Adrian Shine et le Loch Ness Project

Adrian Shine

Adrian Shine a une ambition : dénouer les mystères du loch Ness. Le responsable du Loch Ness Project a publié de nombreux ouvrages sur l’importance scientifique, naturelle et archéologique du loch.

Il a engagé une collaboration avec des chercheurs dune bonne vingtaine d’universités, ce qui permet la mise au point d’équipements et de techniques d’échantillonnage innovantes.

Adrian Shine réussit également à communiquer la teneur de ses travaux de recherche au grand public avec beaucoup de succès : le Loch Ness Exhibition Centre, qui a été conçu par Adrian, laisse le visiteur curieux de savoir ce que recèlent les profondeurs du loch. Pour Adrian, la résolution de cette question est devenue le travail de toute une vie : « J’étais venu en conquérant, mais c’est le loch qui a eu raison de moi. »

Le monstre du Loch Ness, que l’essor du tourisme a surnommé dans les années 1930 Nessie (parfois orthographié Nessy) pour supprimer le côté effrayant qu’il avait jusque-là, désigne une créature lacustre légendaire supposée vivre, ou avoir vécu, dans le Loch Ness, un lac des Highlands en Écosse. Ce fruit de l’imaginaire humain est devenu emblématique de la cryptozoologie et Robert H. Rines et le naturaliste Sir Peter Scott le dotèrent même en 1975 d’un nom binominal, Nessiteras rhombopteryx, comme on le fait pour une espèce animale attestée.

Il est généralement décrit comme ressemblant à un serpent de mer ou à un plésiosaure. De nombreux enthousiastes se rendent sur les eaux du Loch depuis le début des années 1930, date de la première apparition « moderne » du monstre, afin de le rechercher. Des photos et des films sont régulièrement présentés et les trucages tout aussi régulièrement cassés (où la supercherie finalement avouée par leurs auteurs). La créature légendaire est au centre de nombreuses œuvres de fiction ou de représentations imaginaires comme certains dessins animés ou bandes dessinées.

Par scriiipt

Scriiipt c'est le collectif Geek de scriiipt.com