Catégories
Culture & Loisirs

La Jaguarina, l’incroyable escrimeuse

La Jaguarina, est le pseudo d’Ella Hattan (née en 1859) une escrimeuse américaine.

Ella Hattan (née en 1859), également connue sous le nom de La Jaguarina, était une escrimeuse américaine.

Le jeunesse d’Ella Hattan

Ella Hattan est née à Zanesville, dans l’Ohio aux USA. Elle était la dixième enfant de Maria C. Hinman (1824–1900) et du tailleur William Hattan (1818–1863). 

En 1860, la famille vivait semble-t-il dans le canton de Meigs dans l’Ohio. 

Quand Ella avait 3 ou 4 ans, son père est mort durant la guerre de sécession. En 1875, sa mère déménage avec Ella et son frère Perry à Cleveland (Ohio). Ella rejoint alors une compagnie de théâtre.

En 1880 Ella devient une actrice professionnelle à New York. Elle se produit avec Laurence Barrett, Edwin Booth et Dion Boucicault, et d’autres acteurs de l’époque.

La Jaguarina, l’escrimeuse

La Jaguarina

En 1884, Ella Hattan devint connue avec son nom de scène La Jaguarina, Champion Amazon of the World et Ideal Amazon of the Age. En effet, de 1884 à 1900, Hattan impose son habileté d’escrimeuse à l’épée et au sabre, aussi à pied qu’à cheval.

La Jaguarina

Le 4 juillet 1886, Hattan bat le capitaine J. H. Marshall. Mais ce dernier la bat au deuxième tour. Hattan rencontre, et généralement victorieusement, une série d’adversaires masculins qui l’amène à la renommée et à la popularité.

La Jaguarina

Le 9 février 1887, la plus grande victoire de Hattan est contre le sergent Owen Davis de la cavalerie américaine. Cette victoire sera largement couverte par les journaux de San Francisco.

La Jaguarina

Fin de carrière

La Jaguarina

Après avoir affronté la série d’adversaires masculins prêts à la combattre, le manager d’Ella, Fredrich Engelhardt, organise une tournée de vaudeville à travers la Californie.

La Jaguarina

Ella donne des démonstrations au public sur les combats d’escrime et pose pour des tableaux vivants semi-nus.

La Jaguarina

Peu de temps après la fin de la tournée, Hattan retourne dans l’est et a eu une petite carrière d’actrice et un mariage raté. Ella joue dans la comédie musicale de Broadway The Vanderbilt Cap. Ce sera la première fois en vingt-trois ans de carrière où elle a son vrai nom utilisé dans la presse.

Les journaux et revues ont rapidement compris que Hattan était aussi La Jaguarina. Ce qui a grandement profité à la publicité du spectacle. La plus grande partie de la publicité portait sur sa carrière d’escrime et si elle prévoyait de sortir de sa retraite.

La dernière trace d’Ella Hattan dans les colonnes d’un journal provient du Toledo Blade, dans l’Ohio, le 27 décembre 1907. Ella était en tournée pour la pièce intitulée Lottie, the Poor Saleslady, or, Death Before Dishonor.

En 1909, Ella Hattan a disparu sans laisser de trace à l’âge de 50 ans. Vous l’avez bien compris, la date de sa mort est inconnue, tout comme sa sépulture.

[Source: https://en.wikipedia.org/wiki/Ella_Hattan]

Plus d’infos ici :

Pour un jeu de rôle ?

L’histoire d’Ella Hattan est assez fascinante. Elle a été une redoutable escrimeuse, très connue, puis il semble qu’elle ai tenté de se faire très discrète, jusqu’à complètement disparaitre. On n’a aucune trace d’elle ni de sont décès. Ce qui fait bien entendu galoper l’imagination, surtout si on veut utiliser un tel personnage dans un jeu de rôle.

Assez naturellement nous avons opté pour un personnage de Verne et Associés, 1913.

Fiche de Personnage Ella Hattan, la jaguarina

Cependant elle ne détonnerait pas dans un jeu de rôle plus fantastique. Et on pourrait même la voir dans un Mega.

Par Iso

Tenancier et créateur de scriiipt.com
Rôliste de très longue date et amateur de fantastique.
Rien à ajouter.