Maxime Chattam

Maxime Drouot, connu sous les pseudonymes de Maxime Chattam et Maxime Williams, est un romancier français qui, à la suite d’études en criminologie, s’est spécialisé dans le roman policier.

Biographie

Au cours de son enfance, Maxime Chattam fait de fréquents séjours aux États-Unis : sa première destination en 1987 est Portland dans l’Oregon, ville qui inspire son premier roman. Maxime a effectué sa scolarité au lycée Montesquieu à Herblay puis à l’Université Paris XIII-Nord. Durant son adolescence, souhaitant devenir acteur, il prend des cours de comédie au Cours Simon à Paris. Il obtient des rôles pour la télévision et la publicité.

En 1988, il passe quelque temps dans la jungle thaïlandaise. Le journal qu’il écrit alors est sa première expérience avec l’écriture. Il la poursuit au début des années 1990 avec ses premiers essais littéraires d’abord inspirés de Stephen King et notamment du film Stand By Me tiré de la nouvelle Le Corps dans le recueil de nouvelles Différentes Saisons. Il ébauche son premier roman, Le Coma des mortels, qui raconte un mois dans la peau d’un jeune homme plongé dans le coma, à la suite d’un accident qui s’avère être une tentative de meurtre.

Il reprend des études de lettres modernes. Il écrit Le Cinquième Règne, publié en 2003 sous le pseudonyme de Maxime Williams. Ce roman est couronné par le prix du roman fantastique du festival de Gérardmer. Il suit une formation en criminologie pendant un an à l’université de Saint-Denis. Durant cette année, il apprend les rudiments de la psychologie criminelle, de la police technique et scientifique et de la médecine légale.

L’Âme du mal (2002, sous le pseudonyme de « Chattam », en référence à une petite ville de Louisiane) raconte l’enquête menée par Joshua Brolin, transfuge du FBI au sein de la police de Portland en Oregon, aidé d’une jeune étudiante en psychologie. Un tueur abattu semble avoir ressuscité, mutilant ses victimes de manière rituelle, laissant des indices issus de la Bible Noire.

Le deuxième volet de cette trilogie sur le mal, dans laquelle le personnage de Brolin est le fil conducteur, In Tenebris (2003), plonge le lecteur dans les ténèbres de New York. Une femme retrouvée scalpée et traumatisée soutient qu’elle revient de l’Enfer. Aidée de Joshua Brolin qui a démissionné de la police, l’officier Annabel O’Donnel mène l’enquête. Mais devant la multiplication des crimes, ils abandonnent vite la simple piste d’un tueur en série : le tueur n’agit pas seul. Dans Maléfices (2004), Brolin et O’Donnel se trouvent confrontés à un serial killer qui momifie ses victimes dans de la soie d’araignée.

Il a par la suite écrit un préquel à sa Trilogie du Mal, La Promesse des ténèbres. Ce roman a pour héros Brady O’Donnel, le mari de l’inspecteur de police avec lequel Josh Brolin collabore dans In Tenebris.

Maxime Chattam est membre du collectif d’artistes La Ligue de l’Imaginaire.

Les œuvres de Maxime Chattam

Série La Trilogie du mal

  • L’Âme du mal, Michel Lafon « Thriller », 2002
  • In Tenebris, Michel Lafon « Thriller », 2003
  • Maléfices, Michel Lafon « Thriller », 2004
  • Spin-off: La Promesse des ténèbres, Albin Michel, 2009

Série Le Cycle de l’homme et de la vérité

  • Les Arcanes du chaos, Albin Michel « Spécial suspense », 2006
  • Prédateurs, Albin Michel « Spécial suspense », 2007
  • La Théorie Gaïa, Albin Michel « Spécial suspense », 2008

Série Autre-Monde

  • L’Alliance des Trois, Albin Michel, 2008
  • Malronce, Albin Michel, 2009
  • Le Cœur de la Terre, Albin Michel, 2010
  • Entropia, Albin Michel, 2011
  • Oz, Éditions Albin Michel, 2012
  • Neverland, Albin Michel, 2013
  • Genèse, Albin Michel, 2016
  • Ambre (UNICEF), Le Livre de poche, 2018

Série Le Diptyque du temps

  • Léviatemps, Albin Michel, 2010.
  • Le Requiem des abysses, Albin Michel, 2011.

Série Ludivine Vancker

  • La Conjuration primitive, Albin Michel, 2012
  • La Patience du diable, Albin Michel, 2014
  • L’Appel du néant, Albin Michel, 2017

Romans indépendants

  • Le Cinquième Règne, sous le pseudonyme de Maxime Williams – Prix du Roman Fantastic’Arts du Festival de Gérardmer 2003, Masque GF, 2003
  • Le Sang du temps, Michel Lafon, coll. « Thriller », 2005
  • Que ta volonté soit faite, Albin Michel, 2015
  • Le Coma des mortels, Albin Michel, 2016
  • Le Signal, Albin Michel, 2018
  • Un(e)secte, Albin Michel, 2019
  • L‘Illusion, Albin Michel, 2020

Nouvelles

  • Le Messager (2001).
  • Gregory Harville (2001).
  • Le Sommeil des Icares (2003). Feuilleton écrit pour la Snecma à l’occasion du salon du Bourget 2003 et proposé (tant en VF qu’en anglais) sur le site web du salon.
  • Carnages (2006). Pocket hors commerce, 2006. Réédition Pocket Thriller n° 13036, 2009, 92 p
  • Le Fracas de la viande chaude, dans L’Empreinte sanglante… Paris : Fleuve noir, novembre 2009.
  • Maligne, dans 13 à table ! 2014. Paris : Pocket n° 16073, novembre 2014, p. 31-51.
  • Ceci est mon corps, ceci est mon péché, dans 13 à table ! 2015. Paris : Pocket n° 16479, novembre 2015, p. 59-91
  • La dernière lecture, dans Enfant, je me souviens… : nouvelles. Paris : Le Livre de poche n° 34216, mai 2016, p. 47-57.
  • Le Chemin du diable, dans 13 à table ! 2017. Paris : Pocket n° 16745, novembre 2016, p. 23-40.
  • Big Crush, dans 13 à table ! 2021.

Pièce de théâtre

  • Le Mal, 1995

Bandes dessinées

  • La Trilogie du mal. Volume 1, Le Bourreau de Portland / scénario Maxime Chattam ; dessin Michel Montheillet. Coéd. Jungle – Michel Lafon, 2012, 44 p.
  • La Trilogie du mal. Volume 2, Écrit sur les portes de l’enfer / scénario Maxime Chattam ; dessin Michel Montheillet. Coéd. Jungle – Michel Lafon, 2013, 54 p.
  • La Trilogie du mal. Volume 3, L’Âme du mal / scénario Maxime Chattam ; dessin Michel Montheillet ; couleurs Brett Smit. Coéd. Jungle – Michel Lafon, 2016, 56 p.

Pour en savoir plus