ADRIFT- A la dérive

Adrift

Adrift est un jeu de rôle solo sur la solitude spatiale, de Cezar Capacle, édité par NOT A GIRAFE Studio en 2019.

adrift

A l’occasion de la CyberConv 2.0 et de son Bundle Solidaire, c’est un jeu de rôle que vous avez pu découvrir.

Ce jeu tire son inspiration et ses mécanismes d’Apocalypse World de D. Vincent Baker et Meguey Baker.

A la dérive

A la Dérive est une traduction (non officielle et gratuite) de jeepee. Et on peut dire que le jeu tire aussi très fortement son inspiration du film Gravity.

En effet le jeu de rôle commence pour le personnage tandis qu’il se retrouve seul à la dérive dans l’espace.

Lorsque vous avez senti l’explosion.

Vous n’avez rien vu venir. Vous étiez à l’extérieur, toute votre attention accaparée par des réparations mineures sur un des éléments de la station. En une fraction de seconde, vous avez été projeté dans l’espace.

Vous avez bien essayé de vous agripper à la structure en aluminium de la station mais la poussée était trop forte et votre prise précaire ; le montant vous a glissé entre les doigts.

Soudainement oppressé, le souffre court, agitant fébrilement vos membres en tous sens, luttant en vain contre l’inertie, vous avez réussi à attraper un débris, lui transférant la majeure partie de votre élan initial, atténuant votre rotation à mesure que vous vous éloigniez de la station orbitale.

Vous dérivez dans l’immensité du vide spatiale, à la dérive. Un océan infini d’étoiles et de débris. Sur votre casque, le reflet de éclair, vif et bref ; une explosion qui consomme en un instant les réserves d’hydrogène liquide et d’oxygène de la station spatiale, des gerbes d’étincelles jaillissant de la structure éventrée, dans l’obscurité de l’espace.

A la Dérive

C’est un jeu de rôle solo, qui peut devenir très angoissant surtout avec un thème pareil.

L’utilisation des règles adaptées d’Apocalypse World se prêtent bien à cette forme de jeu en solo.

Par Iso

Tenancier et créateur de scriiipt.com Rôliste de très longue date et amateur de fantastique. Rien à ajouter.