Catégories
jeu de role Mega Tech & Web

MEGA ? Le retour du vénérable sur Chaos Spider

C’est sur le blog de Chaos Spider que l’on découvre avec jubilation qu’un groupe a décidé de continuer l’expérience rôliste avec MEGA…

Du nouveau sur Chaos Spider : Et oui, il n’est jamais trop tard pour découvrir un bon cru… Et en matière de jeu de rôle, une première édition qui date d’il y a 30 ans reste toujours valable.

C’est sur le blog de Chaos Spider que l’on découvre avec jubilation qu’un groupe de nouveaux joueurs et joueuses a décidé de continuer l’expérience rôliste avec MEGA

Le blog : http://chaospider.blogspot.com/2012/09/mega-is-not-dead.html

MEGA 1ere Edition sur Chaos Spider

MEGA, le jeu de rôle des Messagers Galactiques, dans sa première édition… Comme quoi, le coté Old School frappe toujours là où on l’attends le moins.

Le scénario joué est celui de Rapts à Gestrac :

rapts à Gestrac

Rapts à Gestrac, le scenar joué par le groupe de Chaos Spider

Préambule

Si cette séance est la première de votre groupe de joueurs, il peut être intéressant de mettre en narration leur formation par la guilde pour que leurs personnages fassent connaissance. Voici la mise en place proposée : les joueurs ont préalablement effectué les étapes 1 à 4 de la création de personnage (choix de la culture, de l’âge, de l’apparence, création de l’historique, répartition des points de caractéristique et répartition des points de compétence), vous pouvez ensuite leur décrire ceci :
Après avoir été approchés par les recruteurs de la Société Européenne d’Électronique (S.E.E.) pour intégrer un département un peu spécial de leur organisation, vous avez accepté de les rejoindre pour des raisons qui vous sont propres. Vous avez passé tous les tests psychologiques nécessaires et on vous explique qu’une ultime épreuve vous attend en situation réelle. Présentez vos personnages.

https://www.messagers-galactiques.com/forum/viewtopic.php?f=18&t=1258#p4814

Par Iso

Tenancier et créateur de scriiipt.com
Rôliste de très longue date et amateur de fantastique.
Rien à ajouter.