Comme il Faut, le supplément pour Château Falkenstein

Catégorisé comme Château Falkenstein
Comme il faut

Vivre durant l’Ère de la vapeur revient à évoluer dans un labyrinthe de restrictions, de règles, de traditions et de bonnes manières toutes
plus difficiles à comprendre les unes que les autres. Dans Comme il faut, la dernière publication pour Château Falkenstein par Lapin Marteau, joueurs comme hôtes trouveront un véritable guide pour évoluer avec style dans le monde néo-victorien de la Nouvelle- Europe.

Tout ce qui est juste et convenable

Comme il faut est un supplément pour le jeu de rôle Château Falkenstein qui devait faire partie du « lot » de base livré aux souscripteurs à l’issu du Financement participatif.

C’est avec « un peu » de retard que Lapin Marteau livre le pdf et l’ouvrage physique en cet Automne 2022.

228 pages, une magnifique couverture couleur signée de Jérémie Moran, et un contenu pour une grande majorité traduit du supplément en VO original. L’intérieur est en noir et blanc comme toute la nouvelle gamme et les illustrations sont de Charles Dana Gibson (on y reviendra plus tard).

Un contenu utile et indispensable

Comme il faut est un supplément qui comprend de très nombreuses informations essentielles, comme :

  • un abécédaire de la mode, des bonnes manières et de tous les sujets indispensables pour sauver les apparences dans la bonne société : les rendez-vous galants, les duels, l’armée, les voyages autour du monde (que ce soit par le rail, la mer ou les airs), les régates et autres courses, les clubs les plus réputés, etc. ;
  • des développements concrets sur l’utilisation de la thaumaturgie, dont notamment deux nouveaux types de sorts (les incantations et les rituels de protection), des nouveaux livres de Connaissances occultes récemment découverts, ainsi que les réponses aux questions les plus fréquemment posées sur le sujet ;
  • tout ce que vous avez besoin de savoir pour organiser comme il se doit un dîner, un bal ou une réception dans votre maison de campagne, avec quelques notes sur la chasse au sanglier, les jeux de société et les liaisons sans lendemain entre adultes consentants ;
  • les meilleures adresses pour retrouver l’élite de la haute société pendant la saison mondaine afin de savoir quand, où et avec qui être vu, mais aussi les nouvelles et autres rumeurs les plus importantes de 1869 à 1880, ainsi qu’une chronologie de ce qu’entreprennent les grandes personnalités de cette époque ;
  • des règles alternatives et des clarifications techniques, avec notamment un système alternatif bien plus centré sur la narration, un autre mettant en avant des mécaniques précises, ainsi que des indications pour organiser un jeu de rôle grandeur nature à l’Ère de la vapeur ;
  • des informations détaillées sur les différentes manières de se procurer ou de se fabriquer un costume qui correspond à la mode victorienne pour ceux qui n’ont guère de budget à y investir, ou de temps pour faire les recherches nécessaires ;
  • et, comme si cela ne suffisait pas, vous y trouverez également huit nouveaux Talents, trois archétypes inédits et des cartes des lieux les plus importants de la Nouvelle-Europe des années 1870.

Comme il faut : partez du principe que cet ouvrage de qualité est aussi utile et fort à propos que votre Debrett‘s.

L’éditeur de la VO a tenu à ce que les illustrations intérieures restent toujours de Charles Dana Gibson. Dommage pour certaines, car elles sont moins représentatives de la période victorienne.

Comme il faut

All Things Right & Proper

A Castle Falkenstein Companion

Le supplément original de « Comme il faut » datait de 1995, et il était comme le jeu de rôle d’origine, édité par R. Talsorian Games. En 128 pages, ce supplément avait déjà à l’époque une excellent réputation. A la fois totalement dispensable, mais également d’une justesse et d’une utilité sans commune mesure.

Mais c’est quoi le Debrett’s ?

Le Debrett’s Peerage, de son nom complet le Debrett’s Peerage and Baronetage, souvent abrégé en « le Debrett’s », est un annuaire nobiliaire britannique dont l’origine remonte à 1769.

Son éditeur est la maison Debrett’s, qui publie aussi des manuels de savoir-vivre tels que le Debrett’s Guide to Entertaining, le Debrett’s Etiquette and Modern Manners ou le Debrett’s Guide to Correspondence, ainsi que le Debrett’s People of Today, qui recense annuellement 25 000 personnalités dans une ligne éditoriale comparable à celle du Who’s Who.

Comme Il Faut 15€
Overall
82.5%
82.5%
  • Utilité des informations - 85%
    85%
  • Maquette - 90%
    90%
  • Qualité et pertinence des illustrations - 60%
    60%
  • Rapport Qualité/Prix - 95%
    95%
Envoi
User Review
0 (0 votes)

Comme il Faut, c'est indispensable !

Ce supplément, enfin traduit et proposé par Lapin Marteau est une vraie mine d’informations pour le jeu de rôle Château Falkenstein… Sa version anglaise d’origine était déjà décrite ainsi : dispensable, donc indispensable ! C’est toujours le cas : chaque page, chaque chapitre et paragraphe décrivant la société Néo-Européenne recèle des pistes pour des aventures dans le monde de Château Falkenstein. C’est un supplément d’ambiance, il compile des tas d’informations sur la bonne société victorienne qui vont permettre aux joueuses et joueurs de bien s’imprégner de cette époque si particulière. Notre bonne impression est pondérée par deux ou trois déceptions (minimes) : Les illustration de Charles Dana Gibson sont belles, charmantes… Mais sont issues d’une période qui ne correspond pas à l’ère victorienne décrite dans ce supplément, et donc cela crée parfois un décalage. Gibson, en effet est un illustrateur réputé de l’ère Edouardienne, la Gibson Girl apparait vers 1887 et sera célèbre jusqu’en 1914 à peu près… 

Publié le

Par Iso

Tenancier et créateur de scriiipt.com Rôliste de très longue date et amateur de fantastique. Rien à ajouter.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :