Catégories
jeu de role

La Petite Interview – François Marcela-Froideval

Né en 1958, François Marcela Froideval commence à écrire vers 15 ans. Il suit des études de lettres et de droit. Il se lance dans les jeux de réflexion, les wargames et les jeux de rôles en France à la fin des années 70 dans le cadre des Jeux Descartes. Il y est conseil, acheteur et directeur de collection. Il participe à la conception de Jeux et stratégie et y travaille comme journaliste, réalisant une dizaine de jeux encartés dans ce magazine.

Si je vous dis : Grosbill, Jeux Descartes, Casus Belli, Donjons & Dragons, Oriental Adventure, Ave Tenebrae, Le Château des Sortilèges… vous ne pouvez penser qu’à une seule personne, celle qui a véritablement démocratisé le jeu de rôle en France à la fin des années 70 et au début des années 80.

Mais il est aussi le fondateur du célèbre club de la rue d’Ulm, président très actif de la Fédération Française des Jeux de Simulation Stratégique et Tactique, ludologue chez l’éditeur Excelsior, celui de J&S et de Casus Belli. Mais vous allez voir que ce n’est pas tout. Il est quand même LE français qui a travaillé chez TSR et qui a cotoyé Gary Gygax pour de la création concernant Dungeons & Dragons. Les 11 minutes 47 n’ont pas suffi pour narrer les aventures du Dragon : François Marcela-Froideval. Et nous parlons que de jeu de rôle, il y a aussi les wargames, les jeux de plateau, les jeux vidéo et la BD. Les Chroniques de la Lune Noire vont connaitre un nouvel album et sûrement autre chose…

Farid Ben Salem

La biographie

François Marcela-Froideval, né le 10 décembre 1958, est un scénariste de bande dessinée, de jeu vidéo et de jeu de rôle.

Il est l’un des créateurs du premier magazine français sur le jeu de rôle, Casus Belli et, pour une certaine part, à l’origine de l’introduction du jeu de rôle en France.

Carrière

François Marcela-Froideval a découvert le jeu de rôle dans le premier club français de Saint-Rémy-lès-Chevreuse. Il est le créateur du club de la rue d’Ulm et un des fondateurs du magazine Casus Belli dont il reste rédacteur en chef jusqu’à son départ pour les États-Unis.

Commençant sa carrière professionnelle comme « ludologue » chez Excelsior Publications (c’est-à-dire de facto directeur de publication des jeux pour l’éditeur Jeux Descartes), il participe également à la conception du journal Jeux et Stratégie (qui appartient au même groupe) et crée la Fédération française des jeux de simulation stratégique et tactique (FFJSST), dont il devient le président. C’est à cette époque qu’il fonde Casus Belli.

En 1982, il quitte la France pour devenir un assistant de Gary Gygax, le président de TSR (l’éditeur de Donjons et Dragons). Il reste quatre ans aux États-Unis, où il coécrit avec Gygax plusieurs livres de règles d’Advanced Dungeon and Dragons : le Monster Manual II et l’Oriental Adventures.

De retour en France, il s’occupe de la distribution et de la traduction des produits TSR en France jusqu’en 1989. Puis il travaille pour la société d’édition de jeux vidéo Infogrames comme conseiller sur de nombreux titres, dont Drakkhen dont il signe le scénario. Il collabore ensuite avec l’équipe de Cryo Interactive pour laquelle il scénarise Dragon Lore 1 puis 2. En tout, il crée une vingtaine de jeux de plateau, dont Ave Tenebrae et Fiefs et Empires

En 1988, il fait un passage éclair dans Pilote & Charlie, avec le Ninja de la nuit et Cauchemar.

En 1989, il crée le premier tome des Chroniques de la Lune noire, cycle fantastique dessiné par Olivier Ledroit et édité chez Zenda, repris depuis par Dargaud.

Résumé
Photo ofFrançois Marcela-Froideval
Nom
François Marcela-Froideval
Website
Profession
scénariste de bande dessinée, de jeu vidéo et de jeu de rôle

Par Iso

Tenancier et créateur de scriiipt.com
Rôliste de très longue date et amateur de fantastique.
Rien à ajouter.