Un mariage Orque

Les orcs ne sont pas que des brutes épaisses avides de chair humaine, ou des bêtes barbares incapables de subtilité ou de réflexion.

Les romans de Stan Nicholls, (la saga Orcs) sont là pour le démontrer…Cette série de photo de la cosplayeuse RedGodHelp (phographiée par Minakami) représente un personnage de la série de jeu vidéo Lineage.

[cincopa AQBAXALWA1a2]

Cyrign – demi-drow

half-drow

Les Drows (ou Elfes Noirs) sont des créatures terriblement dangereuses dans les univers de Donjons & Dragons. Et en particuliers ceux des Royaumes Oubliés. Les lecteurs des aventures de Drizzt (par R.A. Salvatore) connaissent bien ces Elfes :

Les sociétés des elfes noirs sont de celles où il est le plus difficile de survivre. Les drows adorent le plus souvent la déesse araignée Lloth (ou Lolth) et ces sociétés sont donc à son image : fondées sur le chaos et la haine. Ce sont généralement les femelles prêtresses de Lloth qui dirigent. Ces matrones sont à la tête de maisons qui se livrent à des vendettas fratricides. Quand une maison sombre, tous ses ressortissants sont pourchassés et exterminés afin de ne pas laisser de témoins. La « justice » de Lloth précise en effet que sans témoin, aucune accusation ne peut être portée.

Quelques enclaves drow s’éloignent de ce modèle. L’influence de Lloth sur celles-ci est faible et ce sont alors les sorciers mâles qui dominent, souvent avec la bénédiction du dieu Vhaeraun. Cela reste cependant exceptionnel et la plupart des cités drows sont à l’image de la plus connue d’entre elles, Menzoberranzan, où Lloth et ses prêtresses règnent sans partage.

Les Drows font de temps en temps des razzia à la surface. Des sorties meurtrières. Et de temps en temps, des êtres métissés naissent de ses incursions violentes. Ce sont des demi-drows :

Dans la plupart des pays, les demi-drows sont rares. Comme la plupart des elfes noirs sont malfaisants, ils ne s’accouplent généralement avec les humains que par le biais du viol ou de l’esclavage. Les demi-drows ont la peau sombre, les cheveux gris ou argentés, et des yeux de couleurs vériées. Souvent, ils sont aussi mauvais que leurs parents, avec en plus l’amertume de n’être que des membres inférieurs au sein de la société drow. Chez les humains, ils font l’objet de la même méfiance que leurs cousins pure souche. Malgré tout, on trouve plus de bons demi-drows que de bons drows.

source Neverwinter Nights

Traits raciaux (pour D&D, à adapter)

  • Résistance aux enchantements : Immunité contre les sorts et effets magiques de type sommeil, et bonus racial de +2 aux jets de sauvegarde contre les sorts et effets magiques de l’école d’Enchantement.
  • Vision dans le noir : Les demi-drows voient à 18 mètres dans le noir le plus complet.
  • Sens aiguisés : Bonus racial de +1 aux tests de Détection, Fouille et Perception auditive.
  • Aimable : Bonus de +2 aux tests de Diplomatie et de Bluff.
  • Classe de prédilection : Aucune. La classe la plus élevée d’un demi-drow multiclassé n’est pas prise en compte lorsqu’il s’agit de déterminer s’il subit ou non un malus de PX.

Cyrign est une Demi-Drow

Ce personnage est né de l’imagination de Douglas Lloyd et de la Cosplayeuse Shantel Knight. A l’occasion de la sortie d’un module pour Pathfinder (Where’s my Spellbook) édité par Blackbyrne Publishing, une vidéo et un photoshoot on complété la promo lors d’une FanExpo en aout 2012.

Cyrign Half-DarkSources :

  Blackbyrne publishing Half Drow Shantel Knight

Les Jeux de rôle et le Cosplay

Cosplay

Sur les divers médias sociaux auxquels nous participons, nous avons pris l’habitude d’alimenter régulièrement une (ou plusieurs) rubriques consacrées au .

Comme par exemple :

  • Le Tumblr Das Coven, (Du Cosplay, des séries tv, des geekeries, du (RPG), des grandeurs nature (LARP), un peu de culture LGTB, de la Wicca , de la SF et Fantasy, du metal et de l’Indus de temps en temps…)
  • Les tableaux Pinterest, So Cosplay et le groupe communautaire Cosplay ans Costumes,
  • Le scoop.it consacré aux cosplay qui porte le nom de « Choose the cosplay« 

Mais dans tout ça quel est le rapport avec les jeux de rôle ?

Cosplayers et rôlistes se retrouvent souvent au même endroit, lors de festivals ou conventions avec des thématiques liées à la Science-Fiction ou au fantastique. Pourtant, les uns et les autres n’ont pas toujours les mêmes centres d’intérêts, et certains sont plus photogéniques que d’autres… Pour être plus clair : les cosplayers (euses) attirent plus facilement les photographes que les tables de jeu de rôle.

Pourtant, on trouve des points communs. Les rôlistes sur table finissent de temps en temps par faire des jeux de rôle grandeur nature, et donc ils finissent costumés… Et là, ils attirent aussi les photographes…De là à dire que le jeu de rôle sur table, c’est pas très photogénique…

Mais cosplay et jeux de rôle ?

Question d’inspiration et d’illustration. Comme on dit, une image vaut mieux qu’une longue explication. On se rend vite compte que lors d’une partie de jeu de rôle, il est plus facile de sortir une photo pour montrer à quoi ressemble tel ou tel personnage que de se lancer dans une description foireuse que chacun interprète à sa façon. Et les cosplayer de la Terre entière s’amuse à se costumer en a peu près tout, des personnages de jeux vidéo, de comics, de dessin-animé, d’anime

par exemple :

Cosplay de Spaces Marines

Ou un cosplay du Chasseur de Démon dans Diablo 3, c’est mieux qu’un dessin (même génial)

Chasseur de Démon dans Diablo 3

Sans compter que pour certains d’entre nous il est plus facile de s’identifier à une photo réaliste qu’à un dessin (même hyper réaliste).

Nous allons donc, régulièrement, même sur le site de scriiipt.com poster quelques photos de Cosplay, dans le but d’illustrer des personnages de jeu de rôle (des PNJs).