[Coming Out] Et si les rôlistes… déclaraient leur bonheur d’être rôliste ?

Quelques récents évènements et prises de position (sur le site de TopChrétien) ont fait des vaguelettes sur le petit monde des rôlistes. Et la réaction (parfois épidermique) ne s’est pas faite attendre longtemps :

  • Debout les rôlistes ! une page Facebook,
  • La campagne « Moi :Rôliste ! », initiée sur le blog de Stéphane « Alias » Gallay, il s’agit là de promouvoir les témoignages positifs sur la pratique du jeu de rôle,
  • Le blog Tumblr, MoiRoliste , en prise directe avec la campagne du même nom,
  • La réaction de la Fédération Française de Jeux de Rôle, un communiqué /Droit de réponse à l’article du site TopChrétien. Plus qu’un simple « Droit de réponse » il s’agit aussi d’une démarche entreprise auprès du site en question demandant très officiellement le retrait de l’article incriminé.

Mais on a peut-être oublié qu’en Mars 2012, un autre rôliste lancé un appel à un vaste Coming Out de la part de tous les joueurs ou anciens joueurs, la « Roliste Pride ».

[Roliste Pride] Dans les 80′s, je jouais aux jeux de rôles (et j’ai même pas honte)

Un appel émouvant, à la nostalgie des plus âgés d’entre-nous :

[quote]Si comme eux, vous gardez de bons souvenir de votre période « jeu de rôles », oserez vous faire votre « coming out » ?

Pour les plus valeureux d’entre vous, un groupe facebook est ouvert, prêt à recueillir vos témoignages…

Le groupe facebook:

https://www.facebook.com/groups/rolistepride/

[/quote]

L’ambition de tous ces sites, pages, blogs, forums ?

Dire au monde toutes les qualités que le jeu de rôle permet de révéler. Ou tout au moins, rassurer sur la  non-dangerosité de ce loisir. Pour y arriver, il faut plus de témoignages, plus d’articles positifs, à la voix venant des rôlistes actuels, mais aussi des anciens, des familles, de l’entourage, à l’image de celui-ci :

Je ne suis pas rôliste, mais…

Après le témoignage, le relais

Profitez également de cette campagne pour visiter et commenter les nombreux articles qui émergent. Car c’est aussi un moyen de faire disparaitre petit à petit les articles les plus négatifs à l’égard du jeu de rôle. Alors, oui, ça fait de la lecture… mais après tout, les rôlistes sont de grands lecteurs.

 

Une pensée sur “[Coming Out] Et si les rôlistes… déclaraient leur bonheur d’être rôliste ?”

  1. Je dois avouer n’avoir jamais entendu parler du Rôliste Pride avant et, du coup, je suis un peu honteux de lui avoir piqué son idée…

Les commentaires sont fermés.