Costumes Steampunk et Fantasy par Ragged Edge Leatherworks

Chers cosplayers et rôlistes de Grandeur Nature où pouvez-vous obtenir un magnifique costume   ou une tenue inspirée de la mythologie celtique ?

Si vous aimez le look et la sensation du cuir dans un audacieux style chic et , les artisans (américains…et oui) de CustomMade, comme Morgan Heisler de Ragged Edge Leatherworks peuvent faire votre bonheur. Morgan Heisler travaille un cuir de qualité supérieure, des tissus et autres matériaux pour ses créations uniques, fabriqués à la main adaptées aux besoins de chaque client, la taille.

Sur la page du site consacrée à certains travaux de Ragged Edge Leatherworks vous trouverez certainement votre bonheur en admirant certaines photos de magnifiques réalisations… En gros la pub vous dit :

« Si vous êtes un fan de festival Médiéval (Renaissance Festival), de jeux de rôle fantastique ou de science-fiction, de GN, ou tout simplement pour faire tourner les têtes partout où vos aventures vous emmènent« .

Bien entendu, si vous commander aux USA depuis l’Europe ça va vous couter assez cher… Mais à ce qu’il parait les rôlistes peuvent parfois être passionnés au-delà de certaines limites.

Ensuite, il faut savoir qu’il y a aussi de très bon artisans du cuir en Europe. Et nous vous en parlerons aussi régulièrement sur scriiipt.com

 

Un haut féerique d'inspiration celtique
Un haut féerique d’inspiration celtique

 

Masque de guerrier d'Homme Vert
Masque de guerrier d’Homme Vert

Un casque pour une Reine des Fées

[Ambiance] My Gothic is Good

gothic

Statue at Pere Lachaise Graveyard in ParisLe « Gothique », tout le monde en parle et tombe d’accord pour trouver ça bien, mais qui sait vraiment qui il est, le « Gothique »…
A-t-on raison de voir immédiatement des spectres gémissants ou des châteaux en rune dès lors que le mot est lâché…?
A la rédac, il y avait beaucoup d’opinions différentes, chacun voyait du « Gothique » un peu partout. Alors, il ne nous resta plus qu’une solution…

A la tombée de la nuit, nous sortîmes de leurs coffres anciens tous les grimoires que nous possédions, et lançâmes des incantations pour invoquer l’âme éternelle d »un Grand Maître…

[ad#Le livre Noir]

Chacun pensait très fort à un auteur fétiche.

Tad, en transe, marmonna « Stephen… » jusqu’à ce que CC lui rappelle que le King vivait encore… Le Crétin de l’Ombre gémissait « François… »

Puis le tonnerre gronda lorsque la voix sépulcrale s’éleva…

« Qui ose m’invoquer, Moa, H.P. Lovecraft ! »

Tous se tournèrent vers Iso… « Désolé… » dit-il…

Nous étions tous foutus… Tad et Boris se jetèrent chacun sur une bière… Chiant comme il était, HPL allait ouvrir une porte dimensionnelle et nous projeter dans les abîmes de R’lyeh où nous allions surement tous mourir dans d’horribles souffrances…

L’ectoplasme de HPL se formait devant les rédacteurs et leurs amis (Tad, CC et le Crétin, qui ne manquèrent d’ailleurs pas de leur faire remarquer qu’ils étaient responsables mais pas coupables mais qu’ils auraient quand même leur mort sur la conscience…).

Master X déclencha la fonction enregistrement de son mp3, effaçant une magnifique compilation « self-made-black-indus-métal » dernier cri, mais tant pis, il avait une idée poétique…

« La Mort nous sourit, Son sourire est mortel, Comme un coup de truelle. Nous allons mourir, Notre Mort c’est HPL… »

ça y était… Devant nous, complètement formé, à moitié translucide, Lovecraft nous regardait en ricanant… Il murmura : « C’était pour déconner »…

H.P. Lovecraft's grave
The gravestone of H.P. Lovecraft, famed 20th-century horror writer.

Continuer la lecture de « [Ambiance] My Gothic is Good »

[Musique] Indus et Féerie – inspirations et ambiances musicales

Indus

Indus et Féerie ? Certainement pas ! La musique industrielle, dans ses styles, ses thèmes, rime plutôt avec carnage, chant de mort, puissance mauvaise et dévastatrice. Et alors ? Qui va empêcher Samain le Cornu d’ouvrir les portes de l’Hadès, les Neuf cercles infernaux, et précipiter ainsi le monde en enfer ?

Avant que le Chaos soit omniprésent et que tout soit accomplit, les envahisseurs se réjouissent. Parfois, ils font de la musique, au grand dam des survivants déjà suffisamment stressés.

Voici quelques titres Indus utilisables en musique d’ambiance d’un jeu de rôle « médiéval-apocalyptique ».

A n’utiliser que pour évoquer le Mal, cela va de soi…

  • Godlesh – Devastator
  • Godflesh – Mighty Trust Krusher
  • Godflesh – Wounds
  • Einsturzende Neubauten – Halber Mensh

Les hordes ombres parmi les ombres, attendaient maintenant le lever de la lune rouge, la mort de la Leannan. La mère du petit peuple, reine du Faerie, s’en irait rejoindre ses frères et sœurs, les dieux de Middengard, dans la céleste félicité. Le sang de la Déesse Mère, en souillant à jamais la terre des fées, condamnera le monde connu et l’ailleurs au Dana-Midde. Alors sera la fin de tout.

Entends, mon frère.

Les démons de l’Hadès. Les sorcières infernales et les Halfings mauvais. Ils célèbrent la tuerie à venir.

Entends leur verbe maudit.

Entends, mon frère, le Chant de la Mort.

 

 

 —

Devastator est un véritable compte à rebours inexorable vers l’avènement d’une créature destructrice, une machine à tuer aux injonctions terrifiantes. Avant que Justin Broadrick, le chanteur-hurleur du groupe, n’entame un chant aussi lourd que menaçant, l’auditeur stupéfait aura entendu des gémissements, des psalmodies, et autres cris malsains en quantités1.

Tout s’arrête brutalement.

Mighty Trust Krusherr est enchainé directement. Nouveau compte à rebours dicté par une guitare torturée et une boite à rythme utilisée pour le pire… Le morceau est entrecoupé d’accélérations brutales (idéal pour les poursuites) et termine dans une bouillie métallique rappelant le néant.

Ref. Moch 15CD, Earache records.

Devastator

Mighty Trust Krusher

Wounds évoque l’avancée irréductible d’une armée monstrueuse et surnaturelle. Ses adversaires peuvent observer sa levée et son approche jusqu’à ce que finalement retentisse : « Charge ! »

Repris plusieurs fois, la foule monstrueuse s’élance dans un combat à mort2. Attention, ce morceau dure plus de 10 minutes ! A vous de bien préparer votre coup, et vos joueurs n’oublieront jamais cette bataille (s’ils survivent, évidemment).

Pour finir, sachez que les petits veinards pourront trouver la première mouture de Wounds (cinq minutes environ) en version extra track de Streetcleaner.

Ref. Moch 20 CD, sans titre, Earache records.

Album chroniqué sur le Webzine Spirit Of Metal

Godflesh – Wounds

[flashvideo file=http://scriiipt.com/wp-content/uploads/2010/05/Godflesh_-_Wounds-1.flv /]

 —

 Einsturzende Neubauten – Halber Mensh

Einsturzende Neubauten - Halber MenshPremier titre de l’album, Halber Mensh est l’invocation par excellence. Pas d’instrument hormis des chœurs sublimes et morbides à souhaits ainsi qu’une voix aussi envoutante que troublante…

Ce groupe berlinois des années 80 avait choisi de chanter en allemand, malgré le handicap que cela peut comporter, et on peut s’en réjouir : l’ensemble gagne ainsi en étrange, en « exotisme ».

Idéal pour les descriptions d’invocateurs se livrant à quelque magie noire (les nuits de pleine lune, dans les forêts malfamées ou les ruines obscures), ce titre peut être aussi judicieusement utilisé pour rendre plus intenses les invocations du Unausprechlichen Kulten de Von Juntz (Les Maîtres des Arcanes savent de quoi je parle…)

Ref : Bart CD 331, Halber Mensh, Some Bizzare records

Einsturzende Neubauten sur Wikipedia

 

Pour finir, je n’aurai plus qu’à vous conseiller vivement de tenter toutes sortes d’expériences musicales en jdr : musiques alternatives ou déviantes, classique, rock (au sens large… Évitez Kyo tout de même…) ou contemporain…

Et pourquoi pas vos propres compositions ? Quelques notes mélancoliques jouées à la flute en direct-live donneront plus de profondeur à ce semi-elfe au destin tragique que n’importe quel instrument… A moins que ce ne soit ce satané hobbit, sans aucun don artistique, qui s’évertue à vouloir apprendre le banjo (une guitare fera l’affaire pour une prestation réelle)… Au grand dam des joueurs.

  1. ndlr : c’est bon pour le stress []
  2. ndlr : il n’en restera même pas un []

Les Maîtres Mondes disponibles en téléchargement

L’association Gamedia (de Pézénas !!!!) propose désormais en le du jeu de rôle « Les Maitres Mondes ».

« L’association Gamedia – www.gamedia.org – annonce la disposition des droits exclusifs pour le JdR Les Maîtres Mondes, publié par l’Arkalance en 1991, diffusé par Jeux Descartes. Avec l’accord de l’auteur, nous avons mis en ligne un fac-simile PDF de l’édition originale sur http://www.maitresmondes.com/ ceci afin de participer à la disponibilité des archives JdR francophone. Outre les téléchargements, le site dispose de commentaires, d’email, d’un forum et de liens, dont une liste de diffusion. »

Donc pour résumer : le jeu complet (règles et écran) se trouve ici  http://www.maitresmondes.com/fs/Root/3628j-maitresmondes.pdf

Pour en savoir plus et suivre l’info de près n’oubliez pas de consulter régulièrement les sites sources, avec quelques éminents exemples ci-dessous :

Voilà une initiative à suivre de près, ainsi qu’un jeu et un système de jeu de plus à rajouter à notre liste de jeux gratuits !

[adle grog]

Rognos l’Avare, l’ogre – Vulgus Orcupithècus

Encore un ogre des Chroniques de Middengard. Rognos a une particularité, qui fait froid dans le dos, et ôte toute envie de lui tomber entre les mains…

Ce résident du bois Belör est célèbre dans toute la Gallonie pour son avarice. Celle-ci n’ayant d’égale que celle de Révisto lui-même. Ainsi, il est dit que la cabane de Rognos est pareille à la caverne des Bodb une antre regorgeant d’objets les plus divers, dérobés aux voyageurs en route vers l’Eldonie.

Continuer la lecture de « Rognos l’Avare, l’ogre – Vulgus Orcupithècus »

L’ogre Moultcros – Bicéphalus orcupithécus.

Un autre personnage des Chroniques de Middengard à découvrir : Moultcros, l’ogre à deux têtes… Attention rien à voir avec l’ogre-mage de WoW.

Originaire de la forêt de Mold, célèbre pour ses terribles halflings, cet ogre bicéphale terrorisait déjà les pays d’Aranaël avant la chute du royaume Tirand. On dirait que Moultcros est né à l’aube de Middengard, lorsque le Faërie s’étendait sur des lieues et des lieues… En ces temps lointains, Moultcros n’était pas encore un Ogre…

Continuer la lecture de « L’ogre Moultcros – Bicéphalus orcupithécus. »

L’Ogre Bershebarr – Vulgus Orcupithècus

Un petit tour du coté d’un ogre issu des Chroniques de Middengard. Un personnage terrifiant qui hantait les cauchemars des enfants de la région.

Jusqu’en 1487 AFT, cet ogre quatre fois centenaire hantais le Pays Sauvage. Son nom n’était pas seulement craint des enfants vohïns. Tous, hommes, femmes, vieillards, paysans ou guides, craignaient cet esprit pervers, incarnation terrible des fées de l’Hadès.

Continuer la lecture de « L’Ogre Bershebarr – Vulgus Orcupithècus »

Le Demi-Ogre

Certains rôlistes, les plus anciens, se souviendront peut-être d’un article de Chroniques d’Outre Monde, « Le demi-frère », qui traitait du demi-orque de AD&D et tentait ainsi de réhabiliter les demi-monstres de tous poils1.

L’excellent plaidoyer de C. Lehmann était illustré par de larges extraits des Chroniques de Fang, un de ces bâtards au destin glorieux…

Continuer la lecture de « Le Demi-Ogre »

  1. c’est vrai qu’ils sont souvent poilus les demi-monstres. On en a plusieurs ici à la rédac de scriiipt…. []

Interview de Pwick lutin de la famille des wefkings, SDF du petit peuple

Vous ne le savez peut-être pas, mais la rédaction de Virus qui ensuite à transmis à celle de Scriiipt un être du petit peuple… Pwick, le SDF du Petit Peuple… Ce lutin de la famille des Wefkings, aux dires de Lohel, connait bien Virus numéro 2 - Fanzine Alternatifles Ogres et leurs mœurs.

Notre ami Lohel étant le seul à comprendre (vaguement parfois) le baragouin de la mascotte, il a accepté de le questionner pour en savoir plus…

Continuer la lecture de « Interview de Pwick lutin de la famille des wefkings, SDF du petit peuple »

Votre ami d’enfance… L’Ogre

Moultcrocs - L'Ogre bicéphale originaire de la forêtde MoldLe vulgus orcupithécus, plus couramment appelé OGRE, est une créature méconnue du grand public rôliste. Ne croyez plus ceux qui vous racontent que les ogres sont de vulgaires brutes épaisses…
Vulgaires, certes, ils le sont parfois… Mais comme tous ces animaux terriblement dangereux que l’on voudrait exterminer, ils trouvent leur raison d’être… L’écosystème des mondes féériques faisait souvent appel à l’ogre.
Paradoxalement, ce sont les nouveaux faiseurs de légendes qui exterminent ce mythe. Rappelons-nous vite, avant qu’il ne disparaisse…

Continuer la lecture de « Votre ami d’enfance… L’Ogre »