Catégories
Cinéma & TV

Les Aventuriers du bout du monde

Si vous ne vous souvenez pas de ce film de 1983, c’est normal. Les Aventuriers du bout du monde, c’est un peu comme Les Aventuriers de l’Arche perdue… mais en moins réussi.

Les Aventuriers du bout du monde

Le synopsis

Dans les années 1920, Eve Tozer (Bess Armstrong), jeune femme riche et désœuvrée, passe sa vie entre soirées mondaines et hobbies plus coûteux les uns que les autres.

Les Aventuriers du bout du monde

Eve apprend que son père, parti au bout du monde, va être déclaré mort par suite des manœuvres frauduleuses de Bentik (Robert Morley), son ancien associé, qui désire s’emparer de ses brevets d’invention et donc de sa fortune.

Les Aventuriers du bout du monde

La jeune Eve loue alors les services et les deux avions de Patrick O’Malley (Tom Selleck), un aventurier ivrogne rejeté de tous les cercles de la bonne société, afin de traverser l’Orient tout entier à la recherche de son père.

Les Aventuriers du bout du monde

S’ensuivent aventures et péripéties diverses qui les mèneront jusqu’en Chine où le disparu, Bradley Tozer (Wilford Brimley) défend seul un village contre les assauts d’un seigneur de guerre local cupide et cruel.

Les Aventuriers du bout du monde

Le film

Les Aventuriers du bout du monde (1983) est considéré comme une de ces copies qui ont peuplé les cinémas dans les années qui ont suivi Les Aventuriers de l’Arche perdue (1981). Cependant, comme dans le cas de A la poursuite du Diamant vert, une autre soi-disant «copie», le matériau source a en fait précédé la production de Lucasfilm susmentionnée de quatre ans.

Une rumeur persistante dit que le rôle de O’Malley a été donné à Tom Selleck comme une sorte de prix de consolation pour avoir du refuser Les Aventuriers de l’Arche perdue en raison de conflits d’horaire avec Magnum.

Tom Selleck
Tom Selleck faisant un bout d’essai pour une scène (Indiana Jones face à Marion Ravenwood)

Au départ du développement de ce projet, le film devait voir jouer Roger Moore et Jacqueline Bisset sous la direction de John Huston. Puis Huston et Bissett ont laissé tombé et c’est Bo Derek qui devait faire la co-vedette avec Moore. Le budget prévu devait être de 16 millions de dollars. Mais Bo Derek a abandonné parce qu’elle voulait seulement être dirigée par son mari.

Le tournage des Aventuriers du Bout du monde a eu lieu en Yougoslavie avec une équipe de 231 personnes (145 Yougoslaves, 60 Britanniques, 15 Italiens, 10 Américains et un Français). Et il a fallu ajouter 50 acteurs yougoslaves à la distribution et procédé à l’embauche de 4 000 figurants.

Le film a été tourné à Opatija et en Istrie, en Croatie. Des scènes se déroulant en Afghanistan ont en fait été tournées à Kamenjak près de Rijeka, tandis que des scènes se déroulant en Turquie ont été tournées à Volosko et la bataille finale en Chine a été tournée à Boljun.

Un film loupé ?

Si vous visionner Les Aventuriers du Bout du monde, certes vous allez passer un bon moment. Mais vous aurez probablement l’impression qu’il manque un je-ne-sais-quoi pour en faire une véritable réussite. Le film ne va hélas jamais jusqu’au bout des bonnes idées qui peuvent en faire un grand film.

Le personnage de O’Malley ne donne pas sa pleine mesure, et le jeu physique de Tom Selleck est sous-employé.

Eve Tozer est un personnage finalement très intéressant, et elle casse tellement les codes du pulp, qu’elle n’est jamais vraiment en danger, et peut s’en sortir toute seule… du coup, c’est O’Malley qui sert de faire valoir. C’est très bien, mais hélas, cela rend d’autant plus le personnage de O’Malley en héros peu crédible.

Autre loupé du film, c’est certainement le manque d’une grande et vraie musique qui mette en valeur les aventures épiques…

Pour du jeu de rôle

Pour Chroniques Oubliées Cthulhu

Patrick O’Malley, le pilote d’avion

Les Aventuriers du bout du monde
Fiche de perso Chroniques Oubliées Cthulhu

Eve Tozer, la dilettante

Les Aventuriers du bout du monde
Fiche de perso Chroniques Oubliées Cthulhu

Par Iso

Tenancier et créateur de scriiipt.com
Rôliste de très longue date et amateur de fantastique.
Rien à ajouter.