RPGaDay 2018 – semaine 3

Suite de mon challenge RPGaDAY 2018, après la première semaine courte et la semaine 2, voilà le troisième gros chapitre.

13. Décrivez l’évolution de votre expérience du JdR

Sur plus de 30 ans, voilà qui est un gros challenge à décrire. Mais je crois que je peux au moins repérer quelques étapes clés.

Les débuts : Donjons & Dragons, Advanced D&D, L’Œil Noir…

C’est du Dungeon Crawling, du med-fan… On collectionne les XP, on bâche du monstre, on pille… bref, j’en suis vite revenu. A l’époque j’étais surtout joueur, et si je m’amusais bien, finalement ce n’était pas ce que je préférais.

Paranoïa, Mega, Trauma…

Seconde période (qui se croise tout de même avec la première). Avec ces jeux, je pouvais enfin faire autre chose que du med-fan, et surtout je me suis perfectionné à la maitrise. C’est essentiellement Paranoïa qui m’a permis de m’aguerrir sur la maitrise de parties, avec des groupes de joueurs nombreux et des parties courtes et intenses.

RuneQuest, Rolemaster

RuneQuest en tant que MJ fut une autre grande étape, ce jeu me donnait l’occasion de refaire à nouveau du Med-Fan mais cette fois sans avec beaucoup de liberté qu’avec D&D. Un très grand moment ! Rolemaster en tant que joueur m’a conduis a une autre vision du jeu : plus d’interprétation, plus d’interactions ! Et oui, le jdr ce n’est pas que des règles, c’est aussi une histoire à créer et à construire… Et cette période ça aura aussi été la découverte de la mise en musique des parties.

Nephilim, Appel de Cthulhu, Delta Green

Du fantastique, du mystérieux, de l’occulte… Bref, du génial ! C’est avec ces jeux, que mes propres compétences de recherche en bibliothèque, recherche sur internet ont pris de l’ampleur… Mes étagères de bibliothèque en gardent un fort souvenir… et ça perdure encore.

14. Décrivez un échec qui est devenu étonnant

Un tournant dans mon expérience de jdr, c’est d’avoir créé un personnage (que j’allais ensuite jouer) avec des scores lamentables dans des caractéristiques finalement assez vitales… J’en avais assez de jouer des guerriers ou des rodeurs, et en plus pour ce jeu, le seul personnage disponible était un « Soigneur »… Ok, après quelques jets de dès bien pourris, je me retrouvais avec un soigneur maladroit, fragile, et qui s’était trompé de carrière…

Ce fut un miracle d’avoir survécu aux premières parties, surtout avec le nombre d’échecs sur les lancer de dés que je me payais et sur les quelques fumbles mémorables…

15. Décrivez une expérience de jeu délicate que vous avez appréciée

Lors d’une campagne contemporain fantastique, j’avais un personnage de « flic-protecteur-ancien-agent-secret »… bref que j’aurais pu jouer très bourrin, pour ce personnage je m’étais inspiré d’Harrison Ford dans Blade Runner. Mais pris dans l’histoire de cette campagne j’ai mené le personnage jusqu’à sa fin logique, c’est à dire son suicide pour protéger le reste du groupe… Cette mort n’était peut-être pas nécessaire, et en plus due à de mauvais choix tactiques de ce PJ. Sans compter que cela intervenait dans la première moitié de la campagne… Mais du point de vue de l’histoire, wouah, c’était trop trop bien, je ne regrette absolument pas. Master X (le MJ) a du s’en arracher les cheveux pour la suite, mais en tout cas, ce fut une fin qui en jetait.

16. Décrivez vos plans pour votre prochaine partie

Non ! Je ne vais pas tout dévoiler !

Mais je compte bien faire du Old School, probablement quelque chose à base d’Ad&D 2 ou de l’OSRIC… Pourquoi ? parce que c’est simple pour des débutants !

17. Le meilleur compliment que l’on vous a fait durant une partie

Tes pizzas sont les meilleures !

Voilà, rien à dire de plus. Si ce n’est que depuis que je prépare ma pâte moi-même c’est vraiment le top…

18. L’art visuel qui inspire vos parties

Les sites comme DeviantArt, ArtStation, CGSociety ou DrawCrowd sont une mine de sources d’inspiration. Et aussi bien les illustrations en 2D, que les photographies ou photocompositions, tout est bon, même ce qui est mauvais… Si je vais aussi sur Pinterest, c’est plus pour mémoriser et classer certaines trouvailles, cependant parfois (ou souvent), il y manque la source de l’image en question. Néanmoins Pinterest reste très pratique pour naviguer d’idée en idée et construire assez rapidement une thématique.

19. La musique qui inspire vos parties

Autant faire simple, et en général quand je m’attelle à l’écriture de scénar ou la création de parties, je mets quasiment tout le temps les mêmes musiques (et à mon avis, il va falloir que je change ça)… La BO de Conan de Basil Poledouris, Ministry, Nirvana, Noir Désir, Sepultura. ça fonctionne bien avec tout et ça me permet de faire de l’écriture rapide. D’ailleurs certains articles écrits sur ce blog doivent beaucoup de choses à ces musiques (pour le meilleur et le pire parfois).