la bataille d’Endor existent et continuent de combattre. En l’an 5 démarre la bataille de Jakku et l’Empire est alors battu. Un traité, celui de Concordance Galactique, est signé. Ce traité valide les territoires occupés par l’Empire et la Nouvelle République sauf Coruscant qui est récupéré par la Nouvelle république. Le Sénat ne siège pas sur Coruscant pour que toutes les populations soit représentées par celui-ci, il est mobile et voyage entre les différents systèmes.

An 28 : Découverte du Premier Ordre

Leia Organa découvre que des extrémistes nostalgiques de l’Empire constituent une armée, illégale. Elle prévient le Sénat qui a appris entre-temps que Luke et Leia sont les enfants de Dark Vador et remet alors en cause le rôle de Luke dans la victoire de la Rébellion face à l’Empire. Leia, inquiète alors de cette naissance du Premier Ordre, quitte la République et forme la Résistance. Lorsque le Sénat reçoit de nouvelles preuves, il est trop tard : le Premier Ordre tire sur le système hosnien où siège alors le Sénat.

An 34 : Bataille de la base Starkiller

La Nouvelle République est éradiquée avec la destruction de Hosnian Prime par un tir depuis Starkiller, base principale du Premier Ordre. La Résistance envoie une escouade de X-Wings, menée par leur meilleur pilote Poe Dameron. Après une bataille féroce, ils réussissent à détruire la base Starkiller.

Finalement ? Star Wars 8 ?

Finalement, c’est un bon film, très intéressant à tout point de vue. Et pour une fois, j’ai vraiment l’impression de pouvoir en tirer plusieurs scénar de jeu de rôle tellement c’est dense.

Non, seulement c’est dense, mais il y a vraiment de nombreuses pistes ouvertes dans tous les sens. A mon avis, il faudrait le voir plusieurs fois, histoire de bien se l’approprié.

3 réponses sur “Star Wars Episode 8 et la saga en toute subjectivité”

  1. Merci pour cette review. Bon , ça fou un peu en l’air certains retour qui trouvaient le film gentillet…
    Dû coup je me demande de nouveau si je doit aller le voir…..
    Bon en fait non je ne te remercie pas de cette review 🙂

  2. ^^
    Moi ça m’a donné envie de revoir a nouveau l’ancienne trilogie… Je viens de revoir l’Empire Contre attaque. Bon ça se tient bien.

  3. J’ai apprécié tous les Star Wars. Je ne comprends pas les fans qui deviennent presque fous sur Jar Jar Binks, ou Anakin, ou les derniers épisodes. Star Wars n’a jamais été un univers sérieux. C’est une saga pulp space opéra avec surtout du spectacle : humour, personnages extravagants, méchants au look méchant…

    8 films qui collent pas trop mal entre eux, c’est déjà un bel exploit. Mais je trouve Rogue One bien plus sympa à regarder que les 7 et 8, plus de combats et d’action, des personnages moins lourds (pas de sith, jedi et autres…).

Laisser un commentaire