Follow The Camera, un Thriller robotique

« Follow The Camera » (Suivez La caméra) est un thriller Hitcockien qui se déroule à San Francisco dans un futur proche. Aux commandes du , Bastiaan Koch, qui s’est fait remarqué pour ses exosquelettes, et ses Mecha (dans Pacific Rim par exemple).

Pour l’instant, on ne sait que peu de choses de l’histoire… Une attaque sur San Francisco, et l’on va suivre son traitement via divers médias.

Les images qui filtrent sur la page facebook officielle (https://www.facebook.com/followthecamera)  laissent voir ces robots-flics assez impressionnants, et quelques extraits de dialogues qui font penser à I-Robot (ou plutôt Ghost In The Shell peut-être)

Suivez les infos aussi sur le site de la production : http://www.marauderfilm.com/projects/follow-the-camera/

Les armes futuristes dessinées par Aaron Beck

Concept-weapon-designs-Halo-Avatar-Aaron-Beck-1Le nom d’Aaron Beck ne vous dit peut-être rien, mais vous avez probablement déjà vu son travail… Il s’est essayé à de nombreux arts : illustration, film design, photographie, animation, clips, etc. En ce moment, il travaille pour Weta Workshop comme senior conceptual artist.

Sur son blog (http://skul4aface.blogspot.fr) vous trouverez de nombreux (vraiment très nombreux) dessins, croquis, photos de son travail… pour Elysium, pour Avatar, et d’autres films ou projets.

Vous êtes rôlistes, Meneur de jeu, concepteur de votre jeu à vos heures perdues ? Et vous cherchez des armes futuristes ? Ok, alors faites donc votre marché, il ne vous reste ensuite qu’à inventer les carac…

Les armes présentes sur Pandora (Avatar)

tumblr (21)

Les armes de Elysium

 

[Et si c’était un jeu de rôle ?] Crash Canyon

crashcanyon-high-res-post

Genre(s) : Animation, Humour
Date de création : 2011
Nationalité : canadienne
Saison(s) : 2
Épisodes : 26

Résumé : Nous suivons les mésaventures de la famille Wendells, une famille canadienne typique (? enfin, carrément dysfonctionnelle) qui tombe accidentellement d’une falaise sur la route de ses vacances et qui finit au fond d’un canyon éloigné de tout.

Le plus surprenant est que le canyon abrite beaucoup d’autres personnes qui ont conduit, ont fait de la chute libre ou ont fait du vélo jusqu’à cette zone déserte – et aucun d’eux ne semble pouvoir partir !

Dans le premier épisode on apprend que le canyon fait 4 km de profondeur (un peu abusé, mais bon, c’est du dessin animé), que 25 personnes y sont coincées depuis des années, et que les téléphones mobiles ne captent pas le réseau…

En faire un jeu de rôle ?

Pas sérieux ? Oui, on peut rester dans le coté toonesque et en faire des tonnes. Le pitch qui tient en deux phrases peut permettre de tenir des heures et des heures. Entre les tentatives débiles d’évasion du Canyon, l’exploration du dit Canyon, et l’organisation de la survie au quotidien… C’est une sorte de huis-clos à grande échelle.

Sérieux et réaliste ?

Cela demanderait quelques adaptations, mais c’est tout à fait possible… Après tout, vous avez été nombreux à regarder la série TV « LOST » non ?

[Inspi] Pumzi, court-métrage Dystopique Kenyan

Dans un Kenya futuriste, Asha, une jeune scientifique se décide à quitter l’entourage confiné de la ville a la recherche d’une Utopie verte.

pumzi2192010

La nature a disparu. À l’extérieur, tout est mort. Asha vit et travaille en tant que conservatrice de musée dans une des communautés d’intérieur que dirige le Conseil de Maitu. Un jour, elle trouve dans son courrier une boîte contenant de la terre. Elle y plante une ancienne graine qui commence à germer instantanément. Asha demande au Conseil l’autorisation d’enquêter sur la possibilité d’une vie à l’extérieur, mais celui-ci refuse de lui délivrer un visa de sortie. Asha s’échappe de la communauté pour explorer le monde extérieur laissé pour mort, planter la jeune pousse et peut-être, trouver de la vie.

PUMZI (Kenya 2010), court métrage

  • Réalisatrice et Scénariste : Wanuri KAHIU
  • Couleur: 21′
  • Interprétation : Kudzani Moswela (Asha)…

Le film perdu de Drakula

Drakula halála (la mort de Dracula), film Hongrois de 1921. En effet contrairement à la croyance répandue, Nosferatu de Murnau, n’est pas la première adaptation du Dracula de Bram Stoker. En 1921, Karoly Lajthay réalisait une version hongroise de Dracula, mais hélas, il ne subsiste plus une seule trace de ce film. Mis à part quelques affiches et photos…
Attention, le synopsis du film nous révèle cependant qu’il ne s’agit pas vraiment d’une histoire de vampire, mais plutôt de l’histoire de quelqu’un qui se prend pour un vampire.

DrakulahalalaDracula est pensionnaire d’un asile d’aliénés à proximité de Vienne. Il est soigné car il souffre d’une obsession : Il pense être immortel. Lors d’une visite à son père Mary Land, couturière de 16 ans, va tomber dans les griffes de Dracula. En effet deux fous jouant aux médecins veulent absolument opérer les yeux de Mary, ce qui la bouleverse et qui l’a contraint à se reposer à l’hôpital. La jeune fille plonge alors dans un cauchemar. Séduit, Dracula la kidnappe….

Réalisateur : Lajthay Károly
Production : Corvin Filmgyár
Scenario : Lajthay Károly, Mihály Kertész (Michael Curtiz, futur réalisateur de Casablanca)

Casting : Paul Askonas (Drakula), Margit Lux (Mary Land), Elemér Thury (Doctor), Lajos Réthey (Fake doctor), Aladár Ihász (Assistant), Karl Götz (Funny man), Dezsö Kertész (George), Lajos Szalkay, Zoltán Dezső, Hatvani Károly, Oszkár Perczel, Károly Hatvani, Anna Marie Hegener, Paula Kende, Lene Myl, Magda Sonja, Béla Tímár

Paul Askonas (Drakula) et Margit Lux (Mary)
Paul Askonas (Drakula) et Margit Lux (Mary)

Drakula halala fait parti de cette poignée de films réalisés en Hongrie à cette époque (les années 20). La plupart de ces films se basent sur des romans populaires mais ce film est très différent. L’acteur qui tient lee rôle principal, Paul Askonas, est apparu dans deux films hongrois et autrichiens, des films fantastiques ou d’horreur, comme Labyrinth des Grauens (1921, Labyrinth of Horror). Le réalisateur Lajthay Károly, était réputé être un spécialiste de thrillers et il était reconnu pour son style à l’atmosphère unique, pourtant il n’a jamais dirigé un autre film – pourquoi, et que lui est-il arrivé ? Des rumeurs évoquent un problème de boisson.

La Hongrie est le pays des films muets perdus. 600 films réalisés entre 1912 et 1930, et seulement de quarante-cinq films complets ont survécu. Drakula halala n’est pas parmi eux – où est-il ?

Après la Grande Guerre l’industrie cinématographique hongroise est modeste, et elle a beaucoup souffert sous la crise politique. En 1919, le révolutionnaire Béla Kun a établi un gouvernement communiste, qui s’est effondré après seulement quelques mois, pour être remplacé par le régime militaire brutal de Miklós Horthy.
Kun avait nationalisé l’industrie du film et un plan ambitieux de production a été établi. Mais Horthy était ouvertement antisémite et il méprisait l’industrie cinématographique ; il a persécuté de nombreux cinéastes (dont le malheureux directeur Sándor Pallos qui a été torturé à mort pour avoir fait un film basé sur un roman de Gorki). Beaucoup dans l’industrie cinématographique ont fui, comme Sándor László Kellner (Alexander Korda) et Mihály Kertész (Michael Curtiz).

Inspiration Rôliste

Les années 20 ? Pourquoi ne pas jouer à l’Appel de Cthulhu ? Il est intéressant de constater que la famille de Miklos Horthy est originaire de Transylvanie…

[Websérie fantastique] Warjan -1- Traque

Qu’est-ce que Warjan ? Il s’agit d’une websérie réalisée par l’association Ba’al Conception qui essaye de mettre en avant le patrimoine de la Lorraine lors des tournages en cherchant des lieux historiques ou visuellement esthétique.

A ce jour 4 épisode d’une dizaine de minutes chacun. Prévue pour l’instant une première saison de 10 épisodes dont la trame est déjà établie et Ba’al Conception cherche toujours du monde pour étoffer leurs épisodes avec de nouveaux personnages éphémères ou récurrents.

N’hésitez pas à donner votre avis sur les épisodes et à partager un maximum.

Premier épisode de la websérie Mosellane Warjan, le sanctuaire. La Loge et le Sanctuaire se livrent une bataille acharnée depuis des années, la raison de cette guerre concerne les anormaux. Sauf que les uns cherchent à les protéger tandis que les autres veulent faire disparaitre ces anomalies de la surface de la Terre.

Retrouvez les épisodes et d’autres infos sur le site de la websérie http://baalconception.wix.com/warjan

[Inspiration] Le Frère du Guerrier

le-frere-du-guerrier

Le XIIIe siècle, en France, C’est un temps rugueux, âpre, charnel. Pour vivre, pour survivre, il faut des armes, lesquelles choisir ? Thomas, le mercenaire, a choisi les armes de fer,  les armes de la guerre qui donnent le pouvoir de punir, de tuer. Son cadet, Arnaud, les armes de la connaissance qui donnent le pouvoir de lire, de guérir : le pouvoir de la connaissance.

Un jour, après des années d’absence, Thomas, l’aîné, le mercenaire, le corps marqué de cicatrices plus ou moins valeureuses, revient à la ferme familiale. Sa mère, qui possédait la science des plantes médicinales – les simples -, est morte.

Tout ce qu’elle savait, elle l’a enseigné à à son cadet, Arnaud. Mais des brigands l’ont tant frappé qu’il en a perdu la mémoire. A charge pour Thomas, encouragé par sa jeune épouse, Guillemette, la boiteuse indestructible et obstinée, de retrouver le savoir perdu.

Le Frère du Guerrier

Date de sortie : 13 mars 2002, (1h 55min) Réalisé par : Pierre Jolivet  Avec : Vincent Lindon, Mélanie Doutey, Guillaume Canet…

Ce n’est pas du médieval-fantastique, ce n’est pas un blockbuster… C’est un bon film français, qui se veut réaliste, tourné en décors naturels, avec des gueules… Des gueules du cinéma français, mais que l’on a pas l’habitude de voir dans ce genre de film. Le film est honnête, plein d’idées, un peu pessimiste tout de même.

 

 


Le Frère du guerrier – Bande annonce FR par _Caprice_

Les Rats du désert, une série TV un peu oubliée ?

Les commandos du Désert - The Rat Patrol

The Rat Patrol est le nom original de cette des années 60. « Les Rats du désert » (ou Commando du désert) a été rarement diffusée en France, et si mes souvenirs sont bons, c’est sur M6 que j’ai vu nombre de ces épisodes. Entre 1966 et 1968, il y a eu 58 épisodes de 30 minutes.

Le synopsis de cette série TV est relativement simple, voire simpliste :

Des missions d’un commando de l’armée américaine basé en Afrique du Nord pendant la Seconde Guerre mondiale.

Les commandos du Désert - The Rat Patrol

Le générique de la série TV …

D’ailleurs, à propos de ce générique, le « méchant » de l’histoire, c’est Hauptman Hans Dietrich ou le Capitaine Hans Dietrich… Joué par un certain « Hans Gudegast », qui est plus connu aujourd’hui sous le nom de Eric Braeden (Victor Newman dans les Feux de l’Amour).

Un site officiel en anglais : RAT PATROL

Des commandos américains qui s’inspirent des anglais et des français…

Rat Patrol mets en lumière surtout des soldats américains qui luttent contre l’Afrika Korps en Afrique du Nord. Mais ce qu’il faut savoir c’est que le principe des ces commandos qui parcourent le désert sur des Jeeps avec des mitrailleuses vient des SAS anglais (dès 1941) et français (1942).

david-stirling-special-air-service-sas

 Jeux de rôle ?

Si Behind The Enemy Lines est le jeu de rôle « le plus connu » qui place son action en plein dans la seconde guerre mondiale, avec GURPS WWII, rien n’empêche d’utiliser d’autres règles… Peu importe à partir du moment où vous pouvez gérer les courses poursuites de jeeps sur le sable, et gérer les combats entre blindés et jeeps.