Catégories
Cinéma & TV

Enola Holmes

Enola est la cadette de la famille Holmes, née en 1884. Elle vit seule dans la campagne britannique avec sa mère, Eudoria, qui l’éduque de manière peu orthodoxe et loin des codes de la société victorienne.

Enola Holmes est un film d’aventure réalisé par Harry Bradbeer (Killing Eve), sorti en 2020 sur la plateforme Netflix.

Enola Holmes est avant tout l’adaptation d’une série littéraire Les Enquêtes d’Enola Holmes.

Une série de la romancière américaine Nancy Springer, qui est spécialisée dans le détournement de personnages. Ici, ce sont les personnages d’Arthur Conan Doyle qui sont détournés. Et donc ce film est adapté du premier roman La Double Disparition.

La Double Disparition

Ce roman (et la série et le film) met en scène la sœur cadette du célèbre détective Sherlock Holmes.

Enola Holmes

Le pitch d’Enola Holmes

Enola est la cadette de la famille Holmes, née en 1884. Elle vit seule dans la campagne britannique avec sa mère, Eudoria, qui l’éduque de manière peu orthodoxe et loin des codes de la société victorienne.

Quand Eudoria disparaît mystérieusement, Enola se retrouve obligée de contacter ses frères, Mycroft et Sherlock. Ce dernier étant un célèbre détective, Enola pense qu’il pourra l’aider à retrouver la trace de sa mère.

Néanmoins, quand ils découvrent que leur petite sœur est loin d’être un modèle de sagesse et de politesse, ils décident de l’envoyer en pensionnat pour la rendre acceptable en société. Mécontente, Enola se déguise et s’échappe en direction de Londres où elle est amenée à résoudre un mystère.

Alors ? Quoi en penser ?

Il est assez rare que je chronique ici des films récents… D’habitude je préfère laisser murir un peu un vingtaine d’années…

Mais bon, j’apprécie assez les films se déroulant à l’Epoque Victorienne, et voir un peu ce qui peut être fait autour du personnage archiconnu de Sherlock Holmes est intéressant;

Au final, c’est assez surprenant, agréable à regarder, avec une galerie de personnages fort sympathiques. Décors, costumes et mise en scène rendent bien la période…

Mais !

J’aurais même dit : MAIS, en gros caractères.

Henry Cavill, Millie Bobby Brown, Sam Claflin

Tous les personnages sont intéressants, SAUF la fratrie Holmes. Vraiment ! Autant les acteurs que les personnages, rien ne semble vraiment coller à l’ambiance.

Alors, c’est peut-être un choix issu de la série littéraire que je ne connais pas. Mycroft Holmes est probablement le personnage le plus décevant si vous connaissez les histoires de Conan Doyle.

Tout le reste est de bonne facture, et pourrait fort bien donné une jolie adaptation en jeu de rôle, pour une partie de l’Appel de Cthulhu.

Par Iso

Tenancier et créateur de scriiipt.com
Rôliste de très longue date et amateur de fantastique.
Rien à ajouter.

4 réponses sur « Enola Holmes »

On est bien d’accord… Je me suis retenu de zapper à chaque fois que je voyais le personnage de Mycroft… Le film a d’autres qualités heureusement, en tout cas ça ne m’incite pas à lire les bouquins. Dommage.

ça se laisse regarder, c’est suffisamment énergique et remuant pour ne pas voir le temps passer. Après, le coté Holmes n’est qu’un prétexte ou une astuce pour réussir à situer la période et attirer vaguement les gens. A mon sens, cela aurait aussi bien pu marcher sans faire appel à cet artifice… Mais bon, cela vient à l’origine de la série littéraire, plus que du film en lui-même…
Pour être clair, je ne suis pas fan, je ne pense pas lire la série, mais le film permet de passer un bon moment.

Les commentaires sont fermés.