Peut-on être chrétien et faire du jeu de rôle ?

«Dieu est amour : celui qui demeure dans l’amour demeure en Dieu, et Dieu en lui» (1 Jn 4, 16).

Vous vous demandez certainement quel est le rapport entre le jeu de rôle et Christ ? En relisant un article de 01Net sur le CES 2011 je suis tombé sur cette interview de Gamers Chrétiens qui se concluait ainsi :

[...]Mais alors, que pensent les membres de Gamechurch des jeux violents comme GTA, souvent bien loin des valeurs chrétiennes ? « Cela ne pose aucun problème, des études montrent que les jeux violents ne rendent pas les gens violents. » Et de conclure que « Jésus ne serait sûrement pas le dernier à cumuler les frags dans un FPS… » [...]

Tout cela n’a qu’un rapport très lointain avec les jeux de rôles sur table tels que les rôlistes dont nous parleront ici les jouent. Cependant… Il convient tout de même de se poser la question, en tant que parent, en tant que croyant, en tant que chrétien, les jeux de rôles sont-ils bons et sont-ils compatibles avec la foi ?

Premier rappel, qu’est-ce que le jeu de rôle ?

chez Imaginez.Net :

Un jeu de rôle est un loisir pratiqué en commun par un groupe de personnes et qui a pour objet la simulation de la vie quotidienne et souvent aventureuse de personnages fictifs par l’improvisation théâtrale verbale mais généralement pas gestuelle. Il constitue une version mature des jeux d’enfant «pour faire semblant».
La particularité essentielle du jeu de rôle est son absence totale d’intéressement, d’enjeu. Aucun participant n’est désigné gagnant ou perdant en fin de partie. Le but de chacun est de partager avec les autres une histoire divertissante, stimulante intellectuellement, émouvante, et non de prouver une quelconque supériorité.
Il importe de distinguer deux éléments dans un jeu de rôle : le jeu en tant que produit, que texte rédigé, et le jeu en tant qu’activité pratiquée. Toute activité qui ne correspond pas à certains des critères détaillés ci-dessous n’est pas, quoi qu’en disent ses responsables de la communication ou même ses pratiquants, un jeu de rôle, même si elle peut y être apparentée. De même, un produit qui présente toutes les caractéristiques objectives d’un jeu de rôle peut être pratiqué par des personnes immatures ou mal informées d’une façon qui n’en fait pas un jeu de rôle.

Chez la FFJDR (en une phrase) :

Le jeu de rôle est un loisir qui consiste à s’installer avec quelques amis autour d’une table pour décrire de façon collaborative les aventures de personnages fictifs évoluant dans un monde imaginaire.

Ne pas confonde Des jeux de rôles et le jeu de rôle…

Cela peut paraître étrange, mais c’est essentiel pour la bonne compréhension et le jeu en famille : Donjons & Dragons, l’Appel de Cthulhu, sont considérés comme étant des modèles ou des exemples de jeu de rôle, mais ils Ne SONT PAS à eux seuls le jeu de rôle.

En lisant les différentes définitions l’ont remarque « le jeu de rôle » est un principe, une base, une forme de jeu de société. De la même manière que l’on différencie les jeux de carte… Il n’y a pas que le Poker et la belote, il existe des centaines, voire des milliers de jeu de cartes… Ainsi, il existe des milliers de jeux de rôles, et autant de façons d’y jouer que de joueurs ou de groupes de joueurs.

Le jeu de rôle est un jeu de paix

Tout le monde peut faire du jeu de rôle ! Nous avons maintenant suffisamment de recul depuis l’invention et le développement de nombreuses formes de jeu de rôle :

le jeu de rôle est intergénérationnel, et le le jeu de rôle est familial :

Les premiers joueurs qui ont commencé dans les années 70 ou 80, ont fondé des familles et jouent désormais avec leurs enfants. A l’occasion de festival ou de journées de découvertes du jeu vous pouvez voir des familles entières parcourir les allées et parfois s’assoir autour d’une table pour découvrir le jeu de rôle.

Puisqu’il s’agit de s’assoir autour d’une table et de discuter, c’est un loisir ouvert à presque tout le monde, à condition d’avoir la capacité de discuter paisiblement.

Le jeu de rôle offre tellement de libertés qu’il n’est pas nécessairement un jeu violent. C’est une habitude, une mauvaise habitude, prise par notre société moderne, que de banaliser la violence. Hors Or, il n’est absolument pas obligatoire de simuler ces actions : se battre, de combattre, de tuer,  faire de la magie.

Dans un jeu, puisque tout n’est qu’imagination, rien s’empêche de vivre des aventures positives, ou conformes à l’idéal chrétien d’amour et de paix…

Faire d’une partie de jeu de rôle, un moment de détente et de rire, pour découvrir, résoudre des énigmes, inventer, aider les autres, apporter le bonheur… Et pourquoi pas, lutter contre l’obscurité et la superstition.

Il n’est nul besoin, ni recommandé, de se prendre pour un sorcier, un démon, un tueur, pour s’amuser… Et le jeu de rôle, n’a d’autre but que d’apporter un moment de bonheur entre amis autour d’une table. Se divertir en famille et entre amis, voilà de saine activités qui font un bon chrétien.

image pedagogiepaix Peut on être chrétien et faire du jeu de rôle ?

S’il n’existe aucun jeu de rôle qui convienne à votre pratique, alors inventez-le !

C’est l’autre avantage des jeux de rôle… si un jeu ne vous convient pas, vous pouvez (vous devez) le modifier. Car c’est un des grands principes des jeux de rôles, les règles n’ont qu’unique but que la bonne entente autour de la table, et tous doivent s’accorder sur l’acceptation des règles. Quand à la toile de fond du jeu, le monde dans lequel les aventures imaginaires prendront forme peut être ce que vous voulez. A vous joueurs et bon chrétiens, d’écrire et raconter une histoire qui soit en adéquation avec les préceptes du Seigneur.

Jeu de rôle chrétien ?

Il existe peut-être, ou alors il va falloir l’inventer. Il n’est plus a démontrer cette évidence : on apprend mieux en jouant. Et pourquoi ne pas utiliser les principes du jeu de rôle pour faire découvrir la parole du Seigneur ?

Mais sans aller jusque là, le jeu de rôle est un très bon média pour l’apprentissage en général, pour l’éveil à la culture, l’éveil à la curiosité, l’aide à la lecture… Et l’histoire de la chrétienté regorge d’éléments que bon nombre de personnes, enfants ou adultes ont oublié. Et le jeu peut être un moment où l’apprentissage se fait d’autant mieux, qu’il est fait avec plaisir et émulation.

Car, oui, le jeu de rôle est chrétien, car il est coopération et aide, et non pas individualisme et abandon.

Article édité le 12/06/2013 : correction de fautes d’orthographe, de coquilles et de mise en forme du texte

Bookmarquez le permalien.

7 Comments

  1. Rétrolien:Peut-on être chrétien et faire du jeu de rôle ? « Le joyeux monde des Jeux de Rôles

  2. Ah, au moins un qui non seulement pense comme moi, mais également agit sur ce fait.

  3. Rétrolien:Peut-on être chrétien et faire du jeu de rôle ? | Radio Prédication - WebRadio Chrétienne Evangélique | Scoop.it

  4. encore une bonne idée cet article! dans la lignée du Moi, rôliste! Ayant eu droit à mon catéchisme étant jeune, je me souviens bien de deux choses; Nous utilisions des TO7 comme ordinateur, avec stylo optique, et notre professeur nous questionnait régulièrement afin de demander ce que nous aurions fait, à la place des personnages du grand livre… Pratiquement du jeu de rôles! D’ailleurs en guise de dès, nous aurions du balancer les ordinateurs, mais à l’époque, ils me semblaient énormes et… En fait ils sont toujours énormes!

    Je ne sais pas si l’initiative a été lancée quelque part, mais une session en langage des signes, ce doit être mortel!

  5. Une remarque sur la forme :

    «Hors, il n’est absolument pas obligatoire de simuler ces actions.»

    Même s’il y a un effet de mode qui consiste à mal écrire le mot, ça serait sympa d’écrire OR qui je le rappelle est une conjonction de coordination.

  6. Correction apportée, ainsi que d’autres. Merci.

  7. Bonjour! ça y est! Le premier forum RPG Chretien/ Biblique à été créé! Rendez-vous sur http://restezconnectes.xooit.fr/

    Salutations fraternelles.

Les commentaires sont clos.

  • Saisissez votre adresse email pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

    Rejoignez 7 autres abonnés