[Personnage Inspirant] Gertrude Bell – Queen Of The Desert

Si vous recherchez l’inspiration pour un personnage féminin qui sorte des sentiers battus, vous pouvez vous tourner vers Miss Gertrude Bell.

Gertrude Bell ( –  était une femme de lettres, analyste politique, archéologue, alpiniste, espionne et fonctionnaire britannique. Elle est décorée de l’ordre de l’Empire britannique.

L’histoire de Miss Bell semble parfaitement adaptée à des aventures de l’Appel de Cthulhu, aussi bien dans l’époque victorienne, que dans les années 20. 

[sources ci-dessous : https://fr.wikipedia.org/wiki/Gertrude_Bell] extraits… N’hésitez pas à cliquer pour en savoir plus (en suivant les liens des images aussi) :

Il est généralement reconnu que Gertrude Bell et Lawrence d’Arabie sont les principaux instigateurs de l’installation de la dynastie des Hachémites en Jordanie et Irak. Gertrude Bell soutient la révolte arabe durant la Première Guerre mondiale. À la fin de la guerre, elle dessine les frontières de la Mésopotamie et y inclut les trois wilayets qui sont devenues l’Irak moderne.

Gertrude Bell naît dans une famille très influente. Elle est la petite-fille du grand industriel Isaac Lowthian Bell. Elle commence ses études au Queens’ College (Londres) puis, l’année de ses seize ans, elle entre au collège Lady Margaret Hall (Oxford), où elle obtient un diplôme d’histoire en seulement deux ans.

À partir de 1892 et d’un premier voyage en Perse, décrit dans son livre Persian pictures, Gertrude Bell multiplie les voyages en Orient, Palestine, Syrie et Arabie (qu’elle traverse six fois) et en tire un second livre, Syria, the desert and the sown. En été, elle multiplie les premières dans les Alpes. À partir de 1907, elle participe à des campagne de recherche archéologique sur plusieurs sites le long de l’Euphrate.

À la déclaration de guerre, Gertrude Bell demande à être envoyée au Moyen-Orient, ce qui lui est refusé. Elle se porte volontaire de la Croix Rouge en France.

Mission au Moyen-Orient

Cependant, elle est envoyée en novembre 1915 au Bureau arabe du Caire, dirigé alors par le général Gilbert Clayton. Elle y retrouve Lawrence. Tout d’abord, elle ne reçoit pas d’affectation officielle, mais elle met au clair les connaissances de Lawrence sur les emplacements et l’état d’esprit des tribus arabes qui pouvaient s’allier aux Britanniques contre l’Empire ottoman. Ces informations servaient à Lawrence dans ses négociations avec les Arabes.

En 1907, l’exploratrice anglaise Gertrude Bell, découvre des ruines. Elle élabore un plan et décrit les alentours fortifiés. « Mumbayah où mes tentes furent dressées – et dont le nom arabe signifie littéralement lieu à une altitude élevée, était probablement le « Bersiba » de la liste des noms établie par Ptolémée. Ce lieu se compose d’un double rempart, situé sur la rive du fleuve ». Gertrude Bell a mal cerné la localisation de Bersiba, mais à identifié, par la toponymie du lieu, la signification du terme de ce promontoire en ruine, participant à la découverte de cette ville orientale. Dans un rectangle de grande dimension (400 × 500 m) se trouvent les ruines d’une ville très fortifiée.

Le , elle est envoyée à Bassorah, que l’armée britannique a pris en novembre 1914, pour y conseiller l’officier chargé des affaires politiques, Percy Cox, sur une région qu’elle connait mieux que tout Occidental. Elle dessine des cartes qui aident l’armée britannique à atteindre Bagdad en sécurité. Elle devient la seule femme officier chargé d’affaires politiques de l’armée britannique, et reçoit le titre d’Officier de liaison, correspondant avec le Caire. Elle contrôle plus particulièrement Harry St. John Philby, et lui enseigne les subtilités des manipulations politiques secrètes.

Quand les troupes britanniques prennent Bagdad (10 mars 1917), elle est envoyée par Percy Cox à Bagdad avec le titre de « secrétaire orientale ».

 Gertrude Bell
… Gertrude Bell : pur produit de la haute société victorienne, à la fois classe et extravagante, elle a cassé tous les plafonds de verre qui s’imposaient aux femmes et mené exactement la vie qu’elle voulait: photographe, écrivain-voyageuse, archéologue, alpiniste, agent secret, diplomate…
Gertrude Bell. Archéologue, aventurière, agent secret
« Enthousiaste, intéressée, toujours passionnée par les rencontres et les événements du jour, elle laissait une impression de perpétuelle fraîcheur – plus exactement : quelle que fût sa fatigue, elle restait capable d’intéresser et de capter l’attention de quiconque venait la voir. Je ne pense avoir jamais connu personne qui fût aussi totalement civilisé, à la mesure de son immense pouvoir de sympathie intellectuelle. » T. E. Lawrence

Queen of The Desert – de Werner Herzog

Queen of the Desert (Reine du désert) écrit et réalisé par Werner Herzog, sorti en 2015. Le film est sélectionné pour être projeté en compétition à la Berlinale 2015, avec Nicole Kidman dans le rôle de Gertrude Bell.