Jeu de Rôle et Education : une nouvelle vision

World Fest est un des nombreux blogs #brésilien consacré au Jeu de Rôle. Le c’est l’autre pays du jeu de rôle, au vu du nombre de blogs et de sites, et du nombre d’inscrits sur les divers réseaux, les rôlistes y semblent encore plus nombreux et actifs qu’aux USA. (World RPG Fest c’est ici : http://www.worldrpgfest.com.br//)

L’article qui suit est une traduction réalisée par mes soins (et j’espère qu’elle est la plus correcte possible)1 de l’article : RPG e Educação : uma nova visão. Écrit par :

  • Matheus Vieira – Psychologue, Maître de l’éducation, professeur de psychologie, qui travaille avec le Jeu de Rôle dans les classes depuis 2006.

Notez qu’au Brésil dans les blogs consacrés au jeu de rôle : les initiales RPG c’est pour JDR (le jeu de rôle papier ou sur table ou traditionnel)

Falar de RPG e Educação pra mim é muito fácil. É como pedir para uma criança brincar: ela brinca. Sem rodeios ou enrolação. Ela brinca e se diverte no seu mundo infantil.

Quando surgiu a possibilidade de ter um espaço aqui no World RPG Fest, me surpreendi com a possibilidade de escrever para RPGistas que tem interesse na educação e educadores que querem saber mais sobre o RPG e sua prática educacional.

É preciso que os educadores saibam que utilizar o jogo de papéis em um ambiente educacional, possibilita inúmeras descobertas e potencialidades tanto para alunos quanto para eles próprios. Entretanto é uma prática que pode ser barrada por superiores (coordenação, diretores e pedagogas) pela falta de “cunho pedagógico”. Me explico.

É importante entender alguns entraves que normalmente aparecem quando se propõe o jogo de papéis em uma escola. Notem como muitos “superiores” normalmente pensam sobre o uso de jogos na educação: quando a criança está na educação infantil, é permitido que ela brinque e se divirta. É mais que natural que ela faça isso nessa época da vida. Porém, quando cresce, ela deve ser séria, se concentrar em coisas que são importantes, coisas que os levarão a ser alguém na vida; diferentes de jogos e brincadeiras.

Ou seja, o RPG para a Educação Infantil é trabalhado normalmente numa boa, sem uma enxurrada de perguntas de superiores. Já para jovens do Ensino Fundamental ou Médio a coisa muda de figura!

Pergunto: Por que? Por que eles devem aprender coisas sérias, conteúdos para vestibular e o RPG é um jogo? É isso? Jogo é coisa de criança ou coisa de desocupado? São perguntas que me faço quando me deparo com algumas rejeições.

Imaginário, fantasia, emoção, ludicidade farão parte de nossas vidas até morrermos. Não há como fugir delas. Então, porque não aproveitarmos uma prática que além de trabalhar a fantasia e imaginário de cada aluno, também colabora no desenvolvimento do trabalho em equipe, senso crítico, argumentação, diálogo, pesquisa e o comprometimento deles? Duvido que algum professor que esteja lendo isso nunca tenha tido problemas com indisciplina ou falta de interesse na sala de aula.

Sim, o RPG é um jogo, mas não descarta a possibilidade de aprendizado. Pelo contrário, é comum potencializá-lo. Não que ele seja a salvação para a educação nacional, mas é mais uma ferramenta que temos para melhorar.

Em breve trarei um retrato do que temos como educação tradicional e o que temos como demanda de uma nova visão de educação e onde o RPG se encaixa nisso tudo. Até lá, muito sucesso decisivo para todos!

Parler de Jeu de Rôle et d’Education c’est pour moi très facile. C’est comme demande de jouer  à un enfant : il joue. Sans détours, il joue et s’amuse dans son monde enfantin.

Lorsque l’occasion s’est présentée d’avoir une place ici sur le site de RPG World Fest, j’ai été surpris de la chance d’écrire pour des rôlistes qui s’intéressent à  l’éducation et pour des enseignants qui veulent en savoir plus sur les Jeux de Rôle et ses pratiques éducatives.

***

Nous avons besoin de faire  savoir aux enseignants que d’utiliser le jeu de rôle dans un cadre pédagogique, permet de nombreuses découvertes et possibilités tant pour les élèves que pour eux-mêmes. Toutefois, c’est une pratique qui peut être arrêtée par la hiérarchie (coordinateurs, directeurs et équipes pédagogiques) par manque de «matériel pédagogique». Je m’explique.

***

Il est important de comprendre certains des obstacles qui apparaissent normalement quand on se propose de faire du jeu de rôles dans une école. Remarquez comment  la hiérarchie normalement pense à utiliser les jeux dans l’éducation : lorsque l’enfant est en maternelle, il est autorisé à jouer et s’amuser. Il est tout naturel qu’il le fasse à ce moment de la vie. Mais quand il grandit, il faut être sérieux et se concentrer sur les choses qui sont importantes, choses qui le mèneront à être quelqu’un dans la vie ; pas des jeux et des jouets.

***

Autrement dit, les JDR ça fonctionne normalement pour la maternelle, sans un barrage de questions de la hiérarchie. Mais dès qu’il s’agit de jeunes de l’école primaire ou du collège, les réactions ne sont plus les mêmes !

***

Ma question est : Pourquoi ?  Pourquoi devraient-ils apprendre des choses sérieuses et  du contenu pour passer des examens ?  et est le JDR un jeu ? C’est ça ? Le jeu est-il l’affaire des enfants ou des désœuvrés ? Ce sont des questions que je me pose lorsque je rencontre des rejets.

***

Imagination, fantaisie, émotion, jeu feront  partie de nos vies jusqu’à notre mort. Il n’y a pas d’échappatoire possible. Alors, pourquoi ne pas profiter d’une pratique qui en plus de développer  la fantaisie et l’imagination de chaque élève, participe également au développement du travail en équipe, de l’esprit critique, de l’argumentation, du dialogue, de la recherche et de leur engagement? Je doute que tout enseignant qui lise ces lignes n’a jamais eu des problèmes avec l’indiscipline ou de manque d’intérêt dans sa salle de classe.

***

Oui, le JDR est un jeu, mais il n’exclut pas la possibilité de l’apprentissage. Au contraire, il est fréquent qu’il en développe le potentiel. Non pas que cela soit le salut de l’Education Nationale, mais plutôt un outil que nous devrions améliorer.

***

Bientôt, je tracerais  un portrait de ce nous avons comme éducation traditionnelle et de ce nous avons comme demande d’une nouvelle vision de l’éducation et où le JDR s’adapte à tout cela. D’ici là, je vous souhaite de nombreux succès critiques à tous !

Matheus Vieira

(traduit du portugais pas Iso CircumVector)

  1. si vous avez des remarques sur cette traduction, s’il vous plait faites le moi savoir []

7 réponses sur “Jeu de Rôle et Education : une nouvelle vision”

  1. Merci, et ça me permet de signaler le site : RPG Simples, un blog entièrement consacré au jeu de rôle et à l’éducation. Avec de nombreux liens et documents sur des jeux de rôle « simples ». A découvrir (si vous lisez le portugais bien entendu).

  2. J’ai rencontré par hasard récemment un jeune brésilien via un réseau social et effectivement, quelle fut ma surprise de constater que parmi ses principaux loisirs le jdr était en bonne place ! 🙂 Ton article vient à point nommé pour confirmer ce que je commençais à pressentir sur la santé du jeu de rôle au Brésil !

  3. Oui, sur Orkut (le réseau social de google) par exemple on trouve un nombre assez impressionnant de groupes consacrés au jdr… Et un autre réseau pour se faire une idée : http://www.bejrpg.com.br (sans compter les nombreux blogs, je ferais la liste dans pas longtemps)

  4. POis é! No Brasil nos também jogamos RPG!
    E tem quem veja o jogo como uma forma de apoio ao ensino.. Precisamos pensar mais como ele!

  5. Je traduis pour les francophones :

    Yeah! Au Brésil nous jouons aussi aux JDR ! Et il y en a qui voit le jeu comme une forme de soutien à l’éducation .. Nous devrions penser davantage comme ça !

    En espérant que je n’ai pas trop déformé l’idée…
    Pour apprendre de manière ludique ou redonner le goût de l’apprentissage, pourquoi ne pas utiliser le jeu de rôle…

Les commentaires sont fermés.