Catégories
jeu de role

Le fortin abandonné

Le début de plan que j’ai partagé sur Instagram… Bon au début ça ne paye pas de mine c’est sûr. Surtout quand on dessine un peu au hasard sans savoir exactement où on veut en venir… Au début, j’aurais dit une forteresse…

En ces périodes où il faut rester chez soi, un peu d’activité de dessin ça détend et ça fait du bien. Ce lundi j’ai commencé un petit plan de forteresse…

Le début de plan que j’ai partagé sur Instagram… Bon au début ça ne paye pas de mine c’est sûr. Surtout quand on dessine un peu au hasard sans savoir exactement où on veut en venir… Au début, j’aurais dit une forteresse…

View this post on Instagram

Castle Map in progress #wip #dungeonmap

A post shared by Collectif Geek (@scriiipt) on

Mais en fait il s’agit plutôt d’un fortin que d’une forteresse… En effet, il faudrait considérer que les dimensions sont assez réduites, pas de quoi abriter une garnison au complet, mais plutôt quelques hommes dans un poste avancé (ou très reculé)…

Un fortin abandonné

Vous pouvez télécharger d’autres versions

N’hésitez pas à nous dire ce que vous en pensez !

Edit du 03/04/2020, nous rajoutons quelques subtilités en fonction des remarques faites :

Le fortin
Dans cette version le fortin est bien séparé en deux enceintes. La construction que vous voyez en bas de la carte, ce pourrait être des sous-terrains accessible sous le fortin.
Le fortin est ici tel qu’il est dessiné, sans aucune autre retouche qu’un changement de couleur…

Par Iso

Tenancier et créateur de scriiipt.com
Rôliste de très longue date et amateur de fantastique.
Rien à ajouter.

5 réponses sur « Le fortin abandonné »

Merci ! Tu peux quand même dire qu’il y a un peu de monde, ne serait-ce que pour que les PJ aient quelques difficultés pour s’en emparer. Si tu considères que ce fortin date d’une époque reculée, tu peux aussi dire que les esclaves s’entassent douze dans qqs mètres carrés, que les soldats dorment dans des lits superposés et que seuls les chefs ont une pièce chacun. Après tout le confort n’a longtemps pas été une considération prise en compte par les autorités comme par la population elle-même. Promiscuité, manque d’intimité, inconfort, de grands classiques pour des époques lointaines.

Oh tant que j’y pense : au niveau de l’enceinte intérieure, peut-être pourrais-tu fermer les tours carrées – celles qui font la jonction entre le mur extérieur et le mur intérieur.
Sinon, quelqu’un qui s’empare du rempart de la première enceinte a accès à la seconde en passant par les tours. Il y a certainement une porte solide pour les isoler mais est-ce que ça sera suffisant ?
J’imagine que l’enceinte intérieure est plus haute que la première enceinte – la basse-cour, en somme. Je me trompe ?

Je ferai certainement quelques retouches sur informatique afin d’améliorer ce plan. Car en effet, comme je le dis un peu dans l’article, je ne savais vraiment où j’allais au début.
Je vais matérialiser plus précisément la porte d’entrée, face au petit pont. Et l’espèce d’extension que j’ai mis dans le bas du plan va en fait devenir la partie sous-soul du fortin.
Je vais aussi mettre une échelle de distance afin de pouvoir se repérer un peu mieux. Avec cette échelle je vais pouvoir mieux visualiser le nombre d’occupants du fortin.
Je dirais qu’il n’y aurait pas plus d’une dizaine de personnes…
Donc c’est une affaire a suivre.
Merci pour les commentaires éclairés.

Les commentaires sont fermés.