[Roman] Le Mal en son royaume de Cyril Puig

Cyril Puig, façonneur d’histoires, est le vainqueur des Trophées du scénario Utopiales 2011 et 2013 avec « L’Ombre et la Lumière » et « Longue est la nuit » pour Delta Green. Auteur de plusieurs scénarios parus chez Sans-Détour (« Les Ravages du temps », Sciences Forensiques et Psychologie criminelle pour L’Appel de Cthulhu), il  publie son premier roman : Le Mal en son Royaume (éd. Andromeda – collection Le Grand Mensonge).

le mal en son royaume

Il est inutile de dire tout le bien que l’on pense des univers de Delta Green et de l’Appel de Cthulhu en général… Mais on le dit tout de même. Et c’est donc avec de bonnes ondes que nous avons accueilli avec plaisir et délectation le premier roman de Cyril Puig. Ce sont dès les premiers paragraphes que l’on est accroché et même si l’on se sent en terrain connu à cause des influences annoncées par l’auteur, le mystère est bien là. On aime aussi le choix de situer un grande part de l’histoire en Scandinavie, cela donne une certaine couleur au roman qui n’est pas pour rien dans l’ambiance.

Bref on aime !

Un œil sur la quatrième de couverture :

Nous ne sommes que des passeurs vois-tu. Nous n’avons pas été choisis pour aller bien loin. Comme la plupart des nuisibles qui peuplent ce monde, nous ne sommes pas destinés à jouer un rôle de premier plan. Tu le sais n’est-ce pas ? Tu en as conscience. Il n’y a rien de triste à cela, c’est dans l’ordre des choses. Nous sommes des outils et rien de plus. Des rouages de la machine. Mais vois-tu, je ne me doutais pas de l’importance de notre rencontre. Je n’en avais pas pris conscience avant qu’elle ne m’ouvre les yeux. Toi-même, tu ne le sais pas encore. Tu ne peux même pas deviner à quel point chacun de tes actes prendront bientôt un sens sur un plan universel et cosmique.

Chronos, un tueur en série, terrorise Stockholm depuis plusieurs mois. Une unité dirigée par Ossian Peterssen est mise sur pied afin de mettre un terme aux agissements du criminel. Pour y parvenir, Ossian s’entoure de Lennon Christianssen, un ami d’enfance formé au profilage à Quantico et de deux autres flics au palmarès impressionnant : Egon Linberg et Gabriel Hansson.

La publication dans la presse du profil psychologique de Chronos pousse ce dernier à agir. Afin de prouver qu’il n’est pas un pervers comme le suppose Lennon, il kidnappe la fille du profileur et le force à suivre une piste initiatique.

D’une île perdue au milieu des glaces à un club interlope de Stockholm en passant par  » le cimetière de la forêt  » et une étrange citée onirique, les héros vont rencontrer des diplomates, d’anciens commandos et des artistes mystiques pour découvrir la vérité. Ils vont apprendre à leurs dépens que la réalité n’est qu’un voile d’une extrême fragilité.

L’auteur écrit :

Ceux qui me connaissent ne seront pas étonnés de savoir que le roman lorgne du côté de Lovecraft et de Delta Green (sans  » faire  » du Lovecraft ni du Delta Green pour autant) et peut en conséquence être une bonne source d’inspiration pour les jeux de rôle de mystères contemporains.

Le roman s’appuie sur le scenar du même nom écrit par votre serviteur pour Cthulhu now et joué il y a quelques années. A l’époque, les personnages me paraissaient si denses, l’intrigue si intéressante et l’ambiance si présente que consacrer 250 pages à cette histoire me semblait dans l’ordre des choses.

Prix de vente 5,90€ à partir des plateformes suivantes :

Une pensée sur “[Roman] Le Mal en son royaume de Cyril Puig”

Les commentaires sont fermés.