Du Bureau of Investigation au FBI

Certainement un incontournable des années 20 et 30, l’agent du FBI ! On l’imagine comme un super policier incorruptible durant la prohibition, luttant contre la mafia… Sauf que en fait ce n’est pas tout à fait ça.

Le contexte de la création du Bureau

En 1896, le National Bureau of Criminal Identification est créé. Il fournit aux différentes agences gouvernementales du pays des informations permettant d’identifier les criminels connus.

L’assassinat du président William McKinley en 1901 a laissé l’impression que l’Amérique était menacée par des anarchistes. Les ministères de la Justice et du Travail tenaient des registres des anarchistes depuis des années, mais le président Theodore Roosevelt souhaitait davantage de pouvoir pour les surveiller.

Le ministère de la Justice chargé de la réglementation du commerce entre États depuis 1887, manquait cependant de personnel pour le faire. Cependant peu d’efforts avaient été déployés pour remédier à la pénurie de personnel jusqu’à ce qu’un scandale de fraude foncières massives éclate dans l’Oregon, au tournant du XXème siècle. Le président Roosevelt charge alors le procureur général Charles Bonaparte d’organiser un service d’enquête autonome relevant uniquement du procureur général .

Bonaparte

Bonaparte contacte d’autres agences, y compris les services secrets américains, pour obtenir du personnel, notamment des enquêteurs. Le 27 mai 1908, le Congrès interdit au ministère de la Justice d’utiliser des employés du Trésor, craignant que la nouvelle agence ne serve de département de police secret.

Toujours à la demande de Roosevelt, Bonaparte décide donc d’organiser le Bureau of Investigation, qui disposerait alors de son propre personnel d’agents spéciaux.

Par Iso

Tenancier et créateur de scriiipt.com
Rôliste de très longue date et amateur de fantastique.
Rien à ajouter.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.