Catégories
Appel de Cthulhu

Berlin la dépravée

Berlin la dépravée c’est le le tant attendu supplément inédit en français pour L’Appel de Cthulhu 7e Édition. Intéressant parce qu’inédit jusqu’ici et aussi par un contexte assez peu parcouru par les investigateurs.

Berlin the Wicked City, devient Berlin la Dépravée

Le supplément Berlin la dépravée est désormais disponible en français, 272 pages, en version papier pour 44,95 € ou en pdf (19,49 € chez DriveThruRpg)

Le pitch du supplément

La ville la plus dévoyée du monde

Berlin la dépravée

Après la Grande Guerre, Berlin acquiert une réputation de débauche. C’est l’endroit où l’on peut se procurer n’importe quoi – absolument n’importe quoi – à condition d’y mettre le prix. Les rues débordent de prostitués de tous genres, de vétérans estropiés, d’immigrants sans le sou et d’agitateurs politiques qui côtoient des hommes d’affaires coincés, des travailleuses, des érudits et des artistes. Les caniveaux charrient le sang de dizaines d’assassinats politiques ; communistes et nationalistes du mouvement völkisch s’affrontent entre eux ou se battent contre la police. Très tard dans la nuit, des cabarets célèbres dans le monde entier offrent une quantité apparemment illimitée de musique, de danse et de divertissements émoustillants, offrant un contraste saisissant avec les bâtiments gris qui s’étendent sur des kilomètres le long des chemins de traverse tentaculaires.

Berlin la dépravée

À ce bouillonnement, Berlin la Dépravée ajoute les éléments surnaturels du Mythe de Cthulhu. La ville est un foyer d’organisations occultes, de sectes singulières et de légendes chuchotées au détour d’une rue. Dans l’air malsain de la capitale mondiale de la débauche, la nature humaine est remise en question. Et tandis que Berlin se précipite inexorablement vers un destin funeste, l’atmosphère oppressante s’alourdit encore, mettant à rude épreuve la raison des investigateurs.

Berlin la dépravée

Un contenu très dense

Ce livre présente un aperçu de la ville de Berlin des années 1920 telle que les visiteurs et les habitants la connaissent à l’époque. Vous y trouverez des conseils pour créer des investigateurs destinés à une campagne locale, ainsi que des organisations pour vous aider à assurer la cohésion du groupe. L’ouvrage présente les personnages remarquables du contexte, les sites importants, ainsi qu’un système simple et rapide de génération du paysage urbain. Le Gardien y trouvera également des détails sur le crime et la justice, la pègre locale et la jet-set, afin d’appréhender ce qui fait de Berlin une ville éminemment culturelle.

Trois scénarios sont inclus

Les scénarios couvrent les événements qui séparent la fin de la Grande Guerre de la montée au pouvoir d’Adolf Hitler et du parti nazi. Chacun présente Berlin et ses habitants avec nombre de détails fascinants, en se concentrant sur les différentes facettes de l’horreur. Vous pouvez les jouer séparément, pour des habitants de Berlin ou des visiteurs, voire en faire une campagne entière centrée sur la ville.

  • Dans Le diable mange des mouches, l’Allemagne se trouve au bord de la ruine économique et du chaos politique. Le spectre d’un fou hante la ville, poussant les citoyens les uns contre les autres. Afin d’arrêter cet esprit démoniaque et de sauver une princesse russe en exil, les investigateurs doivent conclure un pacte avec des forces malfaisantes et se demander quelle vie ils sont prêts à sacrifier pour sauver la ville.
  • Le ballet du vice, de l’horreur et de l’extase se déroule pendant l’âge d’or où Berlin jouit d’une stabilité et d’une prospérité superficielles. Un sorcier raté, une danseuse débauchée et une étrange secte gnostique d’adorateurs de Saturne menacent de bouleverser cet équilibre et de transformer Berlin en véritable cloaque de démence et de dépravation.
  • Schreckfilm voit Berlin s’acheminer vers un sort funeste. Les investigateurs se retrouvent face à une cabale regroupant les gros bonnets de la ville et déterminée à détourner l’industrie cinématographique locale, célèbre dans le monde entier, à des fins malfaisantes. Prisonniers d’un labyrinthe qu’ils ont eux-mêmes conçu, poursuivis sans relâche par des forces pernicieuses qui les dépassent, ils sont confrontés à une question fondamentale : où est la réalité et où est l’illusion ?

Pour lectrices et lecteurs avertis

Il faut savoir une chose importante c’est que cet ouvrage exploite des thèmes adultes comme la drogue et le sexe, et il s’adresse donc à des joueuses et joueurs avertis.

Se faire une idée

Un avis

Personnellement j’ai choisi la version pdf de l’ouvrage. Parce que j’étais assez circonspect et curieux. En effet, s’il s’agit bien d’un inédit en français, Berlin la dépravée est la traduction d’un supplément en anglais Berlin The Wicked City de David Larkins (avec Mike Mason et Lynne Hardy)… et parfois, je suis déçu du manque de connaissances des auteurs américains sur l’histoire européenne. Ce qui n’est pas le cas ici !

Oui, sans toutefois faire dans l’exhaustivité inutile Berlin la dépravée aborde l’histoire de Berlin dans les années 20 et apporte un éclairage sans concession sur cette période troublée et méconnue.

L’Institut (Institut für Sexualwissenschaft) de Magnus Hirschfeld est bien présent dans le supplément et il y suffisamment documenté. On peut imaginer créer et jouer des personnages comme Lili Elbe.

Pour en tirer toute la saveur, je recommande toutefois d’avoir l’esprit ouvert et de prendre quelques précautions si vous jouer avec un groupe qui n’aurait pas la maturité nécessaire.

Et oui, je pense que finalement ça vaut le coup de l’avoir dans la version papier.

Par Iso

Tenancier et créateur de scriiipt.com
Rôliste de très longue date et amateur de fantastique.
Rien à ajouter.