[Inspi] La Cloche tibétaine – Episode 1 : Les Nomades

Cette mini-série met en scène l’histoire de la Croisière jaune, expédition organisée par André Citroën encroisiere-jaune-f 1931 et 1932 en Asie centrale, sur la route de la soie, de Beyrouth à Pékin.

L’expédition, composée du groupe Pamir, parti de Beyrouth, et du groupe Chine, parti de Tien Sin, fait sa jonction à mi-chemin, après de multiples péripéties…

Cette série est une adaptation romancée de la Mission Citroën Centre Asie, avec une assez bonne base historique, et une reconstitution de qualité. Comme il est précisé dans le générique, les péripéties de l’histoire sont (pour beaucoup), imaginaires.

Wolfgang Preiss rend bien la prestance et l'élégance naturelle de Georges-Marie HaardtWolfgang Preiss rend bien la prestance et l’élégance naturelle de Georges-Marie Haardt, alors que Gilles Béhat est un Victor Point aussi séduisant que le vrai (qui ne portait ni barbe ni moustache lors de la mission!)

Coluche, parfait dans le rôle d’un Cécillon gouailleur, tient un rôle dont sans doute peu de gens se souviennent.

Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/La_Cloche_tib%C3%A9taine

« La Cloche Tibétaine » (à télécharger sur le site de l’INA )

« Crimson Peak » de Guillermo del Toro pour Cthulhu 1890 ?

crimson-peak

Crimson Peak est un film d’horreur gothique coproduit, coécrit et réalisé par Guillermo del Toro, dont la sortie est prévue en le 21 octobre 2015.

Le Synopsis : À la suite d’une tragédie familiale, une romancière en herbe est déchirée entre l’amour qu’elle porte à son ami d’enfance et son attirance pour un mystérieux inconnu. Alors qu’elle tente d’échapper aux fantômes de son passé, elle s’aventure dans une sombre demeure étrangement humaine, qui respire, saigne et se souvient.

L’ambiance est là ! Si l’inspiration de Guillermo del Toro provient souvent de l’horreur gothique de Lovecraft ou d’Edgar Allan Poe, on le sent bien ici dans son élément. En attendant « Les Montagnes Hallucinées » on peut probablement voir ici une sorte de mise en bouche ou de test. Le public va-t-il suivre ?

L’histoire de Crimson Peaks nous a fait beaucoup penser aux films d’horreurs de la Hammer ou aux productions italienne ou espagnoles des années 1960-70.

Comme vous avez remarqué dans le titre de cet article nous faisons mention de Cthulhu 1890. Ben oui, même avec une imagination ramollie, nous savons déjà que nous allons largement piller Crimson Peaks pour nos parties se déroulant durant l’ère victorienne… Mais au-delà de ce jeu, il y a d’autres possibilités, « Achéron » ou « Maléfices » par exemple feraient d’excellent univers à explorer.

Redécouvrir Vampire la Mascarade

Depuis peu, JeePee a entamé un parcours de (re)découverte de vieux jeux; en pleine (re)lecture du kit d’introduction de Vampire the Masquerade; parallèlement il se replonge dans les musiques et les films mettant à l’honneur nos suceurs de sang favoris.

C’est avec un plaisir coupable que j’ai revisionné Queen of the Damned, l’adaptation cinématographique quelque peu fâcheuse du roman éponyme d’Anne Rice.
Peu de choses à retenir de ce film; le roman est bien plus riche et passionnant que cette pale adaptation au grand écran. On pourra simplement retenir quelques visuels plaisants comme le bar Les Bras de l’Amiral où les vampires de Londres se retrouvent pour deviser, ou encore le look d’Akasha, la souveraine des vampires.
L’idée d’un vampire rockeur, ou même d’un groupe de vampires métalleux, pourrait être exploité et faire l’objet d’une chronique à Vampire.
Dernier point, la musique de ce film mérite qu’on s’y attarde; on y retrouve des groupes emblématiques et des morceaux utiles pour établir une ambiance gothic-punk (comme Cold de Static-X ou Before I’m Dead de Kidneythieves).
Bref, si l’adaptation cinéma de la Reine des Damnés est critiquable, elle contient néanmoins quelques trucs intéressants et exploitables autour d’une table de jeu.

Les divers films de « Vampires » évoqués par JeePee sont tous des classiques à voir et revoir pour y trouver ou retrouver des pistes d’inspiration ou d’ambiance. Cela peut être important pour les nouveaux joueurs qui découvrent les jeux de rôle à base de vampires.

Dans la liste de JeePee il n’y a pas :

La Saga Twilight

C’est un choix. Néanmoins il y a tout de même quelques personnages ou thèmes qui ne sont pas inintéressants :

  • Une famille de vampire qui s’éloigne des clans classiques et passe un pacte avec les Loups-garous du coin.
  • La recherche du pouvoir et les alliances plus ou moins opportunistes

La construction des films peut prêter a beaucoup de critiques tant les choix et les raccourcis sont parfois étranges.

Being Human (la série US)

Being Human

Un vampire, un loup-garou, un fantôme partagent le même appartement… Voilà le pitch. Et du coup cela pourrait ressemblait très fort à une équipe de PJ de la Gamme White Wolf (Vampire, Wraith et WereWolf) qui cherchent à être ensemble et mener une vie normale… Mais sans y parvenir vraiment.

Les vampires s’affrontent pour le pouvoir, les loups se cachent et peuvent servir de jouet ou d’esclave aux Vampires. Les fantômes ? Les vampires s’en amusent… On peut aussi y rencontrer des médiums avec de vrais pouvoirs.

Luc Besson va adapter Valerian

Luc Besson vient d’annoncer sur son nouveau compte Twitter l’adaptation cinématographique de Valérian…

Source: www.dargaud.com

Rien d’étonnant quand on sait que Besson avait développé l’univers visuel du 5ème Elément avec Jean-Claude Mézières (et également Jean Giraud)