Triple Cross : La fantastique histoire vraie d’Eddie Chapman

Durant la Deuxième Guerre mondiale, le perceur de coffres Eddie Champan est arrêté par l’armée allemande. Il obtient de cette dernière de se racheter en intégrant leur camp avant d’être envoyé en Angleterre où il s’introduit habilement dans les rangs locaux. Chapman joue alors un double-rôle pour le compte des services secrets britanniques.

Eddie Chapman

Dans les contre-allées de l’Histoire officielle on croise parfois d’étonnants personnages, éminemment romanesques et parfaitement cinégéniques. C’est le cas, entre autres, de cet Eddie Chapman dont l’anglais Terence Young relate les exploits sous une « Triple Cross » trépidante. Ce titre signature fait référence au code que cet espion anglais au service des Nazis devait ajouter à la fin de ses messages afin de l’identifier formellement. Mais il fait aussi mention du triple jeu mené par cet escroc de Chapman à la barbe des Services Secrets britanniques et à la moustache des officiers de renseignement de la Gestapo. 

La fantastique histoire vraie d’EDDIE CHAPMAN – X Man
Eddie Chapman

Dans le rôle d’Eddie Chapman on retrouve le distingué Christopher Plummer. Décédé le 5 février 2021 à l’âge de 91 ans, sa carrière s’est étendue sur sept décennies ; et il a été reconnu pour ses performances au cinéma, à la télévision et au théâtre.

Eddie Chapman

Les autres rôles de Plummer

La Mélodie du bonheur (1965) de Robert Wise, aux côtés de Julie Andrews. Plummer a joué de nombreux grands personnages historiques, Commodus dans La Chute de l’Empire romain (1964), Arthur Wellesley, 1er duc de Wellington dans Waterloo (1970), Rudyard Kipling dans L’Homme qui voulut être roi (1975), Mike Wallace dans Révélations (1999), Léon Tolstoï dans Tolstoï, le dernier automne (2009), l’Empereur Wilhelm II dans Trahisons (2016) et J. Paul Getty dans Tout l’argent du monde (2017).

Plummer apparait également dans Malcolm X de Spike Lee (1992), Un homme d’exception de Ron Howard (2001), Le Nouveau Monde de Terrence Malick (2005), Millénium : Les Hommes qui n’aimaient pas les femmes (2011) de David Fincher, À couteaux tirés de Rian Johnson (2019) et The Last Full Measure de Todd Robinson (2019).

Prêtant également sa voix à de nombreux personnages, il est notamment la voix d’Arngeir, membre des Grises-Barbes, dans le jeu The Elder Scrolls V: Skyrim (2011), de Charles Muntz dans le film d’animation Là-haut (2009) et de Numéro 1 dans le film d’animation Numéro 9 (2009).

Le véritable Eddie Chapman

Eddie Chapman est encore en prison quand les îles Anglo-Normandes sont envahies par les Allemands. Chapman propose ses services aux Allemands comme espion. Sous la direction du capitaine Stephan von Gröning, chef de l’Abwehr à Paris, il apprend en France à La Bretonnière près de Nantes le maniement des explosifs, les communications radio, le saut en parachute et d’autres techniques. Il est envoyé en Angleterre pour commettre des actes de sabotage. Il est parachuté près de Littleport dans le Cambridgeshire le 16 décembre 1942 équipé d’une radio, d’un pistolet, d’une capsule de cyanure et de mille ₤5. Sa mission est de saboter les usines d’avion de Havilland à Hatfield.

Eddie Chapman

Eddie Chapman identifié par le MI5 à son retour sur le sol anglais.
Cependant, il se rend immédiatement à la police locale et offre ses services au MI5. Grâce à Ultra, le MI5 est déjà informé de sa mission. Il est interrogé à Latchmere House à l’ouest de Londres, mieux connu sous le nom de Camp 020. Le MI5 décide de l’utiliser contre les Allemands et désigne Ronnie Reed comme son officier traitant.

Dans la nuit du 29 au 30 janvier 1943, Eddie Chapman et des officiers du MI5 simulent un sabotage sur sa cible, les usines de Havilland à Hatfield, Hertfordshire, où le Mosquito est construit. Des avions de reconnaissance allemands photographient le site et les dégâts simulés et cela convainc les contrôleurs de Chapman que l’attaque est un succès.

En mai 1943, il rentre sous le nom de Hugh Anson, un banal steward indiscipliné, voyageant sur un bateau marchand, le City of Lancaster, de Liverpool à Lisbonne au Portugal neutre où il change de bateau. Lors de son contact avec les Allemands à l’ambassade à Lisbonne, avec une rémunération de 20 000 £ on lui donne une bombe maquillée en masse de charbon à placer dans la soute à charbon. Cependant, il remet la bombe au capitaine du bateau. Les Allemands ne remarquent pas que le bateau n’est pas affecté à son voyage de retour.

En avril 1943, Eddie Chapman est envoyé en Norvège pour enseigner dans une école d’espion à Oslo. Après un de-briefing par von Grunen, la croix de fer est décernée à Chapman pour avoir apparemment endommagé les chantiers Havilland et le City of Lancaster, faisant de lui le premier Britannique (et le seul) à recevoir un tel honneur. Chapman est incorporé à l’Armée allemande comme Oberleutnant.

Chapman est aussi récompensé avec 110 000 Reichsmark et son propre yacht. Un officier du MI5 écrit dans une évaluation « les Allemands en arrivent à aimer Chapman… mais quoiqu’il passe cyniquement à travers toutes les apparences, il n’a pas eu les mêmes sentiments. Chapman s’aime lui-même, aime l’aventure, et aime son pays, probablement dans cet ordre ». Quand il est à Oslo, il photographie en secret les agents allemands qui vivent dans sa maison protégée.

Lors de son retour en Angleterre, il propose au MI5 de réaliser une attaque suicide sur Adolf Hitler. En effet, Stephan von Gröning, son agent traitant (du côté allemand), lui promet qu’en cas de réussite de sa mission de sabotage, il sera placé en première ou deuxième ligne près du podium d’Hitler durant un meeting nazi. Pour des raisons inconnues cette mission n’est pas organisée et Ronnie Reed, son agent traitant anglais, demande à Chapman de « n’entreprendre aucune mission folle ».

Après l’opération Overlord, il est renvoyé en Angleterre pour signaler la précision des tirs de missiles V-1. Il raconte aux Allemands que les bombes atteignent leur cible dans le centre de Londres alors qu’elles arrivaient plus au sud. À cause probablement de cette désinformation, les Allemands ne corrigèrent jamais leurs tirs avec pour résultat que la plupart des bombes ont touché le Sud de Londres ou la campagne du Kent, faisant beaucoup moins de dégâts qu’ils auraient dû en faire. Durant cette période il est impliqué dans des activités de dopage de lévriers et s’associe avec des gangsters dans des boîtes de nuit du West End londonien. Il est aussi indiscret à propos de la source de ses revenus et par conséquent le MI5, incapable de le contrôler, le démet le 2 novembre 1944.

Chapman reçoit une solde de 6 000 £14 du MI5 et est autorisé à garder mille £ de l’argent reçu des Allemands. On lui accorde l’indulgence pour ses activités d’avant-guerre et les rapports du MI5 disent qu’il vit dans des endroits de Londres à la mode toujours en compagnie de jolies femmes aux mœurs raffinées.

Par Iso

Tenancier et créateur de scriiipt.com Rôliste de très longue date et amateur de fantastique. Rien à ajouter.

2 commentaires

  1. Je n’avais pas investigué plus que cela dans les dossiers du vrai Chapman. Le film est donc en dessous de la vérité !
    De quoi alimenter bien des parties de jeux de rôle.

  2. La vraie histoire est quand même assez folle, et elle se poursuit bien après la seconde guerre mondiale. Le gars n’avait pas froid aux yeux.

Les commentaires sont fermés.