Jeanne Baret (1740-1807)

Jeanne Barret (ou Baré, Baret, née Barer), née le 27 juillet 1740 à La Comelle et morte le 5 août 1807 à Saint-Aulaye (Saint-Antoine-de-Breuilh), en France, est une exploratrice et botaniste française.

Elle est notamment connue pour être la première femme à avoir fait le tour du monde avec l’expédition de Bougainville sur la Boudeuse et l’Étoile de 1766 à 1769. Déguisée en homme, sous le nom de Jean Barret, elle s’est enrôlée comme valet et assistant du naturaliste de l’expédition, Philibert Commerson, peu de temps avant que les navires de l’expédition ne lèvent l’ancre. Aux dires de Bougainville, elle était experte en botanique.

Illustration de Marc Bourgne et Cyril Leriche pour Cols bleus du 10 janvier 2004

En 1764, elle rencontre le botaniste et médecin Philibert Commerson, installé à Toulon-sur-Arroux, à environ 20 km au sud de La Comelle, depuis son mariage, en 1760, avec la sœur du prêtre de la paroisse. Celle-ci étant morte peu de temps après avoir donné naissance, en avril 1762, à son fils, Antoine-François Archambaud, dont il avait la charge, elle entre à son service, prenant en charge la gestion du ménage, mais l’aidant également à consigner, ranger et répertorier des documents liés à la botanique, au classement des végétaux et à la réorganisation des jardins de Bourg-en-Bresse, Dijon ou encore Lyon.

Philibert Commerson (1727-1773)

Jeanne Barret s’impose peu à peu comme un bras droit ordonné et méthodique aux recherches de Philibert Commerson, et sa curiosité lui confère un sens de l’initiative et de l’action qui vont lui servir toute sa vie. Leurs liens se resserrent, mais rien n’est officialisé.

En 1765, Commerson est invité à rejoindre l’expédition de Bougainville. Hésitant à accepter à cause de sa mauvaise santé, il exige l’assistance de Barret comme infirmière ainsi que pour tenir son ménage et gérer ses collections et ses papiers. Sa nomination lui permet d’être accompagné d’un serviteur, payé comme dépense royale, mais les femmes sont à l’époque interdites sur les navires de la marine française26. C’est de ce moment que date l’idée de déguiser Barret en homme pour accompagner Commerson. Pour échapper à tout contrôle, elle doit se joindre à l’expédition immédiatement avant le départ du navire, en prétendant ne pas le connaître.

Tour du monde

En 1766, Philibert Commerson dépose sa candidature pour participer au premier tour du monde organisé par la Marine royale, sous le commandement de Louis-Antoine de Bougainville. Recommandé par l’astronome Lalande29, sa requête est validée à la fin de décembre 1766 et, le 1er février 1767, au port de Rochefort, Commerson et Baret embarquent à bord de l’Étoile, l’un des deux navires de l’expédition. Il s’agit du bateau ravitailleur, plus petit et moins rapide que la Boudeuse, le fleuron de la traversée.

Découverte des Louisiades par Louis Antoine, comte de Bougainville (1729-1811), 18eme siècle – Peinture de Ambroise Louis Garneray (1783-1857), 19eme siècle – Sèvres, Manufacture De Porcelaine ©Photo Josse/Leemage (©Photo Josse/Leemage)

En raison de la grande quantité de matériel emportée par Commerson, le capitaine du navire, François Chesnard de la Giraudais, a abandonné sa propre cabine, à lui et à son « assistant », ce qui a donné à Baret beaucoup plus d’intimité qu’elle n’en aurait eu autrement à bord du navire bondé. En particulier, la cabine du capitaine lui donnait accès aux toilettes privées afin qu’elle n’ait pas à utiliser celles des autres membres de l’équipage

La petite histoire en vidéo

Si vous n’avez pas le temps de lire, voici quelques explications en vidéo.

Pour en savoir plus

L'aventurière de l'etoile - jeanne barret, passagère clandestine de l'expédition bougainville

L’aventurière de l’etoile – jeanne barret, passagère clandestine de l’expédition bougainville


1er février 1767. Une jeune paysanne embarque sur la flûte l’Étoile pour une expédition commandée par le comte Louis-Antoine de Bougainville. Elle s’appelle Jeanne, mais c’est sous le nom de Jean qu’elle se présente à l’équipage, travestie en valet. Désormais passagère clandestine, elle espère réaliser son rêve : accomplir le tour du monde.
Aucune fée ne s’est penchée sur le berceau de Jeanne : son père est pauvre et sa mère meurt peu après sa naissance. Mais sa rencontre avec le naturaliste Philibert Commerson bouleverse le cours de sa vie. Elle découvre grâce à lui que sa connaissance des plantes, acquise pendant son enfance paysanne, peut être utile à la science ; ainsi devient-elle une « botaniste exercée ». Quand son amant est envoyé par Louis XV pour accompagner Bougainville, elle le suit malgré l’interdiction d’avoir des femmes à bord sur les vaisseaux du roi. Elle affronte l’inconnu, les forêts tropicales du Brésil, les immensités glacées de la Terre de Feu, les nuits torrides des îles Sous-le-Vent. Elle doit surtout déjouer les soupçons des matelots intrigués par son visage aux joues trop lisses… D’archive en archive, depuis les monts du Morvan jusqu’à l’île Maurice, Christel Mouchard est partie sur les traces de Jeanne Barret. Elle nous révèle le destin exceptionnel d’une femme intelligente et téméraire, qui a osé s’aventurer au-delà des limites du possible.

La Clandestine Du Voyage De Bougainville - Michèle Kahn

La Clandestine Du Voyage De Bougainville – Michèle Kahn


Rochefort, le 23 décembre 1766. Déguisée en jeune homme, car il est interdit aux femmes de monter à bord d’un navire royal, Jeanne Baret embarque sur L’Etoile, l’un des deux vaisseaux de la flotte de M. de Bougainville. Lorsqu’elle a appris que son amant, Philibert Commerson, était invité à se joindre au voyage de Bougainville, elle n’a pas hésité longtemps. Et la voilà aujourd’hui bien décidée à le suivre contre vents et marées jusqu’au bout du monde. Jeanne est une jeune paysanne qui a le don de guérir le mal par les plantes, Philibert un naturaliste renommé. Leur amour fou les a déjà obligés à quitter le Morvan et à s’enfuir ensemble à Paris. Pas question pour elle de le laisser maintenant partir seul à la découverte de territoires extraordinaires, de peuples, d’animaux et de plantes inconnus ! Que de stratagèmes il lui faudra déployer pour paraître ce qu’elle a décidé d’être : le valet de M Commerson ! Elle devra tenir son rang parmi les hommes d’équipage, résister aux périls qui se multiplient sur les mers du Sud. Sa folle passion et son insatiable curiosité lui font accomplir des prodiges, et elle passe bientôt pour un homme plus fort que les autres. Mais combien de temps encore pourra-t-elle dissimuler sa féminité ‘ La Clandestine du voyage de Bougainville, c’est l’histoire incroyable et vraie d’une femme extraordinaire qui, par amour, décida de braver tous les interdits et de prendre tous les risques.

Biographie:
Michèle Kahn est journaliste et écrivain, auteur notamment des romans Shanghaï-la-juive et Cacao.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.