[Histoire] Comment les armées fabriquaient autant de flèches pour une bataille ?

Archers ou Archères, c’est ainsi qu’étaient désignés les combattants (le plus souvent à pied) dont l’arc était l’arme principale ; la célèbre bataille de Crécy (26 août 1346) illustra le rôle des archers anglais (ou yeomen) équipés de longbow.

Le Longbow anglais, dit le Grand Arc en français, est en fait d’origine Galloise. Sa forme est droite et il mesurait plus de 2 mètres au Moyen Âge lorsqu’il était destiné à un homme de taille moyenne (environ 1,65 m).

La notoriété du longbow vient du fait qu’il est directement responsable des victoires anglaises pendant la guerre de Cent Ans. En effet, les rois anglais engageaient les archers de façon massive (5 000 à Azincourt, 12 000 à Crécy) tandis que les rois français préféraient engager un plus petit nombre d’arbalétriers mercenaires étrangers (500 à Azincourt). Or un bon arbalétrier tire difficilement plus de 4 carreaux en une minute alors qu’un bon archer tire 12 à 15 flèches. À Azincourt, 2 000 carreaux à la minute ne pouvaient rivaliser avec 75 000 flèches à la minute ! [source : Wikipédia]

How Armies Manufactured so Many Arrows for a Battle

Mais comment faire autant de flèches ?

Cet article de About History révèle une méthode de « fabrication »… En résumé, les flèches sont manufacturées et cela prend du temps. Donc, les flèches pour faire des « volées » sont faites rapidement et sont moins soignées… Et puis il y a les « Arrow Boys », les ramasseurs de flèches.

En fait les flèches il faut bien les récupérer, et c’est une activité finalement périlleuse mais indispensable sur un champs de bataille…

Résumé
HOW ARMIES MANUFACTURED SO MANY ARROWS FOR A BATTLE
Titre de l'article
HOW ARMIES MANUFACTURED SO MANY ARROWS FOR A BATTLE
Description
Dans les temps anciens, ils n'avaient pas de machines pour fabriquer des flèches, elles étaient faites à la main.
Auteur
About History

Laisser un commentaire