Otyken, la musique venue de Sibérie

Catégorisé comme Musique
Otyken

Otyken est un groupe de musique indigène sibérien qui mélange des éléments de pop moderne avec de la musique folklorique locale, en incorporant des instruments traditionnels, des paroles et des langues différentes.

Otyken est un mot chulym désignant une terre sacrée où les guerriers déposaient les armes et discutaient. Le groupe a été formé en 2015 par Andrey Medonos, et leur premier album est sorti en 2018. En janvier 2023, le groupe compte plus de deux millions d’abonnés sur TikTok, plus de cent vingt mille auditeurs mensuels sur Spotify et trois cent mille abonnés sur YouTube. Les membres du groupe sont de différentes d’ethnies sibériennes et vivent dans de petits villages le long de la rivière Chulym dans la taïga du kraï de Krasnoïarsk.

Genre et style

La carrière du groupe a commencé en interprétant des chansons traditionnelles représentatives de leur culture ; plus tard, des éléments modernes de rock et de pop ont été mélangés à cette base folklorique pour susciter un plus grand intérêt auprès du public.

Leurs costumes faits maison intègrent également des éléments de design historiques et modernes pour cette même raison. La musique d’Otyken est interprétée avec des instruments traditionnels tels que le komuz, l’igil, la guimbarde, le hochet et le tambour en peau, bien que des instruments modernes tels que le clavier, la basse et le saxophone aient été utilisés.

Le chant de gorge est également fréquemment utilisé. Beaucoup des sons du groupe, qu’ils soient instrumentaux ou vocaux, tentent de reproduire les sons de la nature et des animaux, tandis que les paroles essaient de capturer les pratiques, les croyances et l’esprit des peuples autochtones. La langue est principalement en chulym tatar, qui comptait seulement 44 locuteurs en 2010 et environ 25 locuteurs en 2020 ; certaines chansons sont également chantées en khakas ou en russe.

Beaucoup de leurs chansons tendent à se composer d’un seul accord avec une seule note de basse jouée tout au long, souvent obtenue grâce à l’utilisation de la technique du strohbass. C’est parfois superposé à une grosse caisse sur tous les temps forts, ce qui crée un style similaire à la musique trance. Ce style se prête à ces instruments traditionnels qui sont joués avec des hauteurs fixes, tels que la guimbarde, la corde basse du komuz et certains types de chant de gorge.

L’histoire du groupe Otyken

La formation du groupe

Otyken a été formé par son producteur, manager et auteur-compositeur, Andrey Medonos, dans le but de préserver le folklore, les traditions et les chansons chulym qui sont en voie de disparition. Medonos, bien qu’il ne soit pas d’origine sibérienne, a grandi dans la nature sauvage de Sibérie, à l’exploitation apicole de sa famille, parmi les peuples autochtones qui entretenaient un partenariat apicole de longue date avec la lignée Medonos. Là-bas, il s’est immergé dans la culture chulym : la chasse, la pêche et la cueillette avec les habitants, et il a épousé une femme autochtone. Il a fondé le Musée ethnographique du miel dans la ville de Krasnoïarsk et en est devenu le directeur pour préserver les cultures des peuples autochtones chulym, tatarlar, ket et selkup, tout en organisant des conférences et des rassemblements. Le musée a attiré des visiteurs (en particulier des Amérindiens) qui voulaient également entendre les instruments traditionnels et les chansons jouées par les peuples autochtones. Cela a inspiré Medonos à trouver des habitants qui présenteraient leur musique ethnique lors de concerts au musée. La femme de Medonos était parmi les premiers artistes et a ensuite créé leurs costumes.

En 2013, Medonos a lancé une chaîne YouTube pour partager la culture chulym. Il y présentait une exploitation apicole réalisée avec des ruches en troncs traditionnels, ainsi que le folklore, les danses et les chansons chulym qui avaient historiquement accompagné la production de miel.

En 2015, Otyken a été formé et a été associé à Medonos dans la production de miel chulym sauvage. Leurs produits à base de miel (Ethno-Honey) sont devenus populaires au Japon et les ventes ont contribué à établir le groupe en finançant la production musicale, les instruments, l’équipement et les costumes. Ils ont sorti leur premier album en 2018. Une yourte a été construite à l’exploitation apicole l’année suivante pour accueillir les répétitions et les réunions, et ils ont commencé à donner régulièrement des concerts dans le musée local.

Années récentes

Otyken s’est produit lors de nombreux événements internationaux tels que l’Universiade, le Championnat du monde de lutte libre et les Global Spin des Grammy’s.

Leur album de 2021, Kykakacha, contenait davantage d’éléments de pop et de musique électronique, ainsi que des morceaux réinterprétés avec une nouvelle chanteuse principale, Azyan. Depuis la sortie de l’album, Otyken a commencé à gagner en popularité. Ils ont été nominés aux Grammy Awards pour leur chanson « Legend » en 2022.

Le groupe a connu quelques revers en raison des sanctions économiques imposées à la Russie par les nations occidentales dans le cadre de la guerre en Ukraine. En 2022, leur compte Paypal a été bloqué et leurs ventes internationales ont été limitées. De plus, Otyken a été invité à se produire lors de la cérémonie d’ouverture de la Coupe du monde de la FIFA 2022 au Qatar, mais ils ont été rejetés à la dernière minute en octobre après que le Comité sportif européen ait interdit aux Russes de participer.

Le groupe avait prévu de se produire aux États-Unis en 2023, notamment lors d’America’s Got Talent, cependant le gouvernement des États-Unis les empêche d’entrer dans le pays.

Membres

Les membres d’Otyken sont d’ethnie chulym, ket et selkup – des groupes ethniques qui peuvent être apparentés aux Aïnous et aux Amérindiens. Tous les membres sont des talents locaux issus de petits établissements près du village de Pasechnoye, où l’accès aux soins médicaux et à l’électricité est difficile et la nourriture est obtenue localement par la pêche, la chasse, la cueillette, l’agriculture et l’apiculture. Par conséquent, les membres du groupe mènent une vie bien remplie en dehors du groupe, travaillant dans leurs communautés et aidant leurs familles – surtout en été, lorsque les concerts s’arrêtent. Bien qu’il y ait environ dix membres principaux dans le groupe, moins de personnes participent généralement aux concerts, en fonction de la disponibilité de chacun. Aucun des artistes n’a reçu une formation musicale professionnelle (à l’exception d’Ach), cependant de nombreux Sibériens autochtones ont des compétences musicales, car il est d’usage pour eux de jouer des chansons et des instruments folkloriques à la maison.

  • Alena – chant, batterie (2015-2018)
  • Kristina – violon (2015-2019)
  • Misha – chant de gorge, guitare, basse, guimbarde, batterie, komuz (2017-2019)
  • Tsveta (Alina) – guimbarde, batterie, komuz, chant, hochet (2017-présent)
  • Aisylu (Tansylu) – basse, batterie, guimbarde, chant, hochet (2017-2021)
  • Aiko – basse (2018, 2022-présent)
  • Azyan – chant (2018, 2021-présent)
  • Altyna (Altynai) – komuz, chant, guimbarde (2018-2021)
  • Eugene – saxophone, chant de gorge, guimbarde (2018-2021)
  • Taida – chant (2019-2021)
  • Maya (Viktoria) – batterie, productrice assistante (2019-présent)
  • Sandro (Sandrosiy) – hochet, chant de gorge (2020-présent)
  • Ach – clavier, chant de gorge (2020-présent)
  • Kunchari igil (2021-présent)
  • Hakaida – batterie (2022-présent)
  • Otamay komuz (2022-présent)

La discographie de Otyken

  • Otyken (2018)
  • Lord of Honey (2019)
  • Kykakacha (2021)
  • Phenomenon (2023)

En savoir plus

Quelques clips et vidéos de singles d’Otyken

Fashion Day

Genesis

My Wing

Legend

Storm

Phenomenom

Par Iso

Tenancier et créateur de scriiipt.com Rôliste de très longue date et amateur de fantastique. Rien à ajouter.

%d blogueurs aiment cette page :