Les Ziegfeld Follies, au coeur des Années Folles

Ziegfeld Follies

Dans scriiipt on évoque régulièrement des actrices et des personnages qui ont fait un passage dans les Ziegfeld Follies. Alors il serait peut-être temps d’évoquer un peu plus en détail ce que c’est exactement ?

En résumé

Les Ziegfeld Follies sont une série de productions théâtrales de Broadway à New York de 1907 à 1931. C’est devenu une émission de radio en 1932 et en 1936 avec The Ziegfeld Follies of the Air.

Florenz Ziegfeld a inventé et mis en scène les Ziegfeld Follies en s’inspirant fortement par les Folies Bergère de Paris. C’est sa femme à l’époque, la comédienne Anna Held qui lui en a donné l’idée.

Ziegfeld Follies
Florenz Ziegfeld (1867-1932)
Ziegfeld Follies
Une fiche de PNJ pour L’Appel de Cthulhu
Ziegfeld Follies
Anna Held (1872-1918)
Ziegfeld Follies
Une fiche de PNJ pour Verne & Associés, 1913

Ces spectacles et la vie de Florenz Ziegfeld ont fait l’objet de deux films hollywoodiens, Le Grand Ziegfeld (1936) et Ziegfeld Follies (1945).

Ziegfeld Follies
Ziegfeld Follies

Un symbole des Années Folles

Les Follies étaient des revues somptueuses, un mélange des futurs spectacles de Broadway et de spectacle-variété de vaudeville plus raffiné. Plusieurs des meilleurs comédiens de l’époque notamment Eddie Cantor, Fanny Brice, Bert Williams, Will Rogers, Ruth Etting, Helen Morgan, Marilyn Miller, W. C. Fields, Ed Wynn, Nora Bayes et d’autres, sont apparus dans les spectacles.

Les Ziegfeld Follies sont aussi réputées pour leurs magnifiques danseuses de cabaret connues sous le nom de Ziegfeld girls qui, au fil des années, a vu dans ses rangs de futures stars comme Marilyn Miller, Marion Davies, Mae Murray, Paulette Goddard, Joan Blondell, Barbara Weeks, Nita Naldi, Dorothy Mackaill, Eve Arden, Billie Dove, Gilda Gray, Barbara Stanwyck, Cyd Charisse et Louise Brooks.

Ziegfeld Follies 1920

On retrouvera également Myrna Darby, Mary Eaton ou Susan Fleming.

Pour ceux qui n’ont pas idée des Follies à leur apogée, il y a toujours les photos emblématiques et nombreuses des folies de Ziegfeld d’Alfred Cheney Johnston. Au fil des ans, il y a eu un nombre impressionnant d’interprètes en rotation, mais les portraits époustouflants des légendaires résidents des Follies de Johnson illustrent parfaitement le désir de s’amuser des années 1920, qui méritent bien en cela le vocable d’Années Folles.

Ziegfeld Follies, la revue des années 1920 [NSFW]
Ziegfeld Follies
Alfred Cheney Johnson (1885-1971)
[si vous suivez le lien en cliquant sur l’image c’est NSFW attention]
Ziegfeld Follies

Après la mort de Ziegfeld, ruiné par le Crack boursier de 1929, sa veuve Billie Burke autorisa l’usage de son nom pour les Ziegfeld Follies en 1934 et en 1936.