Du Bureau of Investigation au FBI

Certainement un incontournable des années 20 et 30, l’agent du FBI ! On l’imagine comme un super policier incorruptible durant la prohibition, luttant contre la mafia… Sauf que en fait ce n’est pas tout à fait ça.

En 1934, le FBI va acquérir des Thompson après la tuerie de Kansas City.

« Le massacre de Kansas City » : la fusillade et le meurtre de quatre agents et d’un fugitif criminel au dépôt ferroviaire de la gare de Kansas City, dans le Missouri, le matin du 17 juin 1933. Cet événement s’est produit dans le cadre de la tentative du gang de Vernon Miller pour libérer Frank  » Jelly  » Nash, un prisonnier fédéral. À l’époque, Nash était sous la garde de plusieurs policiers qui l’escortaient jusqu’au pénitencier de Leavenworth, au Kansas, d’où il s’est échappé trois ans plus tôt.

Avant cet événement, les agents de Hoover n’avaient pas le pouvoir de porter des armes à feu (bien que certains agents le faisaient de leur propre chef) et de faire des arrestations (ils pouvaient faire une « arrestation citoyenne », puis appeler un US Marshall ou un agent de la police locale), mais un an plus tard, le Congrès a donné l’autorisation légale au FBI pour le port d’arme et de faire des arrestations (en mai et juin 1934). En 1935 Le FBI a acquis ses premières mitraillettes Thompson (115) et des fusils Winchester modèle 1907.

winchester 1907

Par Iso

Tenancier et créateur de scriiipt.com
Rôliste de très longue date et amateur de fantastique.
Rien à ajouter.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.