Alice Austen, photographe iconique

alice austen

Alice Austen est une photographe amatrice américaine née le 17 mars 1866 à Staten Island (New York). Alice Austen est une femme
indépendante aux facettes multiples.

Biographie

Origines et vie familiale

Son père abandonne sa famille avant sa naissance. Elle est baptisée sous le nom d’Elizabeth Alice Munn le 23 mai 1866, en l’église St. John de Staten Island (elle n’a jamais utilisé le nom de Munn, ses négatifs photographiques étant signés du sigle « EAA », pour Elizabeth Alice Austen). Sans revenu et sans mari, sa mère retourne dans la maison de ses parents, surnommée « Clear Comfort ». Alice est la seule enfant du ménage, qui compte sa mère Alice Cornell Austen, ses grands-parents maternels John Haggerty Austen et Elizabeth Alice Townsend et le frère et la sœur de sa mère : Peter Austen, qui était professeur de chimie à l’université Rutgers et Mary Austen, dite Minnie Austen, qui était mariée à Oswald Müller, un homme né au Danemark et propriétaire d’une compagnie maritime.

C’est Oswald qui offrira son premier appareil photo à Alice, alors qu’elle n’avait que 11 ans. Et Peter Austen lui enseignera la chimie, des connaissances qu’elle utilisera plus tard pour développer ses photographie dans son propre labo photo.

La maison date du XVIIème siècle et elle a été agrandie au XIXème siècle par ses grands-parents.

Alice Austen House
Clear Comfort, le nom donné à cette maison bâtie une première fois au XVIIème siècle, a été reconstruite par le grand-père d’Alice Austen en 1844

Activité photographique

Alice Austen commence à s’intéresser à la photographie après que son oncle, Oswald Müller, a ramené une caméra à la maison aux alentours de 1876. Son autre oncle, le professeur de chimie Peter Townsend Austen, lui apprend le traitement des images photographiques. Les deux hommes lui aménagent également une chambre noire.

(Self) Portrait, Monday, September 19th 1892, 3:45 pm

La photo la plus ancienne existante prise par Alice Austen date de 1884. Au cours des 40 années suivantes, elle en réalise environ 8 000. Elle photographie essentiellement la vie quotidienne new yorkaise, la classe moyenne supérieure de Staten Island comme la classe populaire d’East Village. Ses photos de personnes immigrées aux États-Unis présentent « une hésitation et une curiosité vécue à la fois par la photographe et son sujet ».

En 1900, son oncle Oswald est considéré comme le chef de famille et le foyer compte deux domestiques : Katherine Wertz et Constance Rasmusth. Ils ont également une cuisinière, Mary McDonald.

Une Femme en avance sur son époque

Austen n’est pas uniquement photographe, mais une femme
indépendante aux facettes multiples. Paysagiste, athlète et tenniswoman de renom (elle sera membre du tout premier club de tennis des Etats-Unis à Livington), elle est la première femme de Staten Island à posséder une voiture.

Alice Austen, Group Apparatus, 1893. Alice Austen Photograph Collection. Courtesy of the Staten Island Historical Society.  

Elle ne se mariera jamais et passera 50 années en compagnie de Gertrude Tate, en décalage avec l’époque Victorienne dans laquelle elle vit le jour.

Gertrude Tate sera le sujet de certaines de ses photographies. Institutrice et danseuse, Tate accompagne Alice dans ces séjours en Europe et fini par s’installer à Clear Comfort en 1917 bien la famille de Tate n’approuve pas cette union.

[Source] [Source] [Source] [Source]

Appel de Cthulhu 1890

Alice Austen la fiche de personnage

Les dernières années d’Alice Austen

Recevant l’héritage de son grand-père, elle en perd néanmoins l’essentiel lors du krach de 1929, se retrouvant sans revenu à l’âge de 63 ans. Pour acheter de la nourriture et du carburant, elle doit alors vendre plusieurs biens. Sa maison, hypothéquée, est saisie par une banque en 1945. Elle vend ce qui lui reste pour 600 $ à un concessionnaire d’occasions du New Jersey puis appelle son amie Loring McMillen de la Société historique de Staten Island pour qu’elle conserve ses photos. Cette dernière les stocke au Third County Courthouse de Richmondtown. Alice Austen déménage ensuite dans un appartement, puis dans une maison de soins infirmiers. Le 24 juin 1950, elle est déclarée indigente et elle est admise à la New York City Farm Colony.

En 1950, Picture Press lance un projet sur l’histoire des femmes américaines et contacte des centres archives afin de pouvoir publier des photos. C. Copes Brinley, de la Société historique de Staten Island, trouve 3 500 négatifs sur plaque de verre réalisés par Alice Austen (sur les 8 000 photos qu’elle a prises au total au long de sa vie) ; ils sont alors non catalogués. En octobre 1950, Constance Foulk Robert rencontre Brinley et McMillen pour examiner les négatifs. Après s’y être également déplacé, Oliver Jensen publie plusieurs de ces photos dans son livre Revolt of Women. Il écrit également écrit un récit de huit pages dans le magazine Life et il publie six pages de photos de voyage dans le magazine Holiday. Ces publications permettent de recueillir plus de 4 000 $ pour Alice Austen et elle peut déménager dans une maison de soins infirmiers privée. Le 9 octobre 1951, elle est l’invitée d’honneur d’une journée qui lui est consacrée, déclarant : « Je suis heureuse que ce qui était un si grand plaisir pour moi se révèle être maintenant un plaisir pour les autres ».

Continuant d’être soutenue par Société historique, elle passe huit mois dans la maison de soins infirmiers, où elle meurt le 9 juin 1952. La Société organise ses funérailles et elle est inhumée dans le caveau familial, au Moravian Cemetery (New Drop).

Par Iso

Tenancier et créateur de scriiipt.com Rôliste de très longue date et amateur de fantastique. Rien à ajouter.