Je n’avais pas remarqué ce jeu lors de sa sortie en VF en 2016… J’ai profité de cette nouvelle année pour rattraper mon erreur. White Lies est un jeu de rôle complet pour jouer des aventuriers et des espions dans le monde contemporain.

White Lies, a l’origine c’est un jeu de rôle en anglais signé par Bill Logan et édité par DwD Studios.

White Lies

A l’origine c’est un jeu de rôle en anglais signé par Bill Logan et édité par DwD Studios.

White Lies permet de simuler le monde de l’espionnage avec des règles Old School. Ces règles sont basés sur celles de White Box de Swords & Wizardry.

Traduit par Le Grümph et édité en VF dans la collection Chibi

La collection Chibi est un ensemble de jeux de rôles complets, écrits et illustré par Le Grümph, mis en vente, en pdf et en impression à la demande, sur Lulu.com. Le format choisi pour cette collection est celui des bouquins de poche (10,8 x 17,5 cm)

Quand on dit Old School, c’est Old School !

Les personnages sont définis par six caractéristiques que les joueurs de Donjons & Dragons connaissent bien : Force, Intelligence, Sagesse, Constitution, Dextérité et Charisme.

Ces caractéristiques varient de 3 à 18, et il en dérive un modificateur, de -2 à +2… Vous voyez où ça va en venir ?

Les personnages sont aussi définis par… ? Par leur classe de personnage !

Dans le jeu il n’y a que 5 classes : Voleur, Effaceur, Imitateur, Veilleur et Transporteur. A ceci il faut aussi noter qu’un niveau vous indique les bonus d’attaque de base et le nombre de dés de vie (DV) et les jets de sauvegarde du personnage. A noter, que comme on ne joue que des humains, les personnages n’ont que des D6 pour le dé de vie…. A petit niveau, c’est vraiment pas énorme.

Comme vous l’avez deviné (ou pas) le système de White Lies repose sur l’OGL1.

En cours de jeu vous aurez donc l’occasion d’utiliser les dés classiques du jdr à savoir les dés à 4, 6, 8, 10, 12 et 20 faces.

Pour savoir si un personnage réussit une action il faut lancer un D6 (avec des modificateurs éventuels) : sur un résultat de 4 ou plus, l’action est réussie.

Les combats eux, se font (comme dans le système D20) avec un jet de dé à 20 faces que l’on compare à la valeur de Classe d’Armure (CA) de l’opposant.

Un ouvrage dense et complet

412 pages ! Bon sur un petit format de poche, mais la VF est sacrément complète pour ce jeu de rôle.

On pourrait douter du bien fondé de choisir les règles de Donjons & Dragons (version 1974) pour en faire un jeu de rôle d’espionnage moderne… Mais pourquoi pas. Le Meneur de jeu (appelé Contrôle) est invité à apporter autant d’aménagements qu’il le souhaite aux règles…

Et les règles finalement ici comptent un peu moins que la mise en place de l’ambiance. Ainsi les aides et conseils sont nombreux dans l’ouvrage, et des agences de renseignements prêtes à jouer y sont aussi, ainsi que des adversaires et tout un bestiaire… Rien que ça c’est déjà plus que ne le faisait l’honorable jeu « James Bond 007« .

Avis ?

A ce stade de ma lecture, je n’ai pas encore d’avis tranché. Je trouve White Lies très complet, léger et rapide à mettre en oeuvre, et pourtant suffisant pour simuler pas mal de choses.

J’émet un certain doute sur l’utilisation du système de règles à l’ancienne, avec ces Classes d’Armure, ces jets de sauvegarde, et ces niveaux… C’est exactement ce que j’aime le moins dans D&D… Pourtant ici, je suis prêt à faire l’effort tant le reste y est bien traité.

J’attends aussi de faire la comparaison avec Chroniques Oubliées Contemporain.

  1. La licence ludique libre (aussi connue comme OGL par son sigle en anglais : Open Game License) est une licence créée en 2000 par la société américaineWizards of the Coastpour que son système de jeu de rôled20 System puisse être librement utilisé lorsque les termes de la licence sont respectés []
Résumé
product image
Notre
1star1star1star1stargray
Note globale
no rating based on 0 votes
Marque
chibi
Nom du produit
White Lies
Prix
EUR 15
Disponibilité du produit
Available in Store Only

Publié par Iso

Tenancier et créateur de scriiipt.com Rôliste de très longue date et amateur de fantastique. Rien à ajouter.

%d blogueurs aiment cette page :