[Ambiance] My Gothic is Good

gothic

Statue at Pere Lachaise Graveyard in ParisLe « Gothique », tout le monde en parle et tombe d’accord pour trouver ça bien, mais qui sait vraiment qui il est, le « Gothique »…
A-t-on raison de voir immédiatement des spectres gémissants ou des châteaux en rune dès lors que le mot est lâché…?
A la rédac, il y avait beaucoup d’opinions différentes, chacun voyait du « Gothique » un peu partout. Alors, il ne nous resta plus qu’une solution…

A la tombée de la nuit, nous sortîmes de leurs coffres anciens tous les grimoires que nous possédions, et lançâmes des incantations pour invoquer l’âme éternelle d »un Grand Maître…

[ad#Le livre Noir]

Chacun pensait très fort à un auteur fétiche.

Tad, en transe, marmonna « Stephen… » jusqu’à ce que CC lui rappelle que le King vivait encore… Le Crétin de l’Ombre gémissait « François… »

Puis le tonnerre gronda lorsque la voix sépulcrale s’éleva…

« Qui ose m’invoquer, Moa, H.P. Lovecraft ! »

Tous se tournèrent vers Iso… « Désolé… » dit-il…

Nous étions tous foutus… Tad et Boris se jetèrent chacun sur une bière… Chiant comme il était, HPL allait ouvrir une porte dimensionnelle et nous projeter dans les abîmes de R’lyeh où nous allions surement tous mourir dans d’horribles souffrances…

L’ectoplasme de HPL se formait devant les rédacteurs et leurs amis (Tad, CC et le Crétin, qui ne manquèrent d’ailleurs pas de leur faire remarquer qu’ils étaient responsables mais pas coupables mais qu’ils auraient quand même leur mort sur la conscience…).

Master X déclencha la fonction enregistrement de son mp3, effaçant une magnifique compilation « self-made-black-indus-métal » dernier cri, mais tant pis, il avait une idée poétique…

« La Mort nous sourit, Son sourire est mortel, Comme un coup de truelle. Nous allons mourir, Notre Mort c’est HPL… »

ça y était… Devant nous, complètement formé, à moitié translucide, Lovecraft nous regardait en ricanant… Il murmura : « C’était pour déconner »…

H.P. Lovecraft's grave
The gravestone of H.P. Lovecraft, famed 20th-century horror writer.

Continuer la lecture de « [Ambiance] My Gothic is Good »

La dernière nuit, huis-clos mortel en Ardèche

Scenario pour l’Appel de Cthulhu – « La Dernière Nuit »

Résumé : France, 6 Octobre 1934.

Les Investigateurs, en vacances dans la campagne française ont un accident, une voiture a percuté la leur. Dans l’autre véhicule accidenté, un homme, blessé, il dit appartenir aux services secrets français et ordonne aux Personnages Joueurs de l’aider. L’homme est poursuivi par des tueurs. Le groupe est obligé de se réfugier dans un curieux manoir où vit une femme et son mari, paralytique. Continuer la lecture de « La dernière nuit, huis-clos mortel en Ardèche »

Des vivants chez les morts – Mages, Un danger pour les morts

Il est certaines magies dont la vocation est de s’approprier un pouvoir sur le corps des morts et des non-morts. Certains rituels vaudou et leurs dérivés (essentiellement originaires d’Afrique et d’Amérique du Sud) ainsi que les traditions nécromanciens de l’Europe de l’Est, enseignent les façon de relever les morts.

On dit même que des services de la CIA se sont un jour intéressés  à certains composants des potions vaudou et ont essayé de les synthétiser. D’autres rites permettent de mettre les non-morts hors d’état de nuire. Ainsi à la fin du 19ème siècle, on trouvait dans tous les villages roumains une sorcière

« spécialisée dans l’art de conjurer les vampires… Elles enfonçaient un clou dans le front des défunts », on se doute en prévention de quel danger… (H. Von Wlislocki, 1896)

Continuer la lecture de « Des vivants chez les morts – Mages, Un danger pour les morts »

Des vivants chez les morts – Des arts de la magie…

En règle générale, on parle de trois types de Magie en fonction de la nature des Entités aux quelles le sorcier ou la sorcière va demander ses faveurs. On obtient ainsi la Magie Blanche, Grise ou Noire.

Le Mage Blanc tire ses pouvoirs d’Entités bénéfiques et aimantes connues sous bien des noms : anges, saints, totems, êtres de lumière, esprits gardiens… Ils sont avares de service, car ils exigent une dévotion franche et humble qui fait faute de nos jours… Les rites sont rarement fastueux mais demandent méditation, paix avec soi et les autres, abandon… Ces Entités communiquent de moins en moins avec les hommes et semblent se retirer de notre sphère de conscience.

[adLe ]
Continuer la lecture de « Des vivants chez les morts – Des arts de la magie… »

Des Vivants chez les morts – Du commerce des âmes

Il semblerait que les Entités les plus enclines à servir les hommes se nomment « Démons ». Ils se manifestent toujours prudemment, gardant secrète leur nature profonde. Parfois, ils passent pour être de belles sorcières ou de simples mortels.

Les Démons ne rechignent pas à exhausser les vœux les plus futiles en échange de petites exactions apparemment innocentes… C’est sans compter sur leur terrible sens du profit et cette habileté hors du commun à appâter les mortels les plus respectables… De plus, les Démons ont tout le temps devant eux…

Lorsque le mortel est prêt, le Démon lui propose le Pacte. C’est le state ultime de l’Asservissement, la Damnation. Le mortel accepte de recevoir l’enseignement maléfique du Démon pour assouvir tous ses désirs sur cette terre. en échange, son âme reviendra au Démon lorsque la mort viendra.

Notez que l’exécution des sorts devient plus périlleuse une fois le Pacte passé. Or les sacrifices humains sont au centre des cérémonies les plus prestigieuses. Avant de se repaitre de son âme, le Démon s’en sera fait livrer un grand nombre par son serviteur…

Souvent piégé d’une manière ou d’une autre, ce sorcier peut parfois retrouver sa liberté (sauf si sa damnation est consommée de son vivant, c’est à dire s’il mérite l’Enfer sans avoir passé le Pacte). Il ne peut s’agir que d’une épreuve avant l’Illumination…

[ad#Le livre Noir]

Voir aussi : Faust

Des vivants chez les morts

L’article qui suit est une aide de jeu d’ambiance pour Mage L’Ascension. Je préfère prévenir à l’avance, en vous disant : attention, c’est une fiction, c’est pour du jeu de rôle, on ne sait jamais. Et d’ajouter… amusez-vous quand même…
Iso

Les sorcières et sorciers, présent depuis la nuit de temps, sont le lien entre la vie et la mort, le bien et le mal, le rationnel et l’irrationnel. Ils lisent dans l’avenir, voient dans l’invisible… Il sont ceux qui connaissent le mieux les créatures des ténèbres; Certains en côtoient, d’autres s’en servent pour leur propre compte, mais tous les craignent ou s’en méfient… Il n’est pas toujours facile de rester en vie une fois que l’on a fait le premier pas vers l’obscurité..


« Ce n’est pas la mort, ni le pêché , qui le mène au lieu sombre, il y vient pour s’instruire à vos tourments affreux… »

Dante, L’Enfer, Chant 28

Continuer la lecture de « Des vivants chez les morts »

Chacun sa fin

Que de légendes, de mythes, de folklore sur les manières d’éliminer les Vampires et les Démons-loup…

Mais d’une manière générale, force est de constater que les traditions ont du bon…

Ainsi, pour les vampires, il s’agit le plus souvent d’immobiliser la créature en transperçant son cœur (détériorant ainsi le réservoir de sang du Non-mort, c’est la technique anglo-saxonne) ou la décapitant (oui, c’est dur de se battre la tête dans le sac, c’est la technique slave).

Continuer la lecture de « Chacun sa fin »

Les Maudits

Il est un type de personnage d’horreur gothique dont nous avons peu parlé jusqu’à présent. Il s’agit de l’archétype du Maudit…

Non, il ne s’agit pas forcément d’un archéologue et d’une momie…

Dans toutes les campagnes, du middle-west américain aux steppes de Russie, on trouve des diseuses de bonne aventure, des rebouteux, des magnétiseurs… Qui sait quels secrets ils cachent vraiment… De plus, les grandes cités urbaines regorgent de sectes, d’astrologues, de mages et autres devins qui louent leurs services à tous, du cadre à la lycéenne…

Ainsi, nul n’est à l’abri…

Mais les sorciers ne sont pas les seuls à maudire des mortels. Certaines Entités, les Démons, et certains Revenants sont aussi des maîtres de l’Asservissement. Ils agissent souvent dans le cadre d’une malédiction familiale, mais aussi au hasard ou grâce à un catalyseur (dans les deux extrêmes, cela peut aller de la bague de mariage du papa au château écossais du fiancé de Jenny…)

Mais que les signes ne vous trompent pas. Narcolepsie, dépression, schizophrénie, cancers foudroyants, tumeurs, suicides, morts violentes….

Ils sont partout !