Rognos l’Avare, l’ogre – Vulgus Orcupithècus

Encore un ogre des Chroniques de Middengard. Rognos a une particularité, qui fait froid dans le dos, et ôte toute envie de lui tomber entre les mains…

Ce résident du bois Belör est célèbre dans toute la Gallonie pour son avarice. Celle-ci n’ayant d’égale que celle de Révisto lui-même. Ainsi, il est dit que la cabane de Rognos est pareille à la caverne des Bodb une antre regorgeant d’objets les plus divers, dérobés aux voyageurs en route vers l’Eldonie.

Paradoxalement, ce lieu (tenu secret) n’est pas vraiment convoité par les rares aventureux de Gallonie. Car Rognos tient son nom d’une particularité qui dissuade quiconque désirant metre la main sur les richesses de l’ogre de Belör

Rognos l'avare
Rognos l'avare aime tant les aventureux qu'il les garde en vie pendant qu'il les dévore avec la tranquillité d'un gourmet...

Fedhel aux jambes raides raconte, pour quelques chopes gracieusement offertes, comment il fut gardé prisonnier par Rognos pendant un mois, l’ogre dévorant jour après jour, un morceau de ses jambes avant d’en briser l’os et de sucer sa moelle…

L’ex-aventureux, maintenant relégué au rôle de mascotte de taverne, raconte aussi que la cabane de l’ogre regorge d’une multitude de corps plus ou moins décomposés… Hé oui, Rognos répugne à jeter quoi que ce soit…