Henri Vernes

Henri Vernes

Henri Vernes (de son vrai nom, Charles-Henri Dewisme) est un romancier belge né le 16 octobre 1918 à Ath, il est décédé ce 25 juillet 2021 à Bruxelles à l’âge de 102 ans. Créateur du personnage de Bob Morane en 1953, Henri Vernes est l’auteur de 230 romans d’aventures, souvent mêlés de science-fiction, se déroulant dans le monde entier, voire dans des univers parallèles (cycle d’Ananké) ou encore dans les arcanes de l’espace-temps (le Cycle du Temps).

Biographie sélective d’Henri Vernes

Charles-Henri Dewisme naît à Ath dans le Hainaut le 16 octobre 1918. En 1937, à l’âge de 19 ans, ayant rencontré une Chinoise dans le port d’Anvers, il délaisse ses études et s’embarque à Marseille avec de faux papiers pour la suivre en passant par Port-Saïd, Djibouti, Colombo, Singapour, Saïgon et Hong-Kong jusqu’à arriver à Canton, où la belle tenait « un bordel flottant ».

Henri Vernes

De retour en Belgique, il épouse en 1940 Gilberte, « fille d’un diamantaire anversois qui l’initiera à cette profession ». Le couple se sépare un an plus tard. Durant la Seconde Guerre mondiale, il rejoint la Résistance et devient agent des services de renseignements belges. Amoureux d’une agente du MI6, il travaille à son tour pour les services secrets britanniques.

C’est aussi pendant la guerre, en 1944, qu’il publie, sous son vrai nom, un premier roman, intitulé La Porte ouverte. En 1945, il va vivre à Paris, mais revient en Belgique en 1949 après la parution de son deuxième roman, La Belle Nuit pour un homme mort.

Au cours des années 1950, alors qu’il est journaliste pigiste, Dewisme se voit recommandé au directeur de la maison des éditions Marabout, Jean-Jacques Schellens, qui veut lancer une nouvelle collection pour la jeunesse. C’est ainsi que naît la série des Bob Morane. Le premier livre de la série, La Vallée infernale est publié en 1953 et connaît un grand succès.

Henri Vernes

Il est rapidement suivi par plusieurs dizaines d’autres au fil des ans jusqu’à compter 164 titres en 1993. Durant sa période la plus productive, Vernes parvient à produire jusqu’à six romans par an, certains écrits en un mois. Les aventures de Bob Morane ont fait l’objet d’adaptations en bande dessinée, en série télévisée, en dessins animés et en jeux vidéo.

Faisant une pause dans la série Bob Morane, Vernes adopte en 1983 le pseudonyme de Jacques Colombo pour créer DON, une série érotique pour adultes qui se situe entre SAS et San-Antonio.

Il écrit aussi de nombreux articles en tant que journaliste et plusieurs autres romans sous divers pseudonymes, tels Cal W. Bogar, Gaston Bogart, Robert Davids, Duchess Holiday, C. Reynes, Jacques Seyr, Lew Shannon, Ray Stevens, ainsi que sous son véritable nom. Au total, il est l’auteur de 230 titres, totalisant 40 millions d’exemplaires.

En 2012, il publie son autobiographie, Mémoires, aux éditions Jourdan.

Henri Vernes

Henri Vernes est mort à Bruxelles le 25 juillet 2021 à l’âge de 102 ans. Il n’a pas eu d’enfant et a légué la totalité de son héritage à une fondation pour les animaux.

Œuvres

Sous le nom de Charles-Henri Dewisme

  • La Porte ouverte, La Renaissance du livre, 1944
  • La Belle Nuit pour un homme mort, Triolet, 1949
  • Les Zombis ou le Secret des morts-vivants, Grasset, 1957

Sous le pseudonyme de Cal W. Bogar

  • La Véritable Histoire de Will Wiliamson, Défense de la France, 1946

Sous le pseudonyme de Gaston Bogart

  • Brandy Street, Laroche, 1953

Sous le pseudonyme d’Henri Vernes

  • Les Aventures de Bob Morane, Marabout Junior – 230 titres publiés entre 1953 et 2012
  • Les Conquérants de l’Everest, Marabout Junior no 10, 1953 – ouvrage documentaire
  • Des hommes sur un radeau, Marabout Junior no 56, 1955
  • Les Compagnons de la Flibuste, Marabout Junior no 68, 1956
  • Les Aventures de Luc Dassaut
  • Base clandestine, Bibliothèque de la jeunesse Hachette, 1957
  • Les Rescapés de l’Eldorado, Bibliothèque de la jeunesse Hachette, 1957
  • La Forêt du temps, Bruxelles, Belgique, Éditions La Pierre d’alun, 2009
  • Bob Morane au Québec, Perro, 2012
  • Mémoires, Jourdan, 2012
  • Façon “Série noire”, La Petite Pierre, 2013
  • Jean Ray, 14, rue d’Or, préface de Jean-Baptiste Baronian, illustrations de Thierry Mortiaux, Bruxelles, La Pierre d’Alun, coll. « La Petite Pierre », 2016

Sous le pseudonyme de Pat Richmond

  • Le désir rôde, PIC, 1954

Sous le pseudonyme de Ray Stevens

  • À la recherche du monde perdu, André Bonne, 1954
  • Le Goût du malheur, Centre d’art d’Ixelles, 1994

Sous le pseudonyme de Jacques Seyr

  • Les Conquérants du nouveau monde, Marabout Junior no 37, 1954
  • La Hache de guerre, Marabout Junior no 64, 1956
  • L’Or des Incas, Marabout Junior no 72, 1956

Sous le pseudonyme de Jacques Colombo

  • DON (série érotico-policière), Série noire, Gallimard – 11 titres

[source]

Par Iso

Tenancier et créateur de scriiipt.com Rôliste de très longue date et amateur de fantastique. Rien à ajouter.