Christabel Pankhurst

Christabel Pankhurst

Christabel Harriette Pankhurst (22 septembre 1880 – 13 février 1958) est une suffragette anglaise cofondatrice de la Women’s Social and Political Union (WSPU).

Biographie de Christabel Pankhurst

Christabel Pankhurst

Christabel Pankhurst est née à Manchester en 1880 d’un père avocat, Richard Pankhurst, et d’une mère militante suffragiste, Emmeline Pankhurst. Elle est l’aînée des trois filles du couple Pankhurst avec Sylvia et Adela.

Après avoir suivi des études secondaires à la Manchester High School for Girls comme ses deux sœurs, elle participe à la fondation de la WSPU aux côtés de sa mère en 1903.

Christabel Pankhurst

Son action en tant que suffragette l’a amené, entre autres, à participer à une manifestation surprise dans un meeting du Parti libéral en 1905, afin de pointer du doigt la ligne du parti concernant le vote des femmes.

Christabel Pankhurst

Elle et Annie Kenney furent arrêtées à cette occasion pour trouble à l’ordre public et préférèrent la peine de prison à l’amende lors de leur procès. Leur action fut médiatisée et permis de grossir significativement les rangs de la WSPU.

Annie Kenney et Christabel Pankhurst

Vie professionnelle et militantisme

En 1906, Christabel obtint un diplôme de droit à l’université de Manchester puis s’installa à Londres où elle devint un membre influent du bureau londonien de la WSPU.

Elle fut incarcérée à deux autres reprises, à la suite d’actions spectaculaires en 1907 au Parliament Square et en 1909 à Bow Street, à l’occasion du Rush Trial, ce qui lui valut le surnom de « Queen of the Mob » (« La reine des foules »).

Christabel Pankhurst

Elle vécut ensuite à Paris de 1912 à 1913 pour échapper à l’instauration du Cat and Mouse Act, mais fut contrainte de rentrer en Angleterre aux premiers signes annonciateurs de la Première Guerre mondiale.

Elle fut tout de suite arrêtée par les autorités et entama une grève de la faim qui lui permit d’être relâchée au bout d’un mois.

Le Cat and Mouse Act est le nom qui fut donné par les journalistes au Temporary Discharge for Ill Health Act de 1913 au Royaume-Uni. Cette loi cherchait à contrecarrer les grèves de la faim des suffragettes emprisonnées.

Elle s’impliqua beaucoup dans la phase « anti-homme » après l’échec des Conciliation Bills, appelant à la séparation des sexes. Elle publia notamment The Great Scourge and How to End It (Le Grand Fléau et la manière d’y mettre un terme), un livre sur les maladies vénériennes et la manière d’enrayer leur propagation par l’égalité homme-femme et notamment le droit de vote des femmes.

Christabel Pankhurst

Women’s Social and Political Union

La Women’s Social and Political Union (en français, Union sociale et politique des femmes) souvent désignée par son sigle WSPU, est une organisation féministe créée en 1903 et dissoute en 1917, qui a milité en faveur du droit de vote des femmes au Royaume-Uni.

La Women’s Social and Political Union est fondée le 10 octobre 1903 à Manchester par Emmeline Pankhurst et ses filles Christabel Pankhurst et Sylvia Pankhurst ; elles sont les leaders de ce mouvement.

Women's Social and Political Union (WSPU) 1912

Les membres de la WSPU sont les premières à être connues sous le nom de « suffragettes ». Elles s’opposent aux organisations suffragistes, qu’elles estiment trop modérées. En 1905, Christabel Pankhurst crache sur un policier, ce qui entraîne plusieurs arrestations arbitraires visant la famille Pankhurst.

En 1906, la WSPU déménage à Londres avec l’ambition de peser au niveau national. Le mouvement se développe, notamment grâce au réseau du couple fortuné formé par Emmeline et Frederick Pethick-Lawrence. Il voit dès lors affluer des dons et des adhésions dans tout le Royaume-Uni.

Afin de pouvoir répondre aux attaques physiques dont elles sont l’objet de la part de certains hommes anti-féministes (jets de pierre dans la rue, oratrices frappées), sans que la police ne vienne les aider, la WSPU crée le Bodyguard, un service d’ordre d’environ quarante femmes entraînées par Edith Margaret Garrud, formée aux techniques de jujitsu, et dirigées par Gertrude Harding.

Christabel Pankhurst

En 1914, lors d’un meeting pourtant autorisé par les autorités, 50 policiers se jettent violemment sur Emmeline Pankhurst afin de l’arrêter avant qu’elle ne prenne la parole ; cela participe encore davantage à rallier une partie de la population à leur combat.

Comme la WLF, la WSPU est non-mixte, même si les hommes peuvent s’y investir par des biais détournés (soutiens publics, dons, organisation matérielle, etc.).

[source] [source] [source]

Christabel Pankhurst pour Verne et Associés, 1913.

Christabel Pankhurst

Christabel Pankhurst est la fille ainée d’une imminente membre de la Ligue des Gentes Dames Extraordinaires. Donc, en réalité il se pourrait qu’elle ne fasse pas vraiment partie de Verne et Associés, mais soit plutôt une alliée occasionnelle.

Christabel Pankhurst

La fiche de personnage ici diffère un peu de la fiche de PNJ présente dans le supplément Suffragettes et Jujitsu.

Suffragettes et Jujitsu

Télécharger “Suffragettes et Jujitsu” suffragettes.pdf – Téléchargé 168 fois – 3 Mo

Par Iso

Tenancier et créateur de scriiipt.com Rôliste de très longue date et amateur de fantastique. Rien à ajouter.