Stalker, le jeu de rôle, dernières infos…

Il y a treize ans, des lumières inconnues descendirent du ciel, dévastant six régions du monde et créant une réalité nouvelle et contre-nature… Ainsi eut lieu la Visite et naquirent les Zones qui furent bouclées et placées sous la surveillance de l’Institut. De mystérieuses et mortelles Anomalies, d’étranges Artefacts aux pouvoirs suscitant la convoitise, des animaux et des plantes mutants s’y développèrent.

Les news sur STALKER

Après une campagne de financement à succès sur Ulule, le jeu de rôle STALKER est en train de voir le jour. Et si les souscripteurs peuvent déjà admirer l’ouvrage sur pdf, la version papier arrive très bientôt. Et il est encore temps de précommander pour profiter de la version combinée papier+pdf.

Stalker – le jeu de rôle

Dans STALKER – Le Jeu de Rôle, vous incarnerez des Stalkers, ces femmes et ces hommes intrépides qui ont décidé de braver les interdits et les tirs de snipers pour découvrir ces Zones où le monde a changé. L’Institut et beaucoup d’autres tueraient pour mettre la main sur les secrets qu’elles renferment… Les Stalkers sont là pour faire le sale boulot et vos vies ne pèsent pas bien lourd pour vos employeurs, en tous cas beaucoup moins que la mission qui vous a été confiée…

C’est pourquoi vous êtes ici. Aventurier des temps modernes. Dénicheur d’Artefacts. Criminel. Indépendant. STALKER

Un jeu sans dés ?

STALKER – Le Jeu de Rôle utilise le système de jeu sans dés FLOW qui met en avant la participation active des joueurs, l’immersion dans le personnage et l’utilisation de règles simples pour se concentrer sur l’histoire. Il est ainsi parfaitement adapté à tout type de meneurs de jeu et de joueurs, du novice au vétéran. La réussite d’une action est déterminée par l’investissement du joueur, ses idées et l’interprétation qu’il fait de son personnage en s’appuyant sur les caractéristiques de ce dernier, l’environnement et les circonstances dans lesquels se déroule l’action.

Le système FLOW est certes sans dés, mais il est conseillé d’avoir un dé de n’importe quel type ou une pièce de monnaie pour les cas où la réussite d’une action pourrait être le fruit du pur hasard… Dans les Zones, il faut parfois s’en remettre à la chance.

Une annexe du jeu permet aussi de jouer avec des dés, de manière plus classique.

Une ambiance faite de joie et de fun… enfin… presque.

Dans STALKER, les joueuses et joueurs vont pouvoir incarner des Stalkers qui font parti d’une équipe, donc qui travaillent ensemble. Mais chacun aura certainement une part d’ombre, un petit ou un gros secret, qui pourrait tôt ou tard lui attirer des ennuis…

Sans être un jeu purement post-apocalyptique, Stalker a certains bons ingrédients de ce genre. Avec une pincée de zombies-mutants, une pincée de science-fiction avec d’artefacts extra-terrestres, une pincée de survivalisme, une pincée de cyberpunk…

La lecture du jeu vous donne à chaque paragraphe des idées de scénars. D’ailleurs, une fois l’équipe de Stalkers constituée il faut se rendre dans une Zone en quête d’artefacts, y entrer et en sortir… Et rien que ça vous allez voir que ce n’est pas si facile, si on rajoute des employeurs louches, des concurrents dangereux, et tout un tas d’ennemis ou de personnes dont il faut se méfier, vous avez un bon cocktail.

Plus d’infos

Par Iso

Tenancier et créateur de scriiipt.com Rôliste de très longue date et amateur de fantastique. Rien à ajouter.