Cosmos 1999 (Space: 1999)

La science-fiction à la télévision ça s’est résumé à quelques rares séries cultes… Et parmi elles : Cosmos 1999 (Space: 1999). Cette série italo-britannique qui a eu seulement deux saisons (48 épisodes de 47 minutes) a été créée par Gerry Anderson et Sylvia Anderson a qui l’on doit également Les Sentinelles de l’Air (Thunderbirds).

La série a été diffusée entre 1975 et 1978 sur ITV et au Canada sur CBC. Et en France, la série a été diffusée (et re-re-diffusée) sur TF1, M6 , NRJ 12 et sur Paris Première.

Cosmos 1999, le synopsis

En 1999, la Terre entrepose ses déchets nucléaires sur la Lune où est déjà installée la base lunaire « Alpha ». Le 13 septembre, une explosion de ces stocks provoque une telle réaction en chaîne que la Lune quitte l’orbite terrestre puis le système solaire. Dans l’incapacité de regagner la Terre, les 311 survivants commandés par le charismatique commandant Koenig, errent sur l’astre dans le cosmos et affrontent toutes sortes de dangers.

Le générique de la saison 1 (vo)

En fait tout commence comme ça : John Koenig devient le neuvième commandant de la base lunaire Alpha le 9 septembre 1999. Sa mission principale est de mener à bien le programme d’exploration de la planète Meta. Il remplace le commandant Gorski qui a échoué à résoudre les problèmes médicaux que connaissent les astronautes de la base et à découvrir la raison des incidents récurrents de la zone de stockage nucléaire.

Héléna Russel et Victor Bergman, les deux experts scientifiques, ne comprennent pas pourquoi seuls les astronautes de la mission Meta et les hommes chargés de l’entretien du site nucléaire meurent de folie les uns après les autres. Koenig finit par trouver le lien (les astronautes, au cours de leur entraînement, passent tous à proximité du site nucléaire) et à comprendre les raisons du mal. Mais il est trop tard et le dépôt explose en provoquant un cataclysme thermonucléaire projetant la Lune hors de son orbite sans espoir de retour.

Le Commandant John Koenig (interprété par le regretté Martin Landau, décédé le 15 juillet 2017 à 89 ans)
Dr. Helena Russell (interprétée par Barbara Bain)
Le Professeur Victor Bergman (interprété par Barry Morse, décédé en 2008 à l’âge de 89 ans)
Alan Carter, Chef pilote, missions de reconnaissance (interprété par Nick Tate)
Paul Morrow Contrôleur en chef, Centre principal (interprété par Prentis Hancock)
Sandra Benes, responsable de la section des données.
(interprétée par Zienia Merton)
David Kano Chef de la section technique (interprété par Clifton Jones)
Docteur Bob Mathias, Médecin au Centre médical (interprété par Anton Philips)
Tony Verdeschi, Chef de la sécurité (interprété par Tony Anholt)
Maya, scientifique originaire de la planète Psychon, elle rejoint la base Alpha 347 jours après la sortie de l’orbite terrestre (interprétée par Catherine Schell)

La série

Tous ces personnages se trouvent aux prises avec les dangers de l’espace intersidéral, ce qui occasionne des scènes de combats ou des phénomènes étranges accompagnés d’effets spéciaux jamais outranciers, mais très satisfaisants pour l’époque. Les êtres rencontrés sont souvent hostiles et leur technologie plus avancée que celle des Terriens. Les Alphans ont parfois du mal à se sortir indemnes de leurs aventures, mais leur ténacité, leur ingéniosité ou les erreurs de leurs adversaires finissent toujours par leur sauver la mise.

(source : Le Monde des Avengers)

Bref, oui, la série est vraiment bien. Même si cela a beaucoup vieilli. Il n’y a eu que deux saisons, et tout le monde s’accorde à dire que la première est bien meilleure que la deuxième. On n’est pas vraiment dans le space opera façon Star Trek (1966-1969), même si on peut y trouver quelques similitudes (si si). La Base Alpha est un comme un gigantesque vaisseau spatial dont les passagers ne peuvent contrôler la destination. Ainsi les Alphans voudraient bien retourner chez eux, mais doivent déjà survivre à leur périple à travers l’espace.

Les Alphans vont croiser surtout des planètes et/ou des peuples relativement hostiles.

Jeu de rôle

Lieu vraiment parfait pour une multitude de scénars de jeu de rôle, la Base lunaire et sa folle course dans l’espace.

Il était une fois les séries TV : Cosmos 1999 : http://www.unificationfrance.com/article40275.html

Le site anglophone http://catacombs.space1999.net contient tout ce qu’il y a à savoir sur la série, les personnages, les planètes, les vaisseaux, la base, les équipements.

En français, le site http://www.oocities.org/area51/jupiter/1630/index.html possède aussi beaucoup d’éléments.