Tous les articles par Iso CircumVector

Microkosm : concours d’édition proposé par JdR Editions

4 août 2015au19 août 2015

Afin de soutenir la création originale française, JdR Editions met en place une série de concours afin d’éditer les meilleures idées de jeu de rôle au sein de sa toute nouvelle gamme Microkosm.

Le premier concours est ouvert jusqu’au 19 août minuit : Afin de participer, proposez votre jeu de rôle original par mail à contact@jdreditions.com, le vainqueur se verra proposer un contrat d’édition professionnel pour son jeu de rôle au sein de la gamme Microkosm et son jeu sera distribué au sein de notre réseau de boutiques partenaires.

L’oeuvre devra :

  • être originale,
  • tenir dans un format court, entre 4 et 10 pages de texte (entre 10 000 et 25 000 signes espaces compris),
  • contenir une présentation de l’univers, un système de règles suffisant pour jouer et un mini scénario,
  • n’avoir jamais été proposée lors d’un autre concours ou à un éditeur,
  • être envoyée au format .rtf, .doc ou .pdf.

L’auteur devra :

  • être citoyen ou résident français,
  • être inscrit au Tournois Des Portes Occitanes.

L’auteur pourra, de plus, défendre son oeuvre devant le jury et l’assemblée lors de la convention Le Tournois Des Portes Occitanes. Le vainqueur sera déclaré à l’issue de la convention et un contrat professionnel rémunéré de droits d’auteur lui sera proposé. L’illustration du jeu sera assurée par Fabien Laouer (Deus l’Ascension, SteamShadows…).

Le Tournois Des Portes Occitanes aura lieu à Gannat (03000) les 22 et 23 août.

Plus d’informations sur la page Facebook : https://www.facebook.com/pages/Tournois-DES-Portes-Occitanes/905905612786145

Source : JdR Editions – Jeux de role, jeux de societe

Aide-mémoire Ubiquity Dice™

J’ai beaucoup de mal, une mémoire de poisson rouge, alors une aide visuelle vaut mieux que bien des explications.

Si vous jouez à Hollow Earth Expedition ou Leagues Of Adventure vous utilisez peut-être comme moi les dés « Ubiquity Dice™ ». J’ai toujours du mal à me souvenir les valeurs de ces dés. Alors je me suis fabriqué une petite aide que je garde à portée de main.

ubiquity
Aide-mémoire Ubiquity Dice™
  • Le dé blanc (D1) génère des valeurs de 0 et 1. 0 c’est pour zéro réussites, et 1 pour une réussite.
  • Le dé rouge (D2) génère des valeurs entre 0 et 2. 0 pour zéro réussites, et 2 pour 2 réussites.
  • Le dé bleu (D3) génère des valeurs entre 0 et 3. 0 pour pour zéros réussites, et 3 pour 3 réussites.

Donc, au lieu de lancer 6 dés, on peut lancer 6 dés blancs ou 3 dés rouges ou 2 dé bleus. On peut même mixer : 1 dé bleu et 2 dés rouges remplacent 7 dés normaux… trop pratique.

« Il est libre Max » le jeu de rôle mystérieux d’Hervé Cristiani

Le 16 juillet 2014 disparaissait Hervé Cristiani à l’âge de 67 ans. En cette triste date, et puisqu’en ce moment nous revisitons la variété française sous une couleur rôlistique, il fallait que l’on rende hommage, à notre manière, à Hervé.

Cette chanson est un vrai mystère, à tel point qu’en deviner le vrai sens à été un réel challenge, et depuis le début de sa création. En cherchant des infos sur internet et sur Hervé Cristiani, c’est sur la page wikipédia qui lui est consacré que nous avons trouvé des pistes étranges :

Durant son adolescence, quand il ne joue pas de la guitare, Hervé Cristiani lit beaucoup et s’intéresse à la physique théorique, à l’histoire, aux religions et à la littérature. Influencé par le blues et le folk dès ses débuts, il est réfractaire à la chanson française de l’époque et n’apprécie guère les yéyés tels que Claude François, Johnny Hallyday ou Sylvie Vartan mais est fasciné par la soul de Ray Charles, Marvin Gaye et Aretha Franklin.

À 15 ans, il fréquente l’American Center de Paris, un creuset de la contre-culture et plateforme d’expérimentations interartistiques où s’exprime notamment toute une série d’artistes américains de passage. Bon guitariste, il partage alors la scène avec ses amis Marcel Dadi, Dick Annegarn, Bill Deraime, Jacques Higelin, Maxime Le Forestier et consorts, tous à cette époque aussi inconnus que lui.

En lisant ceci, il nous est apparu évident que c’était un rôliste ! Mais il faisait plutôt partie de la bande à Maxime Le Forestier que de celle de Claude François.

Alors il nous fallait découvrir quel jeu génial se cachait derrière cette chanson !

Il met de la magie mine de rien dans tout c’ qu’il fait
Il a l’ sourire facile même pour les imbéciles
Il s’amuse bien il tombe jamais dans les pièges
Il se laisse pas étourdir par les néons des manèges
Il vit sa vie sans s’occuper des grimaces
Que font autour de lui les poissons dans la nasse

Il doit s’agir d’un jeu où il est possible d’incarner des magiciens ou des sorciers, des êtres facétieux qui vivent dans notre monde. Ces magiciens sont probablement prisonniers de notre monde, mais ils réussissent à s’en accommoder, malgré les dangers.

{Refrain:}
Il est libre Max
Il est libre Max
Y en a même qui disent qu’ils l’ont vu voler

La liberté est le mettre mot. Ces magiciens ne veulent pas être capturés ou enfermés, mais en cas de danger, ils ont les capacités de s’envoler.

Il travaille un p’tit peu quand son corps est d’accord
Pour lui faut pas s’en faire il sait doser son effort
Dans l’ panier d’ crabes, il joue pas les homards
Il cherche pas à tout prix à faire des bulles dans la mare

Mais ? Ces magiciens s’incarnent donc en fait dans des corps d’humains. Et ils doivent doser les efforts physiques pour maintenir le contrôle, à moins que ce ne soit plutôt un forme de collaboration entre l’humain et le Magicien.

Les phrases « Dans l’ panier d’ crabes, il joue pas les homards, Il cherche pas à tout prix à faire des bulles dans la mare » c’est pour rappeler l’importance de la discrétion.

Il r’garde autour de lui avec les yeux de l’amour
Avant qu’t’aies rien pu dire il t’aime déjà au départ

Les magiciens sont bienveillants, et probablement des protecteurs de l’espèce humaine. Ils existent depuis longtemps, et connaissent donc beaucoup de choses sur le passé de certaines personnes. Probablement qu’un magicien est attaché à une famille qu’il protège depuis des siècles.

Il fait pas de bruit, il joue pas du tambour
Mais la statue de marbre lui sourit dans la cour

Le tambour existe dans la plupart des cultures. Les premières traces de l’existence de cet instrument remontent à 6 000 ans av. J.-C, et si les magiciens n’en jouent pas, c’est peut-être parce que cet instrument sert surtout aux humains à convoquer les magiciens. Certains humains connaissent l’existence des magiciens et savent comment par des musiques rituelles les appeler.

Mais les magiciens ne font pas qu’investir les corps d’êtres humains, mais aussi d’objets inanimés comme des statues. Et du coup, les magiciens peuvent aussi animer les statues, un bon moyen de se cacher à la vue de tous.

Et bien sûr toutes les filles lui font leurs yeux de velours
Lui pour leur faire plaisir il raconte des histoires
Il les emmène par-delà les labours
Chevaucher les licornes à la tombée du soir

Malgré eux, les magiciens attirent les regards, une sorte d’alchimie qui les rend séduisants. Et les magiciens eux-mêmes succombent à cette magie de l’amour. Seulement, ils ne peuvent s’accoupler avec des humaines. Ils ne ressentent pas le plaisir de la même manière, alors ils partagent leurs sentiments d’une autre manière, en révélant leur identité réelle et leurs pouvoirs. Mais en essayant d’être discrets (à la tombée du soir) et dans des lieux retirés (par-delà les labours).

Comme il a pas d’argent pour faire le grand voyageur
Il va parler souvent aux habitants de son cœur
Qu’est-ce qu’y s’racontent, c’est ça qu’il faudrait savoir
Pour avoir comme lui autant d’amour dans l’ regard

Le cœur des magiciens contient leur pouvoir, il leur permet d’accéder aux connaissances immenses acquises durant toute leur vie.

Hervé Cristiani a commencé à chanter cette histoire en 1980, et franchement moi ça me rappelle quand même beaucoup Nephilim !

Téléchargez le jeu de rôle qui a gagné l’Eurovision en 1965 !

Téléchargez « Poupée de Cire Poupée de Son » le tube rôliste de 1965 : Poupée de Cire Poupée de Son le Jeu de Rôle (92).

« Poupée de Cire Poupée de Son » est un jeu de rôle amateur conçu par Serge Gainsbourg en 1965 pour faire plaisir à France Gall qui était alors la petite amie cachée de Claude François. Ce dernier ne voulait pas que France Gall sa copine joue aux jeux de rôle avec sa bande potes. Pour l’aider, Serge Gainsbourg créa ce jeu de rôle assez simple pour que France puisse elle aussi jouer.

Le jeu de rôle « Poupée de cire poupée de son » tient en une page et peut facilement se transporter partout. Il faut noter que du coup, comme France Gall y jouait tout le temps, elle finit par apprendre par cœur la chanson et s’est inscrite au festival de l’Eurovision. Et elle a gagné.

Claude François, un rôliste méconnu

Claude-FrancoisComme tout le monde le sait : Claude François était un génie, un artiste touche-à-tout survolté. Ce que l’on sait moins, c’est qu’il était aussi un adepte des jeux de rôle. Lui et sa bande de potes yéyés (Carlos, Johnny Haliday, Sylvie Vartan, Joe Dassin ou Jacques Dutronc) s’adonnaient plus ou moins régulièrement à des parties test échevelées.

Pas très grand fan de médiéval-fantastique, qu’il laissait à un MJ comme Michel Polnareff, Claude François aimait le fantastique, les intrigues policières ou même plus rarement la SF.

Ainsi dès qu’il le pouvait il couchait ses idées sur le papier pour préparer ses scénars d’une semaine sur l’autre. Et pour ne pas oublier les bonnes idées il truffait ses chansons d’allusions aux campagnes qu’il avait en cours. Comme par exemple : « Comme d’habitude », une chanson qui est en fait une énigme policière pour ses joueurs.

Analysons donc cette chanson afin d’y retrouver quelques indices…

Je me lève et je te bouscule
Tu n’te réveilles pas
Comme d’habitude

Vous connaissez beaucoup de monde qui ne se réveille pas quand on le bouscule ? Non. C’est normal parce que la personne en question est morte !

Et le « comme d’habitude » ce n’est pas bon signe. Car cela veut dire que celui a fait ça n’en est pas à sa première victime.

Sur toi je remonte le drap
J’ai peur que tu aies froid
Comme d’habitude

Voilà qui confirme le rituel du tueur.

Certains joueurs ont aussi voulu voir le « Comme d’habitude » comme un jeu de mots qui donnait le nom du tueur :

« Comme Dhabit tue deux ». Ce qui, si cela est vrai, double le nombre des victimes, et signale aussi que le tueur est un copycat (et qu’il y a encore un autre tueur à découvrir).

Notez aussi que le nombre de fois où cette phrase revient peut également signifier le nombre de victimes (à vos calculs).

Ma main caresse tes cheveux
Presque malgré moi
Comme d’habitude

Un indice. Les enquêteurs doivent examiner les cheveux des victimes ! Soit il y a une trace, soit le tueur choisi ses victimes par rapport aux cheveux (couleur, douceur, longueur ?)

Mais toi tu me tournes le dos
Comme d’habitude

Le tueur ne veut pas voir le visage de la victime, il l’a retournée et recouverte d’un drap. C’est donc ainsi que les enquêteurs découvriront les cadavres.

Et puis je m’habille très vite
Je sors de la chambre
Comme d’habitude

Le lieu de la scène de crime : une chambre. Le tueur a enlevé ses vêtements, encore une partie de son rituel. Le fait qu’il s’habille vite permet de révéler qu’il tente de rester jusqu’au dernier moment. Peut-être commettra-t-il une erreur ?

Tout seul je bois mon café
Je suis en retard
Comme d’habitude

Malgré son empressement, il ne peut s’empêcher de suivre son rituel. Et les enquêteurs découvriront qu’il a pris le temps de se faire un café avant de quitter le lieu de son crime.

Sans bruit je quitte la maison
Tout est gris dehors
Comme d’habitude

Personne ne l’a vu ou entendu. Il joue sur la météo. Il ne commet ses meurtres qu’en hiver ou en automne, quand le temps est gris et que personne ne sort dehors.

J’ai froid, je relève mon col
Comme d’habitude

Voilà qui confirme qu’il va être difficile à identifier si quelqu’un le croise. Il cache son visage.

Comme d’habitude, toute la journée
Je vais jouer à faire semblant
Comme d’habitude je vais sourire
Comme d’habitude je vais même rire
Comme d’habitude, enfin je vais vivre

Encore des indices sur le profil psychologique du tueur. C’est probablement un sociopathe, incapable de ressentir quoi que se soit, il fait semblant !

Comme d’habitude

Et puis le jour s’en ira
Moi je reviendrai
Comme d’habitude
Toi, tu seras sortie
Pas encore rentrée
Comme d’habitude
Tout seul j’irai me coucher
Dans ce grand lit froid
Comme d’habitude
Mes larmes, je les cacherai
Comme d’habitude

Comme d’habitude, même la nuit
Je vais jouer à faire semblant
Comme d’habitude tu rentreras
Comme d’habitude je t’attendrai
Comme d’habitude tu me souriras
Comme d’habitude

Comme d’habitude tu te déshabilleras
Comme d’habitude tu te coucheras
Comme d’habitude on s’embrassera
Comme d’habitude

Comme d’habitude on fera semblant
Comme d’habitude on fera l’amour
Comme d’habitude on fera semblant

Voilà, vous avez compris. Comment il rentre chez les victimes et les attend. Bien entendu, comme le tueur a du mal a saisir les émotions des autres « Tu me souriras » veut dire que la victime va ouvrir la bouche pour hurler. Mais elle n’aura pas le temps, « Comme Dhabit tue deux » elle sera tuée avant de crier.

Ensuite le tueur la déshabille, la couche sur le lit, et la suite relève de la nécrophilie comme vous pouvez vous en rendre compte. Et le rituel recommencera jusqu’à ce que les enquêteurs parviennent a arrêter le (les tueurs).

Dhabit est le premier tueur, il tue à chaque fois deux personnes : le mari et la femme. Le mari est tué en premier, mais il ne compte pas pour le tueur, ensuite il attend la femme et la tue en suivant son rituel.

Le second tueur est celui qui copie le premier, mais il va commettre des erreurs qui permettront aux enquêteurs de le retrouver.

 Je vous recommande fortement l’ouvrage « Sciences Forensiques & Psychologies criminelles » qui est une vraie mine d’information afin de bien qualifier votre scénario.

Maxime Le Forestier a écrit un scénar de jeu de rôle ?

maison-bleue-san-franciscoTout le monde a déjà entendu cette chanson de Maxime Le Forestier qui commence par « C’est une maison bleue adossée à la colline ». Mais avez-vous écouté cette chanson avec l’oreille d’un rôliste ?

Ok ?

C’est une maison bleue
Adossée à la colline

Tout d’abord la situation, c’est là où le scénar va débuter.

On y vient à pied

Non, pas possible de venir par un quelconque moyen de transport. Les routes sont impraticables, voire dangereuses.

On ne frappe pas

Oh, une phrase à double sens, voire triple sens. Il ne faut pas venir armé ? Ou bien, cela veut dire qu’il ne faut pas faire de bruit en venant, être discret.

Ceux qui vivent là
Ont jeté la clé

Pourquoi jeter la clé ? « Ceux-qui-vivent-là » se sont-ils enfermés eux-même à l’intérieur ?

On se retrouve ensemble
Après des années de route

D’anciens ennemis ou de vieilles connaissances perdues de vues…

Et on vient s’asseoir
Autour du repas
Tout le monde est là
À cinq heures du soir

Une auberge ? Il s’agit d’une ancienne auberge où de vieux ennemis attendent après s’être enfermés à l’intérieur. C’est de plus en plus fou !

Quand San Francisco s’embrume

L’action se passe en Espagne ou en Amérique du Sud ? Ou dans une ville quelconque de la Nouvelle Espagne ? Une ville nappée de brouillard.

Quand SanFrancisco s’allume
San Francisco….

Quelque chose d’étrange dans cette ville, le brouillard fini par s’évanouir.

Où êtes vous
Lizzard et Luc?
Psylvia, attendez- moi.

Mais quand le brouillard fini par s’évanouir, en général il emporte avec lui des gens…

Mais quel rapport avec cette auberge étrange ?

Oui, bon… Arrivé là, j’étais aussi dans le brouillard, jusqu’à ce que je comprenne enfin ! Nom de Zeus ! C’était un scénario fantastique inspiré de Howard Philip Lovecraft ! Un scénar pour l’Appel de Cthulhu presque 10 ans avant la sortie officielle du jeu ! Maxime Le Forestier un grand génie méconnu !

Reprenons donc, si vous le voulez bien, depuis le début, tous en chœur !

C’est une maison bleue
Adossée à la colline
On y vient à pied
On ne frappe pas
Ceux qui vivent là
Ont jeté la clé

Voilà qui nous situe le lieu de l’action en grande partie. « Ceux-qui-vivent-là », ce sont les choses, des créatures étranges que le narrateur ne peut nommer directement. Cette maison est là, mais sans y être vraiment, c’est pour cela que les moyens de transport classiques ne peuvent y accéder ! Inutile de frapper, personne ne viendra ouvrir, et ce n’est pas une clé qui permet d’ouvrir. C’est quelque chose d’autre. Un code, un sortilège ?

On se retrouve ensemble
Après des années de route
Et on vient s’asseoir
Autour du repas
Tout le monde est là
À cinq heures du soir

« Ceux-qui-vivent-là » sont des voyageurs, mais des voyageurs interstellaires ou interdimentionnels, leur voyage a duré longtemps, plusieurs années. Ils viennent régulièrement sur Terre dans cette maison pour se nourrir. Cinq heures du soir, voilà une donnée importante, une heure à éviter si on ne veut pas faire partie du repas.

Quand San Francisco s’embrume
Quand San Francisco s’allume
San Francisco….
Où êtes vous
Lizzard et Luc?
Psylvia, attendez- moi.

La maison étrange se situe à San Francisco, dans les années 20 ou 30… Pour rappel, San Francisco a été dévastée par un incendie en 1906 et entièrement reconstruite… San Francisco se trouve également non loin de la faille de San Andréa. Le climat de San Francisco est particulier, car même s’il s’agit d’un climat de type méditerranéen l’association du courant froid et de la chaleur de la Californie intérieure est responsable des nappes de brouillard caractéristiques qui se forment dans certains quartiers de la ville et au-dessus des eaux de la Baie pendant l’été et au début de l’automne. Ces brumes peuvent couvrir l’agglomération jusqu’à 80 km à l’intérieur des terres.

Ce qui veut dire que même en pleine journée, San Francisco pourrait être plongée dans un brouillard épais.

Lizzard, Luc et Psylvia pourraient être un groupe d’investigateurs qui ont enquêté sur les phénomènes étranges de la Maison Bleue, et qui ont disparu. Voilà donc le but de ce scénar !

Nageant dans le brouillard
Enlacé roulant dans l’herbe
On écoutera Tom à la guitare
Phil à la kéna jusqu’à la nuit noire.

Voilà donc les différents pièges qu’il faudra éviter : Le brouillard, si dense que l’on pourrait nager dedans, donc s’y noyer. L’herbe, la végétation entourant la maison peut aussi s’animer et agresser les visiteurs imprudents.

Tom et Phil sont deux gardiens humains ? La Kena (ou Quena) est une sorte de flûte originaire d’Amérique du Sud en os. Leurs pouvoirs proviennent de la musique qu’ils jouent. Ils peuvent bloquer les investigateurs jusqu’à la Nuit Noire !

Un autre arrivera
Pour nous dire des nouvelles
D’un qui reviendra dans un an ou deux
Puisqu’il est heureux
On s’endormira

Si les sortilèges de Tom et Phil bloquent les investigateurs trop longtemps, ils risque de se retrouver face à « Un autre », un de « Ceux-qui-vivent-là », et la rencontre pourrait ne pas être plaisante. L’écouter représente un réel danger. Et il se peut que l’endormissement ne dure pas qu’une nuit.

SanFrancisco se lève
Quand San Francisco se lève,
San Francisco…
Où êtes vous
Lizzard et Luc?
Psylvia, attendez moi.

C’est une maison bleue
Accrochée à ma mémoire
On y vient à pied
On ne frappe pas
Ce qui vivent là
Ont jeté la clé

Peuplée de cheveux longs
De grands lits et de musique
Peuplée de lumière
Et peuplée de fou
Elle sera dernière
À rester debout

Si San Francisco s’effondre
Si San Francisco s’effondre
San Francisco….
Où êtes vous

La fin pourrait ne pas être joyeuse du tout… « Ceux-qui-vivent-là » et leur musique peuvent déclencher un tremblement de terre, cette maison hors du temps et de l’espace représente un danger très grand.

A suivre… (avec les caractéristiques c’est encore mieux)

Voilà, si vous connaissez d’autres « chansons-scénar-de-jdr » n’hésitez pas à nous les indiquer.

Space Up’Era

Introduction

En 2067, l’être humain a découvert qu’il n’était pas seul dans l’univers et lorsque cela arriva, il fut tout d’abord choqué : non pas parce que les extraterrestres étaient puissants, horribles, ou malveillants, mais parce que c’était des pingouins. Oui, des pingouins. Et plus précisément une espèce appelée les margoulins, qui domine la galaxie avec une technologie de pointe lui permettant de se déplacer quasi instantanément dans les différents systèmes. Ils ont également mis en place une administration gérant toutes les espèces intelligentes de la Voie Lactée.

Toutes ? Oui, parce qu’il y en a beaucoup ! Entre les gracieux Izarri et les ténébreux Shadar-Jaï, les fourbes Kamos, de véritables fouines au sens propre comme au figuré, les impressionnants ours en armure Gurens, et le peuple matriarcal Ulathi, il y a de quoi faire. Tout ce petit monde a gentiment intégré l’administration galactique régissant toute la galaxie, pour vivre ensemble..

C’en est tellement beau qu’on a l’air de s’enquiquiner sévère, nan ? Et tu as raison, ô lecteur de ce livre, puisque dans les confins de la Galaxie, un conflit gigantesque est en cours depuis maintenant 30 ans, et il oppose l’alliance à des espèces immondes et démoniaques (enfin, presque).

Space Up’Era se déroule en 2113, et tu vas incarner l’une des espèces sus nommée. Attention, car l’univers se moque complètement d’une pauvre âme comme la tienne. Mais qui sait ? Peut-être qu’à plusieurs vous arriverez à vous faire un nom dans la Voie Lactée…

Description

Space Up’Era est un jeu de rôle futuriste dans le genre du…. Space Opera. Non pas de piège, il s’agit d’un jeu humoristique basé sur notre univers, notre galaxie et nos planètes (à peu près), donc c’est sérieux mais pas trop. Des armes, des vaisseaux, des humains, des aliens, des pingouins, des ours, des fouines, des voyages, et surtout, du fun !

Maxime Chattam : « Alors le jeu de rôle c’est quoi ? »

maxime-chattam-rolisteMaxime Chattam en plus d’être un génial auteur de romans policiers, de thrillers comme on dit, et de fantastique aussi (avec la saga Autre-Monde par exemple) est aussi un rôliste. Et c’est avec une agréable surprise que nous avons lu sur sa page facebook officielle un texte au sujet du jeu de rôle : Maxime Chattam y aborde la définition du jeu de rôle et également ce que le jeu de rôle lui a apporté en tant qu’auteur (mais pas seulement).

Maxime Chattam se révèle ici en un ambassadeur du jeu de rôle nous appelant tous à jouer : à découvrir le jdr pour ceux qui ne connaissent et à se remettre à jouer pour ceux qui auraient un peu laisser tomber avec les années.

 

Je parle souvent de jeu de rôle (jdr), mais pour pas mal d’entre vous, ce loisir est un mystère ou reste empreint d’une…

Posté par Maxime Chattam Officiel le samedi 20 juin 2015

maxime-chattam-jdr

Et je vous recommande également de lire aussi tous les romans de Maxime Chattam si vous rechercher de l’inspiration pour vos parties de jeu de rôle vous ne serez pas déçu !