Ulysse (Film de 1954)

« Ulysse » raconte l’épopée mythologique du héros grec Ulysse qui, après la guerre de Troie, entreprend un long voyage pour retourner chez lui, sur l’île d’Ithaque, où l’attend sa femme Pénélope. Son périple est marqué par des rencontres avec des créatures mythiques, des dieux, des monstres, et divers autres obstacles.

Ulysse

Toujours en quête de vieux films qui semblaient bien au moment du visionnage à la télé étant gamin, je reviens sur Ulysse… c’est bien sûr parce que je suis en pleine lecture de Troie de David Gemmell que me viens l’envie de revoir ce vieux Peplum

Si vous ne l’avez pas vu, je vais vous donner une idée générale du film « Ulysse » de 1954 mettant en vedette Kirk Douglas. Le titre original du film est « Ulisse » (en italien) et la version américaine c’est « Ulysses » (avec un « s » à la fin). Il s’agit d’une adaptation libre du poème épique grec « L’Odyssée » attribué à Homère.

Ulysse
  • Titre : Ulysse (Ulisse)
  • Année de sortie : 1954
  • Réalisateur : Mario Camerini
  • Acteurs Principaux :
    • Kirk Douglas dans le rôle d’Ulysse
    • Silvana Mangano dans le rôle de Pénélope
    • Anthony Quinn dans le rôle d’Antinoos
    • Rossana Podestà dans le rôle de Nausicaa

Synopsis :

« Ulysse » raconte l’épopée mythologique du héros grec Ulysse qui, après la guerre de Troie, entreprend un long voyage pour retourner chez lui, sur l’île d’Ithaque, où l’attend sa femme Pénélope. Son périple est marqué par des rencontres avec des créatures mythiques, des dieux, des monstres, et divers autres obstacles.

Ulysse (Film de 1954)

On aime :

Kirk Douglas dans le rôle d’Ulysse : Il faut aimer le héros à la belle fossette au menton et l’interprétation de Kirk Douglas est souvent saluée pour son intensité et sa prestance. Il incarne ici le héros grec avec conviction et énergie.

Effets spéciaux de l’époque : Mine de rien, bien que les effets spéciaux de 1954 ne soient pas comparables à ceux d’aujourd’hui, le film tient encore assez bien la route, notamment concernant le cyclope.

Adaptation libre de « L’Odyssée »: Le film prend des libertés artistiques avec le poème épique d’Homère, ce qui peut susciter des réactions mitigées chez les puristes, mais cela permet également une certaine créativité dans la narration.

on aime moins :

Écart par rapport à la source originale : Puisqu’on est dans une adaptation « libre », les puristes pourraient être déçus par les divergences notables entre le film et « L’Odyssée » d’Homère. Certains éléments clés sont modifiés ou omis. Il faut dire que le film est relativement court pour un peplum qui devrait couvrir presque 10 ans d’aventures… 

Effets spéciaux datés : Les effets spéciaux, bien que novateurs pour l’époque, peuvent sembler aujourd’hui dépassés pour les spectateurs habitués aux technologies plus modernes.

Conclusion :

« Ulysse » de 1954 est une adaptation cinématographique de « L’Odyssée » qui mérite d’être appréciée pour ses performances, son ambition artistique et son rôle dans l’histoire du cinéma. Cependant, les spectateurs doivent être prêts à accepter les écarts par rapport au matériel source et les limites techniques de l’époque.

Ulysse (Film de 1954)

Avis et souvenirs :

Enfant, le film m’a laissé un souvenir émerveillé. Et je pense que mon gout pour l’histoire, et le fantastique vient certainement du visionnage de ce film et aussi de celui de « Jason et les argonautes« . Cet « Ulysse » est hélas quand même en dessous des autres films du genre. Le coté fantastique est présent, mais pas autant que l’on s’y attend.

Les aventures d’Ulysse sont ici ramenées à quelques trop courts moments, et un peu trop condensées. On regrettera que le film mette un peu trop de temps à démarrer vraiment. Néanmoins l’ambiance est là, et certaines scènes restent très marquantes.


Un article de :

Commentaires

2 réponses à “Ulysse (Film de 1954)”

  1. Avatar de princecranoir

    Vieux souvenir de cette homériade en jupette made in Italy, pas forcément fabuleux malgré la présence du grand Kirk et de la grande signora Mangano (future Révérente Mère du Bene Gesserit pour Lynch). C’est vrai malgré tout que l’épisode Cyclope est bien fichu.

    1. Avatar de Iso

      Comment souvent les souvenirs sont mieux qu’un visionnage récent.

En savoir plus sur SCRiiiPT

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading