En navigant au hasard du web, nous sommes tombés sur les magnifiques œuvres de Nicholas Maxson-Francombe (https://www.artstation.com/nicholas-maxson-francombe)

Tout un univers de fer forgé

1895 Welded Iron « Crime Scene »
1895 Welded Iron « Ember »
1895 Welded Iron « Parley »
1895 Welded Iron « The Barrier »
1895 Welded Iron, « They have arrived! »
Werewolves have arrived!

Nicholas Maxsom-Francombe

Nicholas Maxsom-Francombe est un talentueux illustrateur belge,
qui pratique le Roller Slalom, une forme de roller acrobatique, à un haut niveau. Il s’intéresse également au monde de la musique. En plus d’être guitariste d’un groupe, il crée ses propres morceaux et se charge des enregistrements audio. Attiré par des domaines technologiques mais artistiques, il se lance dans des études liant ses domaines de prédilection.  Diplômé en 2017, il a suivi une formation en infographie à la Haute École Saint Luc à Bruxelles, où il s’est spécialisé en illustration digitale. 

1895 Welded Iron, « Underground Fights »
1895 Welded Iron « Clockwork Mech »
1895 Welded Iron, Clockwork Elites
1895 Welded Iron « Bounty Hunter »
1895 Welded Iron « The cavalry charge »

Un monde steampunk

1895, Welded Iron « ClockWork City, High View of the Citadel Factory »

Welded Iron (fer forgé) est un ensemble cohérent d’une Europe « Steampunk » en 1895.

Des robots et des machines circulent dans les rues et composent des armées redoutables. Des loup-garous mécaniques existent aussi. C’est toute une société qui se voit impacter par la présence des machines omniprésentes.

Publié par scriiipt

Scriiipt c'est le collectif Geek de scriiipt.com

Une réponse sur « 1895 Welded Iron – le projet de Nicholas Maxson-Francombe »

Les commentaires sont fermés.

%d blogueurs aiment cette page :