MartiaLARP, le GN, les arts martiaux ? Tout un univers à découvrir

martialarp

[Communiqué de presse]

MartiaLARP acquiert 2 nouveaux animateurs et lance une saison de 16 semaines

Québec, 11 juin 2014 – La maison de production MartiaLARP qui a comme mission de diffuser des émissions sur des techniques d’armes ludiques a obtenu la collaboration de 2 nouveaux animateurs qui ont été sélectionnés pour leur savoir poussé des techniques de combats de et de l’escrime médiévale historique. Leur présence permet d’augmenter grandement la grille horaire des émissions du canal et de mettre en lumière deux innovations de l’entreprise : son manifeste martial et sa boutique d’armes de GN.

L’un des nouveaux animateurs est Miakim L’heureux qui fut champion du tournoi de GN «Gladiamort» des Terres de Bélénos deux années de suite en plus d’être enseignant de combat récréatif auprès des jeunes de sa municipalité. L’autre animateur est Philippe Mongrain, un escrimeur de vive-lame qui a participé à plusieurs championnats de HMB (historical médieval battle). Celui-ci est venu offrir son expertise pour renforcer l’aspect historique des techniques utilisées.

MartiaLARP à donné un gros effort de production pour l’été 2014 afin d’offrir deux émissions par semaine, les lundis et mercredis à 11h AM (heure de Montréal), pendant 16 semaines consécutives.

Au cœur des publications, l’entreprise expose deux innovations importantes. D’une part, son manifeste écrit exposant sa philosophie martiale et les nombreux apports des autres combattants de la communauté des armes à la recherche d’une vision sportive unifiée. De l’autre part, sa boutique en ligne d’armes de GN et de programme d’entraînement thématique selon les styles des trois animateurs.

L’entreprise MartiaLARP vise à diffuser des émissions motivationnelles et éducatives au public amateur de GN et de combats armés. En tant que courant martial, elle vise à faire de la recherche après des différents groupes de combat gravitant autour de la communauté médiévale. Aussi, les publications seront anglicisées en 2015 pour faciliter l’intégration géographique des différents groupes de pensées.

Les costumes, ça compte aussi

Phénomène presque indissociable du jeu de rôle, le goût pour le costume ! On peut faire du jeu de rôle autour d’une table sans avoir à se costumer ou se maquiller. Mais parfois on a envie d’aller plus loin, et on peut avoir envie de faire vivre un personnage en se costumant, que ce soit le temps d’un jeu de rôle Grandeur Nature, le temps d’une Soirée Enquête ou lors d’un défilé Cosplay

Et si vous voulez en savoir plus sur ces composantes des Cultures de l’Imaginaire, je vous recommande l’ouvrage suivant :

CULTURES DE L’IMAGINAIRE, FESTIVALS ET COLLECTIVITÉS TERRITORIALES

Une ressource inexploitée au service du développement local
François Vanhille
Les cultures de l’imaginaire recouvrent des pratiques de loisirs variées : le jeu de rôle, la reconstitution historique, le cosplay, le jeu vidéo ou encore le jeu de société. Cet ouvrage propose une étude de ce public connecté dans une culture plurielle, globalisée par les nouveaux médias et technologies, afin de définir dans quelle mesure leur activité participe au développement local par la médiation culturelle.

Et maintenant on s’en met plein les yeux !

[GN] Atelier Feral, d’impressionnantes créations !

©2013-2014 Feral-WorkshopAtelier Féral (Feral Workshop) à été créé en 2012 par deux jeunes personnes qui désiraient partager leur passion.

Du cuir au tissu, nous essayons de créer des armures et des vêtements qui sont à notre image, soit unique et spécial.

Feral-Workshop sur facebook

Le prix des commandes peut varier selon les demandes des gens. Tout les articles ainsi que les créations sur mesure vendu par l’atelier sont, non-remboursable et non-échangeable.

Les coordonnées