[Cthulhu] Comment enquêter ? Chapitre 2

button print gry20 [Cthulhu] Comment enquêter ? Chapitre 2

Comment enquêter, et surtout où et pourquoi ?

A quoi ça sert les recherches ?

De nos jours, quand on cherche une information sur quelqu’un ou quelque chose, on va sur internet et on tape des mots clés dans un moteur de recherche. Et même si on tâtonne un peu, sans être trop sûr de l’orthographe, on fini par trouver, et de lien en lien il est possible d’aboutir à une compilation d’information assez impressionnante.

necronomcon [Cthulhu] Comment enquêter ? Chapitre 2
Rechercher le Necronomicon sur Google c’est pas bien compliqué

Alors sans internet ? Dans les années 20, comment s’y prendre ?

C’est à la conception du scenario qu’il va falloir répertorier un certain nombre d’éléments : Les noms personnes, les noms de lieux, les noms d’objets, les noms d’ouvrages, les « notions »…

a) les noms de personnes ?

Toute personne a un nom (?). Pour en savoir plus sur cette personne, il va falloir avoir une idée de l’endroit où il a vécu, où il est né, où il est mort. Soit en utilisant la logique, soit en enquêtant un peu plus.

Quoi qu’il en soit, avec le nom vous aller avoir accès aux différents actes civils (naissance, mariage, décès). Bon c’est théorique, en réalité, il faut avoir également sous la main la date de naissance et le lieu (Ville ou Comté). Mais avec un peu de baratin auprès d’employés de l’état civil ça peut fonctionner (ou un petit pot-de-vin ?).

A quoi ça sert ? L’acte de naissance permet d’avoir une idée de la filiation (c’est qui les parents de c’te chose ?), et l’acte de décès pareil (vous n’aurez pas la raison du décès, seulement la date et le lieu). Et avec une date et un lieu de décès, vous aurez une petite idée de l’endroit où cette personne a été inhumée et où elle a vécu ces derniers instants.

En connaissant la date de naissance, vous pouvez donc estimer l’age d’une personne à une date donnée, et donc vous pourrez interroger les écoles sans trop vous tromper. Ci-dessous un tableau des classes et de l’âge théorique de l’élève qui suit cette classe.

Classes [source wikipédia]

  • Pre-SchoolNursery School ou Head Start : de 3 à 5 ans
  • Elementary School ou Grade School (école élémentaire, école primaire)
    • Kindergarten (maternelle) : 5-6
    • 1st Grade : 6-7
    • 2nd Grade : 7-8
    • 3rd Grade : 8-9
    • 4th Grade : 9-10
    • 5th Grade : 10-11
  • Middle School ou Junior High School
    • 6th Grade : 11-12 (parfois cette classe est assurée par les écoles élémentaires)
    • 7th Grade : 12-13
    • 8th Grade : 13-14
  • High school
    • 9th Grade (dite Freshman year) : 14-15 (parfois cette classe est assurée par les middle schools)
    • 10th Grade (dite Sophomore year) : 15-16
    • 11th Grade (dite Junior year) : 16-17
    • 12th Grade (dite Senior year) : 17-18

Du coup, avec le nom et l’école… On peut peut-être avoir accès aux albums photos de fin d’année, aux travaux et publications si cela a été remarquable… Il existe des journaux dans écoles et universités, peut-être que la personne que vous recherchez a publié ? Ou alors des traces de ses méfaits dans les archives de l’école ?

Bien entendu, il faut tenir compte de l’ancienneté des archives des ces universités (ci-dessous quelques dates de fondation des universités) :

Quelques dates de fondation  et quelques infos…
Université Harvard 1636 [...] Le réseau des bibliothèques de l’université (Harvard University Library System) compte plus de 90 bibliothèques dont la principale est la bibliothèque Widener sur Harvard Yard (en) et compte plus de 15 millions d’ouvrages. Elle est considérée comme la quatrième plus importante du monde derrière la bibliothèque du Congrès à Washington DC, la British Library et la Bibliothèque nationale de France. Harvard possède la plus importante bibliothèque universitaire du monde. Cette place est néanmoins contestée par l’université de Californie dont les bibliothèques de tous les campus rassemblent 34 millions de volumes. Les bibliothèques de Harvard conservent aussi des livres rares, des documents d’archive et des manuscripts anciens. La bibliothèque Baker possède des documents du XVe siècle. Des cartes anciennes et deux globes de Mercator datant du XVIe siècle sont exposés à la bibliothèque du Harvard College. Les collections de la bibliothèque Harvard-Yenching comprennent plus d’un million de documents concernant l’Asie, dont 659 000 en chinois et 296 000 en japonais. Harvard possède également plusieurs musées et centres d’exposition [...]
College of William and Mary 1693 [...] Le College of William and Mary à Williamsburg en Virginie est la seconde plus ancienne institution d’éducation supérieure fondée sur le sol des États-Unis. Fondée en 1693 par une charte royale de Guillaume III et de Marie II, William & Mary est une petite université publique accueillant actuellement plus de 7 000 étudiants, spécialisée dans les domaines médicaux, légaux et des sciences de l’éducation. Bien que devant s’appeler université dans l’usage américain, la charte royale précise que l’institution garde «toujours et pour toujours» son nom original de College. [...]
Université Yale 1701 [...] L’université Yale est aussi connue pour sa célèbre société secrète d’étudiants des Skull and Bones.[...] La bibliothèque de l’université Yale fait partie des plus importantes au monde, avec près de 11 millions de volumes. Sa section patrimoniale, la Bibliothèque Beinecke de livres rares et manuscrits possède des collections d’une richesse exceptionnelle, dont une Bible de Gutenberg. [...] L’université Yale possède de riches collections abritées dans les bâtiments de la Yale University Art Gallery
Université Princeton 1746 [...] Les bibliothèques de l’université de Princeton comptent au total 11 millions de documents, dont 6 millions de livres reliés. Le Musée d’art de l’université de Princeton abrite plus de 60 000 œuvres d’art.[...] 
Université de Pennsylvanie 1751 [...]L’université dispose de 15 bibliothèques. Les plus célèbres sont le Van Pelt Dietrich Library Center, dédié essentiellement aux sciences humaines et sociales et qui est de loin la plus grande bibliothèque du campus, et la Fisher Fine Arts Library reconnue pour son architecture remarquable [...]
Columbia 1754 [...]Les 25 bibliothèques de Columbia contiennent plus de 8 millions de volumes. L’intérêt de l’Avery Architectural and Fine Arts Library est tout particulier, puisqu’il s’agit de la plus grande librairie d’architecture aux États-Unis, et peut-être même du monde. Cette bibliothèque regroupe près d’un demi million de livres, la plupart étant consultables uniquement sur place. La bibliothèque s’est lancée dans la constitution d’un index des publications architecturales, et l’Avery Index to Architectural Periodicals est aujourd’hui une référence mondiale pour la recherche d’informations relatives à l’architecture dans la littérature périodique. L’index Avery est extraordinairement complet pour les publications datant des années 1930 à nos jours mais les ressources sont plus limitées pour les périodes antérieures.[...]
Université Brown 1764
Dartmouth College 1769 [...] L’université possède un musée, le Hood Museum of Art fondé en 1772 et qui possède quelque 65 000 œuvres. Les collections ethnographiques sont les plus riches (arts africain, amérindien, mélanésien). Le musée possède également six bas-reliefs assyriens provenant du palais d’Assurnazirpal II et datant du Xe siècle avant J.-C.. La peinture américaine est bien représentée (portraits et paysages). Le campus de l’université compte onze bibliothèques pour un total de plus de 2,3 millions d’ouvrageset 21 000 périodiques.[...] La principale bibliothèque du campus est la Baker Memorial Library ouverte en 1928. Mesurant 60 mètres de hauteur avec sa girouette, c’est l’un des bâtiments symboliques du campus.[...] 

 

Université de Géorgie 1785
Université de Virginie 1819 [...]En 1824, la jeune université reçoit la visite de La Fayette, invité par son ami Thomas Jefferson. Les premiers cours sont donnés en 1825 : l’originalité de l’établissement était qu’il offrait plus de formations que les autres universités : astronomie, architecture, botanique, philosophie et sciences politiques. L’enseignement était également émancipé de la religion ce qui se reflétait dans l’architecture originelle du campus : à la place d’une chapelle, le bâtiment central était une rotonde abritant la bibliothèque universitaire.[...]
Université de Chicago 1890

 

Ces universités sont aussi des musées et d’important centre de documentation et de presse :

 

Musées [source wikipédia]

Il existe plus de 700 musées sur les différents campus du pays. Les universités possèdent généralement un musée ou plusieurs musées, qui fonctionnent avec les départements des Beaux-Arts et sont ouverts au public. Ainsi, le Hood Museum of Art fondé en 1772 au Dartmouth College possède quelque 65 000 œuvres. Il existe trois musées à Harvard qui abritent un total de 150 000 œuvres. Le Krannert Art Museum de l’université de l’Illinois acquiert chaque année 200 œuvres.

Bibliothèques et presses universitaires [source wikipédia]

Il existe 3 527 bibliothèques universitaires aux États-Unis en 2005. Les grands campus comptent plusieurs bibliothèques : une principale et d’autres qui sont spécialisées. Dans les grandes universités, l’ensemble des bibliothèques abrite plusieurs millions de livres : 15 millions à Harvard (la deuxième du monde), 10 millions à l’université de l’Illinois, 9,3 millions à Columbia, 7 millions à Cornell, 6 millions à Brown, 2,3 millions à Dartmouth, etc. La bibliothèque principale est souvent ouverte 24h / 24 (à Columbia par exemple).

Les bibliothèques universitaires les plus prestigieuses possèdent également des manuscrits anciens et des livres rares : Butler Library (Columbia), Université de Pennsylvanie, etc. Les Presses universitaires sont très nombreuses (110 en 2005) et dynamiques aux États-Unis (environ 700 revues) : celles d’Harvard publient chaque année 130 ouvrages. Les presses universitaires publient les travaux des enseignants et les thèses. Bien qu’elles soient pour la plupart publiques, elles ont de plus en plus tendance à diversifier leurs publications et à céder aux pressions du marché.

Donc, si vot’ gars, il a fait un pet de travers et qu’il y a eu des témoins, ça doit être écrit quelque part.

Avec un nom et des contacts dans la police vous pouvez également avoir accès au « casier judiciaire » (Police Record), sachant que dans les années 20, il n’y avait pas d’informatique… Donc, il faut aller dans le bon commissariat pour trouver l’info…

b) les noms de lieux :

Le fameux bureau du Cadastre, ces cartes gardées soit dans les mairies, soit dans les bibliothèques locales permettent d’avoir accès aux plans des propriétés.

Quelques sites de cartes anciennes :

et pour la France : http://cassini.seies.net/

Cartes maritimes et autres cartes anciennes : http://cartanciennes.free.fr/

c) Objets, bâtiments, livres et notions


Je ne vais pas vous faire un très long article sur comment et pourquoi il est important de chercher à s’informer sur telle ou telle chose. Dans ce chapitre sont détaillés des systèmes de classifications de documents utilisés de part le monde.

De la même manière que les noms, quand on veut chercher une information, dans une bibliothèque ou dans un centre d’archives, il faut savoir dans quel secteur chercher… ça raccourci les délais quand même.

Le folklore, les religions et l’archéologie sont souvent dans des rayonnages différents, cela explique-t-il que les chercheurs « classiques » ne fasse pas le rapprochement entre certains évènements et des créatures du Mythe ? Probablement.

Cela veut aussi dire que sans connaissance de ces systèmes de classification, les personnages peuvent passer des jours et des jours dans la bibliothèque sans rien trouver. Ou en tout cas, il serait très difficile de trouver sans l’aide de professionnels ou sans une équipe pour aider.

N’oubliez pas qu’il existe aussi des librairies spécialisées, des bibliothèques et collections privées, des archives…

Note : avant 1934 aux USA, chaque agence du gouvernement fédéral était chargée du maintien de ses propres archives, ce qui abouti à la perte ou détérioration de certains documents. La National Archives and Record Administration a été créée en 1934 par le Congrès, (NARA – site web officiel : http://www.archives.gov/ ) .

Les différentes classifications :

Vous avez le classement de la Bibliothèque du Congrès (LCC),  ce classement est utilisé par plusieurs bibliothèques universitaires aux USA et dans le monde.
LCC
  • A : Généralités
  • B : Philosophie. Psychologie. Religion
  • C : Sciences auxiliaires de l’histoire
  • D : Histoire du monde et histoire de l’Europe, l’Asie, l’Afrique, l’Australie, la Nouvelle- Zélande, etc.
  • E : Histoire des Amériques (généralités et États-Unis)
  • F : Histoire des Amériques (autres pays d’Amérique)
  • G : Géographie. Anthropologie. Loisir
  • H : Sciences sociales
  • J : Sciences politiques
  • K : Droit
  • L : Éducation
  • M : Musique et livre sur la musique
  • N : Beaux arts
  • P : Langage et littérature
  • Q : Sciences
  • R : Médecine
  • S : Agriculture
  • T : Technologie
  • U : Science militaire
  • V : Science navale
  • Z : Bibliographie. Bibliothéconomie. Ressources d’information

Les lettres I, O, W, X et Y ne sont pas utilisées.

Il faut savoir qu’il existe un autre  système de classement, connu sous le nom de Classification Décimale de Dewey (source wikipédia), la CDD date de 1876
Classification Décimale de Dewey
  • 000 – Information, ouvrages généraux
  • 100 - Philosophie, Parapsychologie et Occultisme, Psychologie
  • 200 - Religion
  • 300 - Sciences sociales
  • 400 - Langues
  • 500 - Sciences de la nature et Mathématiques
  • 600 – Technologie (Sciences appliquées)
  • 700 - Arts. Beaux-arts et arts décoratifs. Loisirs et Sports
  • 800 - Littérature (Belles-Lettres) et techniques d’écriture
  • 900 - Géographie, Histoire et disciplines auxiliaires
Et qu’il existe également un système de Classification Décimale Universelle (CDU), qui dérive de la classification de Dewey (mise au point en 1895) utilisé dans plus de 40 langues dans le monde.
Classification Décimale Universelle
  • Classe 0 - Sciences et connaissance. Organisation. Information. Documentation. Bibliothéconomie. Institutions. Publications
  • Classe 1 - Philosophie et psychologie
  • Classe 2 - Religion. Théologie
  • Classe 3 - Sciences sociales. Statistique. Économie. Commerce. Droit. Gouvernement. Affaires militaires. Assistance sociale. Assurances. Éducation. Folklore
  • Classe 4 -Linguistique
  • Classe 5 - Mathématique. Sciences exactes et naturelles
  • Classe 6 - Sciences appliquées . Médecine . Technologie
  • Classe 7 - Arts . Divertissements . Sports
  • Classe 8 –  Littérature
  • Classe 9 - Géographie. Biographie. Histoire

En général :

se souvenir que toute information a un prix, toute démarche administrative demande des frais de dossiers… Inutile donc de faire les recherches vous même, si vous pouvez payer quelqu’un qui peut vous fournir des copies… (voire même des originaux si vraiment vous avez de quoi payer)…

 

[adbanniere aout septembre]

Bookmarquez le permalien.

3 Comments

  1. Article très intéressant et bien documenté.
    Seul petit bémol, il est clairement orienté USA…
    Peu être qu’une petite précision en début d’article (genre : « cet article se penche sur l’autre coté de l’Atlantique car le Grand Ancien le veut » serait bienvenue.

    J’ai hâte d’avoir la suite et cela m’a donné envie de jouer à Cthulhu.

  2. Salut Zarcania, très bonne remarque en effet… Mais cela n’est que le début… Nous avons clairement l’intention de « faire sa misère à Cthulhu », sur tous les pays, toutes les époques !!!! Donc ces chapitres ne sont que le début !

  3. Super intéressant, en plus de le conserver sur Scriiipt, vous devriez le soumettre à Trouver Objet Caché dont on connaît le goût des TOCeurs pour l’archivage cthulhien perpétuel.

Les commentaires sont clos.

  • Saisissez votre adresse email pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

    Rejoignez 7 autres abonnés