Catégories
Appel de Cthulhu

L’Institut

L’Institut de sexologie (Institut für Sexualwissenschaft) de Magnus Hirschfeld était un organisme privé à Berlin. Ouvert le 6 juillet 1919 et détruit lors du pillage en mai 1933 dans le cadre des autodafés de 1933 dans l’Allemagne nazie.

Dans un article sur Lili Elbe nous évoquons assez succinctement l’Institut et le Docteur Magnus Hirschfeld.

Lili Ilse Elvenes
Lili Elbe (1930)

Institut für Sexualwissenschaft

L’Institut de sexologie (Institut für Sexualwissenschaft) de Magnus Hirschfeld était un organisme privé à Berlin. Ouvert le 6 juillet 1919 et détruit lors du pillage en mai 1933 dans le cadre des autodafés de 1933 dans l’Allemagne nazie.

En créant cet institut, Hirschfeld, médecin et réformateur de sexologie engagé depuis la fin du xixe siècle, a réalisé un rêve personnel : contribuer à la mise en place de l’institutionnalisation de la sexologie malgré les voix critiques (notamment du côté de la science) et d’assurer une protection juridique ainsi qu’une sécurité financière à la « promotion de la recherche scientifique de l’ensemble de la vie sexuelle et l’information sur ce territoire. »

Structure

L’institut est censé être un lieu de recherche scientifique Mais en fait il s’agit surtout d’une institution ambulatoire qui sert à donner des conseils en cas de problèmes sexuels et à faire des examens médicaux.

Étant un lieu d’archive, de collecte, de tri et de traitement, ainsi que musée, il est un pôle d’attraction dans le Berlin des « Années folles ». Il sert de lieu de formation de médecins, de lieu de conférence.

Pionniers dans la question de la Transidentité

Magnus Hirschfeld a forgé le terme de Transsexualité, identifiant la catégorie médicale que son collègue Harry Benjamin développera plus tard aux États-Unis. Il y avait des personnes transidentitaires parmi le personnel de l’institut ainsi que parmi les clients. Des interventions chirurgicales et endocrinologiques étaient proposées, incluant les premières interventions de chirurgie de réattribution sexuelle dans les années 1930. Hirschfeld a également collaboré avec la police de Berlin, créant un « laissez-passer de travesti » pour les personnes désirant porter des vêtements associés à un autre genre que celui attribué à leur naissance, afin d’éviter qu’elles soient systématiquement arrêtées ou soupçonnées de prostitution.

Le personnel, les invités ou résidents

Ludwig Levy-Lenz  Médecin et chirurgien (1892 -1966)

Docteur Ludwig Levy-Lenz

Entre 1925 et 1933, Ludwig Levy-Lenz dirige le département de gynécologie de l’Institut de Magnus Hirshfield.

De plus, il a également rédigé des rapports d’expertise judiciaire publiés sur les techniques d’avortement.

Formé à l’orthodontie et la chirurgie de reconstruction durant la Première Guerre Mondiale le Docteur Levy-Lenz s’est également occupé de diverses spécialités médicales et chirurgicales reliées entre elles : vénérologie, gynécologie, chirurgie, chirurgie esthétique et sexologie.

Après la guerre, il a pratiqué alternativement au Caire et à Baden-Baden (Allemagne de l’Ouest) en tant que chirurgien esthétique réputé.

Francis Turville-Petre

Anthropologue et archéologue Turville-Petre est issue d’une famille de la gentry catholique en Angleterre. Il a étudié l’archéologie et l’anthropologie à Oxford et à Jérusalem de 1920 à 1925. Il a acquis une reconnaissance dans son domaine grâce à ses fouilles dans la mer de Galilée.

En 1928, Turville-Petre s’installe à Berlin et réside à l’Institut, où il donne des conférences. Il est un membre actif du Comité scientifique humanitaire et participe au congrès de la Ligue mondiale pour la réforme sexuelle à Copenhague.

Sa manière de vivre ouvertement son homosexualité dans le Berlin libéral impressionne les jeunes écrivains anglais, Christopher Isherwood et Wystan Auden. Turville-Petre devient leur guide à travers la vie nocturne de la culture homosexuelle du Berlin de la fin des années 20.

Turville-Petre quitte Berlin en 1931 et se rend en Grèce, puis en Egypte.

Kurt Warnekros

Kurt Warnekros est interprété par Sebastian Koch dans le film 2015 The Danish Girl.

Kurt Warnekros est interprété par Sebastian Koch dans le film « Danish Girl. »

Né le 15 novembre 1882, son père était le professeur de médecine Ludwig Warnekros de l’Université de Berlin. Kurt Warnekros lui-même a étudié la médecine à Würzburg et à Berlin de 1902 à 1907. Il a obtenu son diplôme de médecin en 1908 et a travaillé à l’hôpital des femmes de l’Université de Berlin en 1909. En 1918, Kurt Warnekros a été nommé professeur. Dès 1924 il sera à la tête de l’hôpital.

En plus de travailler en tant que gynécologue, Warnekros a également travaillé de manière scientifique dans le domaine des rayons X, en faisant des rayons X de bébés dans l’utérus.

L’Institut et L’Appel de Cthulhu ?

L’Institut regroupe des chercheurs, des scientifiques, des avocats, des experts pour les tribunaux, et de nombreuses autres personnes intéressées (en autres choses) par la défense droits de ce qu’on appelle de nos jours LGBT ou LGBTQI+.

L’Institut s’est très vite heurté au Nazisme, et dès 1933 en a été une des victime.

Dans le cadre fictif du jeu de Rôle de l’Appel de Cthulhu, nous avons trouvé intéressant d’en faire également un point de rassemblement pour des Investigateurs.

Berlin - The Wicked City

Par scriiipt

Scriiipt c'est le collectif Geek de scriiipt.com