,

Comment débuter une partie de jeu de rôle ?

Voilà plusieurs mois ou même plusieurs années que vous y penser, et aujourd’hui vous vous êtes enfin décidé, vous aller vous lancer et faire enfin une partie de jeu de rôle.

comment débuter une partie de jeu de rôle ?

Voilà plusieurs mois ou même plusieurs années que vous y penser, et aujourd’hui vous vous êtes enfin décidé, vous aller vous lancer et faire enfin une partie de jeu de rôle.

Mais, si c’est bien d’en parler comme ça en théorie, il va tout de même falloir deux ou trois petites choses. Vous vous demandez certainement « mais comment je vais faire pour débuter en tant que joueur de jeu de rôle ? »

Débuter, en 6 étapes :

Avant tout, pour la bonne compréhension de la suite, nous allons simplement écrire JDR pour Jeu de Rôle et il y a plusieurs étapes à suivre :

  1. Choisir un jeu de rôle : Comme il existe de nombreux JDR différents, avec des univers et des règles variées, il n’est pas toujours aisé de choisir. L’idéal est de choisir celui dont l’univers vous intéresse le plus. Et ce JDR doit aussi convenir à votre groupe de joueurs.
  2. Former un groupe de joueurs : Et, oui, pour jouer à un JDR, vous aurez besoin d’un groupe de joueurs, tout aussi motivés et disponible que vous à participer. Peu importe le nombre (mais entre 2 et 4 pour débuter c’est bien), il faut s’assurer que tout le monde est sur la même longueur d’onde.
  3. Définir les rôles de chacun : Dans une grande majorité de JDR, il faudra un joueur qui se charge d’être le Meneur de Jeu (MJ) : c’est lui qui présente l’histoire et joue les personnages non joueurs (PNJ), il est à la fois un peu arbitre, un peu metteur en scène de la partie. Et les autres joueurs seront ceux qui incarnent chacun un personnage (les PJs ou persos).
  4. Créer les personnages : Une fois que les rôles sont répartis, chaque joueur va devoir créer son propre personnage en utilisant les règles du jeu et en choisissant ses caractéristiques, ses compétences, son équipement, etc. Bien que souvent, les jeux de rôle incluent déjà des personnages pré-tirés, qu’il n’y a plus qu’à répartir entre joueurs, avec quelques ajustements mineurs. Cela fait gagner du temps.
  5. Faire connaissance avec le monde de jeu : le MJ présente l’univers dans lequel la partie se déroule. Tandis que les joueurs doivent comprendre le contexte de l’histoire et les enjeux de la partie. Si vous avez choisi un JDR qui se déroule dans un univers de fiction déjà connu de tous (inspiré de films, de séries TV ou de romans) c’est encore mieux.
  6. Jouez ! A un moment, il faut se lancer. Ça vient souvent tout seul et assez naturellement. Le MJ lance l’histoire et les joueurs vont prendre des décisions pour leurs personnages en fonction de ce qui se passe dans le monde de jeu et de ce que le MJ a présenté. Ainsi, le MJ fait avancer l’histoire en répondant aux actions des personnages des joueurs et en leur présentant de nouveaux défis et enjeux.

Si vous avez quelques petites appréhensions, il peut être utile de faire une séance de « mise en bouche ».

Une courte séance juste histoire que tout le monde puisse se familiariser avec le jeu et les règles avant de se lancer dans une partie plus longue… Bien que par expérience, je peux vous dire qu’on a très vite envie de poursuivre l’aventure.

Donc, prévoyez quand même d’avoir pas mal de temps devant vous, on ne voit pas passer le temps de la même manière quand on est dans une partie de jeu de rôle.


Un article de :

En savoir plus sur SCRiiiPT

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading