Casque en défenses de sanglier

La version historique

Casque en défenses de sanglier
Casque en défenses de sanglier. Musée archéologique d’Héraklion. Ce casque, daté de 1450 à 1400 av. J.-C., est originaire de Cnossos.

Un casque en défenses de sanglier est un casque de combat composé de défenses de sanglier, lui donnant une grande dureté grâce à l’ivoire. Issu de la civilisation minoenne, il est décrit par Homère dans la guerre de Troie.

Le casque est composé de très nombreuses défenses de sanglier. Les défenses sont montées sur un morceau de cuir, dont l’intérieur est tapissé de feutre. Chaque sanglier n’ayant que deux défenses, de très nombreux animaux sont requis pour constituer un casque.

Ce casque est fabriqué par les Minoens ; divers exemplaires datés entre -1650 et -1150 ont été découverts, mis au jour par des fouilles archéologiques. Le casque est également décrit par Homère et peint sur des fresques.

Casque en défenses de sanglier
Exposition Homère 2019 Casque à dents de sanglier 14e siècle ou 13e siècle avant JC Provient de la tombe à chambre de Spata (Grèce), collectop, du Musée national archéologique d’Athène

La version Gloranthienne

Casque en défenses de sanglier

Sur Glorantha, ce type de casque est essentiellement présent dans la Ceinture Barbare (Ralios, Péloria, Maniria, Fronéla), mais aussi en Esrolia où il fait partie du type de casque préféré des Kimantorings (l’armée régulière d’Esrolia).

Casque en défenses de sanglier
MatièreTypeLocalisationAbsorbeENCCoûtDép. Silencieux
Défenses de SanglierCasque ouvert19-2031100